Recherche
Renseignez vos critères :

Revue de Presse
Publicité

somfy-logoFaisons connaissance avec Somfy

par Hervé
Publiés le: 28 novembre 2012
Commentaires: 4 Commentaires
Catégories: Somfy Box / Tahoma, Vision

Il y a quelques semaines je me suis rendu dans les Alpes à l’invitation de Somfy afin de faire plus ample connaissance.  Cette rencontre était l’occasion pour le blog et pour la marque de se présenter et d’échanger des points de vues domotiques.  La maque Somfy ne m’est bien évidemment pas étrangère mais pour comprendre la démarche domotique du fabricant que nous connaissons en tant que leader dans les motorisations (de volets roulants par exemple) une présentation historique permet de mieux appréhender son positionnement actuel.

Tout a commencé…

Au 19 siècle, là où se trouve l’actuelle frontière Franco-Suisse, la vallée de l’Arve prend son essor industriel: c’est le règne de la mécanique de précision en Savoie.  C’est à cette époque qu’un dénommé Louis Carpano né dans le Piedmont s’établit à Cluses en 1851.  Après avoir fait ses armes dans l’horlogerie Suisse il y installe une usine afin de produire les pièces de mécanique nécessaire aux montres helvètes.  A sa retraite, en 1902 c’est son neveu Jean Constantin Carpano (connu également sous le simple prénom de Constant) qui continue l’aventure joint par la suite par son gendre Charles Pons.  L’entreprise est présente en mécanique, micro mécanique et décolletage.

A la mort de Constant en 1927, les établissements Carpano & Pons produisent toutes sortes de mécanismes.  Le secteur de l’horlogerie n’étant pas un secteur sans risque, ils ont su diversifier les débouchés: moulinets de canne à pèche, téléphones, baby foot,…

C’est en 1960 qu’est créé la Société Mécanique de Faucigny. Elle changera de nom pour pouvoir se vendre plus facilement à l’international, elle deviendra par la suite SOMFY. Mais au tout début, Somfy est l’un des fruits de la restructuration de l’entreprise Carpano & Pons. Tout d’abord simple filiale elle jouit d’un développement rapide.  Sa production initiale dépend des ordres de la maison mère pour qui elle fabrique des composants et des sous ensembles.

Le sous-traitant s’émancipe

En 1966 la mécanique de précision est un secteur en crise.  La décision est alors prise de s’affranchir de la position précaire de simple fournisseur et l’entreprise part alors à la recherche d’un secteur où elle pourrait produire et commercialiser des produits finis.

Au même moment une entreprise lyonnaise, à l’idée saugrenue pour l’époque de vouloir motoriser ses stores et ses volets roulants.  Aucun fabricant de moteurs ne fabrique des moteurs si petits.  Il faut dire qu’à l’époque produire un petit moteur tubulaire avec le couple nécessaire et sans surchauffe était un pari osé.  Somfy relève de défi et fin 1967 un premier prototype voit le jour: un moteur tubulaire, de 60 mm de diamètre qui deviendra le LS 60.  L’année suivante, en 1968, les premiers moteurs sont vendus sur le marché français. Ce moteur n’était pas mature, il avait une fiabilité … perfectible mais l’histoire a commencé ainsi.

En 1969 le moteur manque toujours de fiabilité et le marché de la motorisation reste à inventer.  Il faut convaincre les fabricants de stores de commercialiser leur produits, en effet ils considèrent les moteurs comme un accessoire vendu en option ce qui ne fait pas les affaires de Somfy qui ne rentre pas dans ses frais.

De 1970 à 1973 l’entreprise est fragile et il n’était pas facile de convaincre Carpano & Pons de continuer l’aventure.  Cependant en 1974 Somfy ne se consacre plus qu’à la conception et à la fabrication de moteurs pour stores et volets roulants en abandonnant tous les systèmes d’armatures conçues pour les stores et autres volets.  Somfy devient alors un leader d’un marché qui va se développer très vite.  Il doit ce leadership à une stratégie payante qui a été de favoriser dès le départ une vision tournée résolument vers l’international.

Développement et innovations

Somfy développe son anticipation avec l’invention permanente de nouveaux marchés.  Elle met en avant également le développement international tout en gardant une l’indépendance avec la création continue de filiales détenues en propre.  C’est ce qui est appelé : « un mélange de dynamisme local et d’approche globale ».

1980 l’innovation continue et le premier automatisme vent/soleil est mis au point.  Les stores sont dotés d’un système électrique avec commande manuelle de secours, ils montent et descendent au gré du soleil, du vent et de la pluie. Le moteur s’efface dans les communications devant le « Somfy system ».

L’année 1984 est importante pour Somfy.  L’entreprise change de main.  Une entreprise du Nord de la France cherche alors à se diversifier.  Cette entreprise est plutôt sur une production de produits d’hiver et cherche une activité complémentaire typée été.  Avec les motorisations de stores, Somfy est la bienvenue. Damart créé par la famille Despature rachète l’entreprise et devient actionnaire majoritaire.

L’actionnaire majoritaire d’alors l’est toujours aujourd’hui comme le montre la répartition de son capital:

A l’heure de son rachat, l’entreprise Somfy n’est pas extraordinairement florissante : 2 filiales sur 3 sont en difficulté, 10% de moteurs tombent en panne, l’usine de production est un cauchemar logistique…  Le nouvel actionnaire fait le pari de son rachat. Pendant 10 ans les profits de Somfy ne sont pas allé à cet actionnaire majoritaire mais ont été réinvestis en R&D, dans le développement commercial, la participation dans d’autre entreprises, les investissements de qualité…

La production se rationalise, la qualité augmente. Même si la marque n’est disponible directement auprès des particuliers mais uniquement via des installateurs, la communication auprès des particuliers démarre.  En 1989 Somfy possède 12 filiales à l’international et les exports représentent 70% de son chiffre d’affaire.

Les années 90 signent pour la marque des années d’expansion.  La croissance ne se fait pas uniquement via de la croissance organique.  Les acquisitions sont nombreuses comme par exemple avec le rachat du principal concurrent français de l’époque: SIMU.

Entre 1984 et 1985 le chiffre d’affaire est multiplié par 8.  Entre 1984 et 2000 il est multiplié par quasiment 15…

Construction d’un groupe multicanal

Les années 2000 annoncent l’arrivée en force de l’électronique.  Le département électronique passe rapidement de 10 personnes à 300.  C’est à cette époque qu’est créée la Radio technology Somfy ou RTS.  Ce protocole de communication sans fil est rapidement un succès. En 2004 par exemple 30% des ventes de moteur sont radio.

En 2002 Somfy est coté à la Bourse de Paris séparément de Damart.

Le réseau de distribution est réorganisé avec la création des « Business Areas ». Suit ensuite la réorganisation du développement produit et du marketing en 3 « Business Groups » recouvrant 3 domaines d’activité:

  • Stores et volets roulants (Shutter and Awning)
  • portail et porte de garage (Door and Gate)
  • tertiaire et stores d’intérieur (Window and Blind)

La technologie continue d’évoluer avec l’adoption du protocole bidirectionnel io-homecontrol partagé avec VELUX et HONEYWELL c’est la porte vers la domotique avec la gamme YeSseo.

C’est à cette époque que la marque se rapproche encore plus du client final. Le consommateur retrouve maintenant une gamme des produits en grande surface de bricolage. La stratégie internet se précise également.  Les canaux de distributions s’élargissent.  La vente en direct se fait maintenant en parallèle avec la vente via les Experts Somfy.

En 2008 Somfy est scindé en 2 branches : Somfy activités et Somfy participations.  La raison à cela est simple: les excédents financiers importants dégagés pas Somfy sont réinvestis dans des participations dans des entreprise innovantes, intéressantes ou complémentaires.

Les valeurs de Somfy deviennent alors International, Performance et Responsabilité.

En 2010 Somfy lance son système domotique Tahoma et en 2012 la Somfy Box.

Somfy d’aujourd’hui

Aujourd’hui Somfy possède 8 usines, 8000 collaborateurs,  73 filiales et 51 agences et bureaux et des clients dans le monde entier.  La marque est présente dans 56 pays.

Avec une capacité de production de 70 000 moteurs par jours l’entreprise possède à ce jour 60% des parts du marché mondial.  Le 100 000 000 ième moteur a été vendu en 2011. Somfy réalise aujourd’hui 71% de son chiffre d’affaire hors France. La répartition géographique du CA est la suivante : France (30,2%), Allemagne (15,2%), Europe (39,1%), Amériques (8,5%) et Asie-Pacifique (7%).

L’histoire de Somfy n’a pas été un chemin tout tracé.  Son histoire a été une succession de hasards et de choix stratégiques qui ont conduit un atelier à devenir une société internationale.  Le métier de base, la mécanique de précision a évolué avec les apports des opportunités, les améliorations de l’électronique et de l’informatique.  La marque reste fidèle à la maison et aux améliorations qu’elle peut y apporter en proposant des offres sans cesse plus larges en développant en interne les produits nouveaux ou en n’hésitant pas à acquérir des entreprises afin de pénétrer des marchés nouveaux comme celui des alarmes par exemple ou plus récemment celui des interphones vidéo.

La maison est prise en charge par Somfy en commençant par la rue avec les motorisations de portails, l’interphone vidéo… en s’arrêtant sur les extérieurs avec la motorisation des stores, des pergolas, des volets roulants, des volets battants… et enfin en améliorant les intérieurs avec les motorisations des ouvertures, des rideaux, la prise en charge du chauffage, la sécurisation via des alarmes…

Pour orchestrer tout cela Somfy propose maintenant un système domotique.  Mais ça, c’est pour un prochain article…

Si vous avez apprécié, n'hésitez pas à laisser votre commentaire ou à souscrire au flus RSS .

Ceci pourrait vous intéresser:


Publicité

4 Commentaires - Laisser un commentaire
  1. Domophil dit :

    Chouette article…
    Tu étais dans la région… fallait passer prendre le café !

    • Hervé dit :

      J’y serais bien resté dans la région elle est superbe. Comme la visite était sur une journée, le temps a bien été mis à profit. Je serais passé plus vraisemblablement à l’heure de l’apéro ou du diner! :)

  2. enr37 dit :

    article super intéressant surtout ce passage « Pendant 10 ans les profits de Somfy ne sont pas allé à cet actionnaire majoritaire mais ont été réinvestis en R&D, dans le développement commercial, la participation dans d’autre entreprises, les investissements de qualité… »C’est a mon avis ce qui fait défaut aujourd’hui : le court termisme des actionnaires sans réinvestissement en fonds propres. la gestion en bon père de famille quoi. Allez un sujet pour toi : trouve nous une boite (une multinationale) dans les nouvelles techno, en 2012, qui agit encore comme ça ^^

    • Hervé dit :

      Par rapport à un actionnaire principal et majoritaire, tout dépend si l’état d’esprit est l’investissement pur et dur ou l’accompagnement dans le développement durable de l’entreprise. A priori dans le cas présent c’est plutôt le second cas. Et tant mieux pour Somfy! Si j’entends parler d’un autre cas, je viendrais rajouter un commentaire!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


+ 1 = 8

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>



International
    Translate to:

Plugin created thanks to micro sd card , r4i uk , sd card and r4i gold
Publicité
Prochains évènements
  • 5 septembre 2014IFA - Berlin
  • 10 septembre 2014CEDIA - Denver
  • 23 septembre 2014CES Unveiled - SAO PAULO
  • 24 septembre 2014SmartGrid+SmartCity -Paris La Défense
  • 24 septembre 2014IBS Intelligent Building Systems - Paris La Défense
AEC v1.0.4
Partenaires
Planète Domotique Domadoo Univers Domotique Annuaire de la Domotique en France