En manque d’idées pour animer votre intérieur? Pensez au Leapmotion.

Si vous aimez les dessins animés, vous avez certainement remarqué qu’au début des films d’animation des studios Pixar, l’on voit une lampe qui bouge toute seule. Elle maltraite par amusement les lettres du nom du studio. Cette lampe de bureau est en vie… à l’écran. C’est ce bel objet qui a sûrement inspiré Xavier Seignard quand il a eu l’idée de concevoir la sienne. Sa vrai lampe de bureau robotisée. Voulant la guider et l’animer à sa guise d’un simple geste, il s’est procuré un un petit boitier Leapmotion pour la contrôler. La lampe robotisée répond maintenant aux gestes de son maître.

L’idée de départ était également l’exploration des moyens pour interfacer un Arduino et un boîtier Leapmotion. Le premier composant est une carte électronique permettant de concevoir et de réaliser tout types de réalisations électroniques. Et Le deuxième est un petit boitier que l’on connecte à son PC via la prise USB et qui permet de suivre les mouvements de votre main afin de vous permettre d’interagir par le geste avec lui sans qu’il y ait de contact, de clavier ou de souris.

Si vous ne connaissez pas le Leapmotion, plutôt qu’une logue présentation, voici une petite vidéo parlante du produit:

Image de prévisualisation YouTube

Comme vous pouvez le constater sur cette vidéo, le produit réagit de manière étonnamment précise aux moindres gestes des doigts. Cette interface avec l’ordinateur est on ne peut plus naturelle. Nos gestes, nos doigts permettent de transmettre notre ordre à la machine. C’est un peu comme le Kinect de Microsoft me direz-vous. Il y a de ça en effet. Sauf que le LeapMotion ne s’intéresse à priori qu’à vous mains et bras de manière bien plus précise et sans temps morts.

Revenons à la lampe de bureau. Munie de servomoteurs classiques, et d’une carte Arduino pour les contrôler après quelque lignes de codes bien aiguisés, voici le résultat: une lampe de bureau qui semble tout d’un coup avoir un souffle de vie. Afin de lui indiquer les gestes à suivre, le Leapmotion entre en jeu pour suivre la gestuelle et la cadence à tenir.

Pour en découvrir un peu plus concernant le montage technique je vous laisse consulter le site du concepteur. Ensuite, dès que vous êtes prêt vous pouvez construire votre lampe et lui donner vie en téléchargeant le code source mis à votre disposition.

Place maintenant à la démonstration:

Après la télécommande, la voix, les lunettes, je dirais que nous avons là une interface de commande très intéressante pour la domotique.

Ceci pourrait vous intéresser:

4 commentaires

  1. EnR37 enr37 a dit:

    je regardais, 95€ le module, ca fait pas très cher ! je suis surpris qu’aucun de vous n’en ai fait un test ;-)

    19 juillet 2013
    Répondre
    • Hervé a dit:

      Perso je ne peux pas tout acheter… Les dons sont acceptés ;)

      22 juillet 2013
      Répondre
    • Hervé a dit:

      Pas mal du tout cette montre. C’est sur que la commande gestuelle ou vocale est un grand plus par rapport à la concurrence existante ou bien à venir. Belle trouvaille! Merci pour le lien

      22 juillet 2013
      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


2 − 2 =