La Poste se lance dans la domotique avec le projet Newton

Jeudi dernier le Groupe La Poste a lancé un appel à partenaires afin de développer une offre de services et d’équipements liés à l’habitat connecté.  Cela recouvre entre autres la protection du domicile et de la personne, la télé santé, le maintien à domicile, la domotique ou encore la maîtrise des consommations énergétiques.  Un bon programme en perspective pour un projet dont le nom de code est Newton.

Sur ce domaine, La Poste ne souhaite pas partir seule dans l’aventure.  Une consultation donc a été lancée afin de permettre au groupe de sélectionner un ou plusieurs partenaires disposant d’un savoir-faire reconnu en matière de services ou d’infrastructures dans ce domaine. La première étape de cette consultation est un « Appel à Candidatures » ouvert aux entreprises seules ou à des consortiums, français ou étrangers. Les entreprises candidates pourront proposer différentes formes de partenariat.  Si vous êtes intéresses, votre dossier doit être rendu au plus tard le 21 décembre 2012 à 12h.

Avec ce ou ces partenaires, La Poste recherche à créer un bouquet complet et innovant de services à l’habitat connecté, destiné au grand public.  L’entreprise compte sur ses atouts afin de dynamiser le marché de la domotique.  Pour cela, elle met en avant :

  • sa marque et son rôle de tiers de confiance,
  • sa capacité d’innovation,
  • son réseau de bureaux de Poste,
  • ses facteurs assermentés et au contact de chaque foyer 6 jours sur 7,
  • ses savoir-faire dans le domaine des échanges numériques
  • son expérience déjà acquise dans les services de proximité.

La Poste peut en effet compter sur ses 17.000  bureaux de postes et ses 100.000 facteurs (qui devraient tous être équipés de smartphone en 2015) qui sont autant de lieux et de personnes qui peuvent peuvent promouvoir les services, enregistrer les ventes et également assurer le support technique.

La Poste a en effet déployé l’offre Facteurs Services +, sa gamme de services de proximité rendus au domicile des particuliers, ou encore des offres de télésurveillance et de téléassistance commercialisées par La Banque Postale. Par ailleurs, La Poste est déjà un acteur important de ce secteur, que ce soit pour les échanges numériques sécurisés B to B avec sa filiale DOCAPOST (500 millions de chiffre d’affaires et partenaire de toutes les grandes entreprises françaises) ou pour les échanges B to C avec DIGIPOSTE, qui compte déjà 600 000 comptes ouverts.

L’objectif du Aprojet Newton est donc de créer de nouveaux services avec une box domotique qui doit trouver un modèle économique viable.

Si toutes les étapes de de cette consultation sont concluantes, La Poste vise un lancement commercial au premier semestre 2014.

Comme l’explique Rémi Karcher, le responsable du projet au journal Les Echos: en plus de la gestion de la maison, la future box de La Poste donnerait un accès à Internet, à la téléphonie fixe et à la télévision comme une box classique. La poste serait en effet en train de préparer le lancement d’une box qui non seulement permettra l’accès aux offres « triple-play » (internet, téléphone, TV) mais également comme nous l’avons vu un bouquet de services sur le thème de « l’habitat connecté ». Cette offre pourrait également rejoindre dans le futur des bouquets que commercialise déjà La Poste dans le domaine de la télésurveillance, de la téléassistance et des services de proximité à domicile.

Le rendez-vous est donc pris mais je suis sûr que l’on en reparlera bien avant!  Pour en savoir plus, il faudra patienter que le groupe parvienne à la signature des accords nécessaires avec le(s) partenaire(s) choisi(s), mi-2013. La diversification de La Poste fait son chemin comme le montre cette nouvelle étape.

Source : Groupe La Poste, IGNES

Ceci pourrait vous intéresser:

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


3 + = 11