Nettoyer les mers avec les Marine Drone

Les robots ménagers comme les robots aspirateurs nous aident à garder notre logement propre.  Il s’occupent de ramasser à notre place les poussières liés à notre activité ou à notre environnement.  Le drone nettoyeur des mers, le Marine Drone, emprunte le même chemin.  Que la mer soit souillée par des débris venant de notre civilisation et issues de catastrophes naturelles ou que nous l’ayons polluée par un comportement destructeur, il est là pour noue épauler et pour prendre à sa charge une partie du nettoyage.

Puisque l’homme ne peut pas prendre la responsabilité de l’élimination responsable des déchets, laissez le Marine Drone le faire pour nous.

Le drone se présente comme un filet d’épuisette pour nettoyer les piscines qui serait surdimensionné et qui serait doté de moteurs et de capteurs. Les filets emprisonnent les détritus dérivants d’une manière très innovante. Plusieurs drones peuvent prospecter ainsi ensemble les mers pour collecter les déchets.  en effet, ce drone a la particularité de voguer en groupe et non pas en solo.  Il chasse les sacs en plastiques en meute.

Ils sont dotés de capteur spéciaux et d’émetteurs à infrasons pour éloigner les poissons et autres animaux aquatiques. Équipés de batteries de forte puissance ils ont la capacité de rester dans l’eau pendant plus de 2 semaines. Cela bien sûr s’il n’y a pas trop de collecte à faire…

Une fois leur filet bien garni ils remontent à la surface pour être récupérés et vidées.  L’aspirateur robot des mers retourne également à sa base pour se recharger et être vidé.

Afin de lutter contre l’invasion du plastique et préserver ainsi l’écosystème marin, cette étude est le résultat d’une équipe de cinq designers industriels français, soutenue par Veolia: Elie Ahovi, Adrien Lefebvre, Philomène Lambaere, Marion Wipliez, Quentin Sorel, Benjamin Lemoal.


C’est un joli concept qui nous permettrait de rattraper un peu nos erreurs.

Image de prévisualisation YouTube

Source : Elie Ahovi

Ceci pourrait vous intéresser:

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


− 3 = 3