Informations pratiques sur l’eau que l’on consomme… et sur celle que l’on ne devrait pas…

En moyenne, en France, un individu consomme 150 litres d’eau par jour pour l’ensemble de ses activités domestiques (boisson, cuisine, hygiène, nettoyage…).  C’est pas mal. Quand on parle de consommation d’eau on pense tout de suite au compteur.  Il permet de mesurer sa consommation au fil du temps et permet d’établir une facture pour que l’on puisse régler ce qui a été utilisé.  Avant la facture et le robinet, l’eau à eu une vie industrielle et encore avant une vie dans le milieu naturel.  Il est toujours intéressant de savoir d’où vient l’eau, comment elle est gérée et dans quelles conditions elle arrive jusqu’à chez nous.

Voici une sélection de propositions de lectures concernant ce dossier de l’eau.  Pour être original, il commence par le début (l’eau et les cycles) pour s’acheminer tout doucement par des sujets plus terre à terre comme la facture et le suivi de qualité de l’eau de sa ville…

Qu’est-ce que l’eau?

Ce n’est pas dévoiler un secret aujourd’hui que de dire que la molécule d’eau est composée de deux atomes d’hydrogène qui entourent un atome d’oxygène. La formule chimique de l’eau est donc H2O.

Chaque molécule d’eau possède deux pôles chargés électriquement :

  • Un pôle chargé positivement du côté des atomes d’hydrogène,
  • Un pôle chargé négativement du côté des atomes d’oxygène.

Dans une molécule d’eau, les deux atomes d’hydrogène et l’atome d’oxygène complètent leurs couches d’électrons en mettant ceux-ci en commun. Chaque atome d’hydrogène, avec un électron seulement en orbite autour de son noyau, a besoin d’un électron supplémentaire pour atteindre un état stable. L’atome d’oxygène avec ses six électrons sur la couche externe, en a besoin de deux autres pour compléter celle-ci. Lorsque ces trois atomes instables mettent en commun leurs électrons, ils forment une molécule d’eau stable.

L’eau, sous l’action conjuguée de la chaleur et de la pression atmosphérique, change d’état. On la trouve naturellement dans 3 états :

  • L’état de vapeur (état gazeux)
  • L’état liquide
  • L’état solide

Allez on arrête et on continue en vidéo:

http://www.cieau.com/images/video/chapitre01.flv

Qu’est-ce que le cycle de l’eau ?

Pour bien continuer, il faut s’intéresser au cycle de l’eau dans la nature.  C’est quelque chose qui est vu et étudié très tôt à l’école.

Pour ceux qui ne s’en souviennent plus ou qui se seraient endormis voici un petit rappel vidéo:

http://www.cieau.com/images/video/chapitre04.flv

Quel est le cycle de vie de l’eau ?

Quel est le cycle de vie de l’eau? Dans le milieu naturel c’est ce que nous venons de voir.  Intéressons nous maintenant au cheminement que prends l’eau pour arriver jusqu’à chez nous… et pour en partir!  C’est ce que l’on appelle le cycle de vie de l’eau ou également le petit cycle de d’eau.

Captage, production de l’eau potable, stockage, distribution, consommation, collecter des eaux usées, dépollution et retour au milieu naturel.  Le Centre d’information de l’eau vous propose via le site web didactique laviedeleau.com de présenter les cycle de vie de l’eau potable.

Il s’agit d’un site de présentation idéal pour débuter l’apprentissage de la connaissance relative à l’eau du robinet.

Quel est la consommation classique d’un foyer ?

La consommation moyenne d’un français et de 150 litres d’eau par jour.  Cela couvre l’ensemble de ses activités domestiques (boisson, cuisine, hygiène, nettoyage…).   On estime qu’un foyer de quatre personnes consomme, en moyenne, 150 m3 (soit 150 000 litres) d’eau par an. Il s’agit là de moyennes, mais elles peuvent servir de repères en cas de doute sur les consommations enregistrées au compteur.

A titre d’exemple, voici les consommations classiques des postes d’eau:

Vaisselle à la main de 10 à 12 litres
Lave-vaisselle de 25 à 40 litres
Lave-linge de 70 à 120 litres
Chasse d’eau de 6 à 12 litres à chaque utilisation
Toilette au lavabo 5 litres environ
Douche de 4 à 5 minutes de 60 à 80 litres
Bain de 150 à 200 litres
Lavage de la voiture 200 litres
Arrosage du jardin de 15 à 20 litres par mètre carré
Remplissage d’une piscine de 50 000 à 80 000 litres

Avec ces chiffres vous avez une base pour estimer votre propre consommation plus facilement.  C’est simple : comptez le nombre d’utilisation de chaque poste d’eau dans votre foyer par mois calculez ensuite le nombre de litres d’eau utilisés et comparez avec votre relevé mensuel.

Le prix, les compteurs, la facture…

Comment est fixé le prix de l’eau ? Qui est propriétaire du compteur d’eau ? À quelle fréquence le compteur doit-il être relevé ? Comment se présente une facture ? Les coupures d’eau sont-elles légales ? Voici un petit aperçu des réponses aux questions que vous pouvez vous posez concernant vos factures d’eau.  Afin d’avoir des réponses je vous invite à consulter la fiche pratique de l’Institut national de la consommation (INC) concernant les factures d’eau.  Cette fiche est également disponible au format PDF.

Cette fiche établit tout d’abord les modalités de fixation du prix de l’eau : fixation du prix par la commune, coûts de la distribution et de l’assainissement, différences de prix d’une commune à l’autre, tarification progressive… Cette fiche détaille ensuite ce qu’il faut savoir en matière d’abonnement, de compteur, de relevés, de facture ou encore de paiement. L’INC ponctue sa présentation au travers de la présentation de quelques problèmes récurrents (consommation sans rapport avec la quantité d’eau facturée, surconsommation en raison de fuite, maison non raccordée au tout-à-l’égout…). Enfin, cette fiche propose différentes pistes pour le règlement des litiges : service d’accueil du distributeur, médiateur de l’eau, tribunaux compétents et associations de consommateurs.

Afin de réduire sa consommation d’eau, 60 millions de consommateurs a également mis en ligne un dossier en juillet 2011 traitant de ce sujet.

Le suivi de la qualité de l’eau

A l’occasion de la journée de l’eau, le 22 mars 2012, l’Office National de l’Eau et des Milieux Aquatiques (ONEMA) a rendu disponible un service mobile qui rassemble les principaux indicateurs annuels sur les services publics d’eau et d’assainissement : mode de gestion, prix des services, rendement, qualité de l’eau, taux de réclamations, l’ONEMA avait ainsi libéré près de 1,2 million de données.  Ces données sont accessibles depuis les applications pour smartphones ou tablette sous Android ou iOS et également via le site web mobile.

De son côté, l’association de consommateurs UFC-Que Choisir vient de mettre en ligne une carte interactive qui permet de visualiser la qualité de l’eau dans les 36 568 communes de France. Ces données ont été publiées sur le site du ministère de la Santé à partir des relevés des niveaux de nitrates, pesticides, sélénium, bactéries, radioactivité ou encore d’aluminium effectués en métropole.

Conclusion

Voila quelques saines lectures concernant l’eau potable que nous avons au robinet ainsi que des liens vers des services en ligne permettant de mieux apprécier l’eau du robinet de VOTRE région. C’est toujours intéressant de savoir ce que l’on consomme : un consommateur averti en vaut 2!

Si vous avez d’autres sources informations intéressantes concernant l’eau n’hésitez pas à les partager dans les commentaires.

Ceci pourrait vous intéresser:

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


+ 7 = 15