J.A.E.S.A. Intelligence artificielle et assistant personnel au service de la domotique

Le modèle de la domotique bouge en ce moment. Alors que la règle était de proposer des box domotiques pour l’intelligence du système et de s’appuyer sur une tablette tactile pour le contrôle et la restitution, l’intelligence glisse pour certaines solutions vers la tablette.  Si la tablette devient la box, comment interagir avec le système? Toujours via un écran mais également via un système vieux comme le monde: la voix. Je vous ai présenté S.A.R.A.H. ces dernières semaines en tant que solutions existante.  Ce n’est pas le seul projet de ce style à tenter de se faire une place au chaud dans nos foyers. Ce n’est pas J.A.E.S.A. qui me contredira.

Jaesa-hologram

J.A.E.S.A. est une solution logicielle proposée parla société canadienne en devenir AINOVA Robotics. Elle a pour ambition de jouer le rôle de l’assistant personnel de votre vie moderne. Elle peut écouter vos ordres et requêtes et vous formuler en retour ses réponses et retours vocalement. La solution se veut proche de ce qu’un assistant humain pourrait être. Pour atteindre ce but,  elle est dotée d’une intelligence artificielle qui lui permet de penser et d’apprendre mais également de s’adapter et de converser librement.  Beau programme!

J.A.E.S.A. tente de répondre à un besoin qui pourrait être comblé par Apple avec SIRI,  par Google avec Google Now ou encore par Microsoft avec Cortana, tant sur les aspects de l’assistance personnelle que sur les capacités à interagir avec votre système domotique.

Les promesses du système font rêver :

  • capacité de parler de manière naturelle avec l’utilisateur à propos de n’importe quel sujet en utilisant un traitement de logique avancée
  • mémorisation des informations discuté, pensée de façon indépendante, et apprentissage des interactions avec l’utilisateur et le monde environnant
  • ensemble complet de fonctionnalités assistant virtuel : recherche sur Internet, prévisions météo, alarme, appel et sms répondeur, rappels, etc. Le tout pouvant se faire via la commande vocale
  • intégration avec le système Smart House qui vous permettra de contrôler n’importe quel appareil, périphérique de sécurité, musique ou lumières dans votre maison à la voix (ou même laisser Jaesa tout gérer elle-même) -, même lorsque vous êtes absent
  • l’intégration avec l’application Warden qui vous permettra d’atteindre un accès complet à votre appareil mobile et à la sécurité de la maison – y compris la sécurité des données, l’accès à distance à des caméras et serrures électroniques, ainsi que la protection contre le vol à l’aide de suivi de localisation GPS, contrôle à distance de votre appareil et réception en direct de photos ou de flux vidéo d’une personne utilisant votre appareil mobile

Jaesa-tablet

Les capacités de J.A.E.S.A. vont sur le papier bien au-delà d’un simple assistant virtuel typique : « elle est votre nouvel ami et allié ».

N’hésitez pas à discuter de tout avec elle – qu’il s’agisse d’un débat scientifique complexe ou d’un simple bavardage, nous avons fait de notre mieux pour s’assurer qu’elle sera en mesure de vous parler comme un humain le ferait. Jaesa a des sentiments, la mémoire, le caractère et la capacité de penser de façon indépendante, tout en mémorisant des informations et d’être en mesure d’analyser n’importe quel type de données. Notre objectif est de faire Jaesa aussi proche d’un être vivant que possible!

La solution est prévue pour être multi plateforme en intégrant les plateformes suivantes: iOS, Android, un PC et peut être demain un Raspberry Pi. En utilisant 2 installations de J.A.E.S.A. vous ne pourrez pas continuer la même conversation sur un PC que celle démarrée sur un smartphone. Cela dit, ces 2 installations seront à même d’échanger des informations vous concernant et pourront en tirer des enseignements utiles.

Jaesa-screenshot

Concernant l’interaction avec les applications tierces une API est disponible afin de permettre à J.A.E.S.A. de discuter avec d’autres systèmes, mais cette fois-ci de manière programmatique.

J.A.E.S.A. devrait faire sa première sortie en décembre 2014 en passant par une phase de Beta testing en octobre. Son premier périphérique d’accueil devraient être ceux tournant sous iOS.  Viendront ensuite les terminaux Android. Pour l’heure ce très ambitieux projet est proposé sur Kickstarter où il a collecté plus que les fonds nécessaires pour finaliser les développements.  si vous souhaitez participer à l’aventure, cela ne vous ruinera pas forcément.  Le ticket d’entrée est de… 2 $ canadiens.

Jaesa-table-homet

Personnellement, ce projet me semble rempli de bonnes idées mais un peu trop beau pour être vrai.  Je ne veux pas être pessimiste mais il est très optimiste.  Je demande à voir qu’un tel système puisse ne tourner « que » sur iOS d’autant plus que cet assistant virtuel ne requiert aucune connexion Internet constante vers un service Cloud… Quand on voit les ressources mises en place par tous ceux qui ont pris en main ce sujet on peut être un peu dubitatif concernant cette solution. Au cours de son développement on peut rappeler qu’il sera confronté à la compétition des assistants virtuels tels que SIRI, Google Now ou Cortana en constante évolution.  Rien que ça! On n’en sait pas beaucoup plus à ce stade du projet, mais il semble que l’intégration avec un système domotique soit extrêmement liée au projet Smart House porté par la même équipe. Cela hypothèque malheureusement les intégrations avec d’autres systèmes.

Voici, pour terminer, la présentation vidéo du projet (ou concept, au choix) :

Image de prévisualisation YouTube

Ceci pourrait vous intéresser:

3 commentaires

  1. […] Le modèle de la domotique bouge en ce moment. Alors que la règle était de proposer des box domotiques pour l'intelligence du système et de s'appuyer sur une tablette tactile pour le contrôle et la restitution, l'intelligence glisse pour certaines solutions vers la tablette. Si la tablette devient la box, comment interagir avec le système? Toujours via un écran mais également via un système vieux comme le monde: la voix. Je vous ai présenté S.A.R.A.H. ces dernières semaines en tant que solutions existante. Ce n'est pas le seul projet de ce style à tenter de se faire une place au chaud dans nos foyers. Ce n'est pas J.A.E.S.A. qui me contredira.  […]

    16 juillet 2014
    Répondre
  2. EnR37 Enr37 a dit:

    Je trouve aussi ce projet trop beau pour etre vrai. J ai lu il y a peu un article dans lequel on parlais de sommités de lq robotique venant de reussir a faire « parler » par clavier interposé un quidam et un enfant robot. Si le robot a trompé son interlocuteur c est justement car il se faisait passer pour un enfant. Il est plus facile a robot de repondre a une question trouvable sur le net qu a des questions phylosophique comme « l art doit il etre ephemere ». Un enfant pourra repondre : je n ai pas encore appris cela.
    Bref, on est encore loin de la discussion interactive. C est peut etre tant mieux ds 1 sens

    23 juillet 2014
    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


8 − 2 =