Z-Wave Next Gen : les puces Z-Wave nouvelle génération arrivent!

Parmi les protocoles utilisés en domotique, le Z-Wave a une place importante dans les solutions proposés par les constructeurs qui s’adressent au grand public. Ayant plusieurs avantages comme le fait de proposer un retour d’état, un réseau maillé ou bien une bonne sécurité, ce protocole s’est imposé petit à petit parmi ceux sur lesquels on peut compter.  Je vous incite à lire sa présentation que j’avais publié il y a un an lorsque je découvrais son utilisation.  La technologie n’étant pas figée elle évolue également au gré des besoins et opportunités.  C’est le cas aujourd’hui avec la nouvelles version des puces Z-Wave annoncées par Sigma Designs : Z-Wave Next Gen.  Voici ce qui est au programme.

La nouvelle génération Z-Wave est arrivée. Le fabriquant de puces Sigma Designs souhaite souhaite emmener le protocole sans fil Z-Wave à un niveau supérieur de contrôle via Internet et de compatibilité avec le lancement de son nouveau portefeuille de produit Z-Wave Next Gen.

La nouvelle version inclut un nouveau chipset, une nouvelle suite logicielle et des modèles de référence qui permettront aux fabricants de faire en sorte que les smartphones et autres tablettes puissent rapidement et à moindre coût de prendre définitivement et nativement la commande de leurs solutions domotiques. Certains fournisseurs domotiques le proposent déjà mais après avoir investi sur leurs propres deniers pour développer des applications qui permettent de contrôler en temps réel leurs caméras,  thermostats, capteurs de sécurité, etc.

Maintenant, n’importe lequel des 55 fabricants Z-Wave de l’Alliance Z-Wave sera en mesure d’émuler rapidement un même type de contrôle à distance, selon Mary Miller, directeur principal du marketing de l’Alliance Z-Wave / Sigman Designs.

La plate-forme se compose des éléments suivants :

  • Z-Ware : Le middleware pour le contrôle de la maison qui apporte une interface de programmation d’application intelligente (API) qui fournit des fonctionnalités telles que la configuration, les scènes, la commande de périphériques, les calendriers et les statistiques.
  • Apps : Les modèles entièrement personnalisables de l’interface utilisateur de référence qui offre un aspect cohérent à travers de multiples plateformes. Miller estime qu’il y a actuellement environ deux douzaines d’applications Z-wave sur le marché.
  • Z / IP : Le moteur logiciel qui transforme une commande de protocole IP vers une commande Z-Wave et vice-versa.
  • Gateway : Un design de référence pour la production à faible coût d’un Bridge / Gateway Z-Wave vers Ethernet .

Les puces de la série Next Gen 500 et les modules associés aideront à la fabrication de matériel ayant une mémoire accrue et de meilleures propriétés RF.  Cela permettra également d’apporter des caractéristiques supplémentaires aux périphériques.

On peut vraisemblablement s’attendre à voir de nouveaux produits munis du chipset 5.0 sur le marché en Juillet et Août de cette année. La mise à niveau des équipements existants sera simplifiée, selon Miller, par le fait le chipset de remplacement est un simple connecteur broche-à-broche.

« Le déploiement rapide et efficace, la réduction des coûts et une meilleure expérience client sont autant d’objectifs que nos partenaires s’efforcent d’atteindre », explique Gabi Hilevitz, vice-président et directeur général de la connectivité de la maison chez Sigma Designs. « Le portefeuille Z-Wave Next Gen permet aux développeurs grâce à une solution flexible et simplifiée qui leur permet de se concentrer sur les besoins des consommateurs tout en réduisant considérablement leurs délais de commercialisation. »

Une très bonne nouvelle qui permettra aux smartphones et tablettes de parler Z-Wave nativement.  Ils pourront être vue comme des télécommandes Z-Wave à part entière par les systèmes domotiques gérant ce protocole. Ces périphériques mobiles sont aujourd’hui un acteur majeur dans le déploiement de la domotique.  Les intégrer dans un tel écosystème trouve tout son sens.  L’intégration dans d’autres appareils telles que les Smart TV, Smart Watch, électroménager… sont également d’actualité!

Le fait de pouvoir étendre et favoriser la discussion IP / Z-Wave entre les périphériques fait franchir un grand pas dans l’interopérabilité des objets communicants.  Une bonne nouvelle donc pour un marché tiré par le haut par les besoins croissants des consommateurs en terme de solutions simples, peu onéreuses et interopérables sur des aspects aussi divers que la sécurité, la surveillance, la gestion de l’énergie et le confort pour la maison.

Pour plus d’informations concernant le Z-Wave Next Gen, vous pouvez visitez le site de Sigma Design.

Source: CEPro

Ceci pourrait vous intéresser:

3 commentaires

  1. enr37 a dit:

    oulahh, c’est le concepteur de box qui doivent flipper ! si je comprend bien , « il n’y aurait » plus besoin de box ? Quel interet du coup d’en posséder une ? L’interface de développement certainement! mais imaginons un google investir le marché… Du coup la poule aux oeufs d’or que représente le cache mensuel (que toute société recherche) prend du plomb dans l’aile. On pourrait du coup imaginer une location de box comme le font les FAI. Perso, je préfère payer chez eedomus (pas encore trop développé mondialement donc plutot sûr car pas encore ciblé par les black hats :p) que passer par une tablette android (hackable facilement par quelqu’un de compétent) et avoir ainsi accès à mon chez moi. Bref, je suis curieux de voir les conséquence à moyen terme de cette amélioration. Démocratisation? Certainement! mais à quel prix ?

    21 mars 2013
    Répondre
  2. a dit:

    C’est une bonne nouvelle mais à double tranchant. Certes le Zwave sera en force mais après en tant qu’électricien/domoticien je demande à voir. Ca fait un peu peur. La compatibilité c’est bien mais il en faux peut être pas trop….

    21 mars 2013
    Répondre
  3. Nico33 a dit:

    La réalisation des scènes complexes, de règles,etc … restera encore longtemps réservé aux boxs domotiques. Ces équipements comme les télés ou tablettes ne sauront qu’afficher des états et allumer ou éteindre des prises / lumières.
    Enfin, c’est ce que je pense.
    Par contre, si ces équipements peuvent être vu comme des télécommandes z-wave raccordable à l’eedomus par ex, ça serait top !

    24 janvier 2014
    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


8 + 8 =