Avec Silmee Bar, Toshiba se lance dans les objets connectés pour les relevés biologiques

Toshiba s’apprête à bientôt compléter son offre d’objets connectés en introduisant un nouveau type de produit qu’il faut avouer colle bien ou terme informatique corporelle. Appelé « Silmee Bar type », ce capteur portable de données biologiques est à porter à même le corps. Son rôle? Remplir des missions de vérifications ainsi que actions d’évaluation du corps.

Silmee-Bar1

Il est important de commencer les présentations en précisant d’emblée que Silmee Bar type, n’est pas un capteur pharmaceutique. Cet objet connecté sera vendu principalement aux universités ainsi qu’aux entreprises et instituts de recherche dès la rentrée de septembre.  Ce n’est donc pas un objet connecté grand public même s’il est destiné à remplir son rôle pour le bien être de tous.

Que peut-on faire avec le Silmee Bar? En premier lieu, ce périphérique corporel et portable est capable de mesurer un électrocardiogramme, le pouls, les mouvements du corps et la température de la peau.  Tous les relevés se font en simultané et en continu. Il devra être porté à la poitrine à l’aide d’un coussinet de gel afin de proposer un niveau de performances optimal. Dans un second temps et sur ​​la base des données recueillies on pourra en déduire par exemple les intervalles de battements du cœur, les intervalles de l’onde du pouls, la quantité de mouvement du corps ainsi que sa posture. Ces relevés pourront être d’une grande aide dans n’importe quel domaine de recherche qui intéresse les chercheurs ou les industriels qui travaillent sur le corps humain et ses performances.

Silmee-Bar2

L’ensemble des données collectées pourront être affichées sur un Smartphone ou une tablette.  Le capteur sera en lien direct avec eux via une connexion Bluetooth.

L’un des cas d’utilisation présenté par Toshiba pour ce nouveau produit est par exemple l’analyse de la qualité du sommeil. Afin d’analyser le sommeil d’un individu celui-ci doit être bardé d’un grand nombre d’électrodes sur le corps et la tête. Rien que par l’appareillage la qualité du sommeil n’est pas… optimale. Pour compléter les mesures et analyser en profondeur le sommeil on pourra toujours par la suite agrémnter l’attirail par des équipements supplémentaires pour capter les ondes cérébrales, la respiration, les mouvements du corps et ceux des yeux. Mais, pour une première analyse ce capteur peut s’avérer fort pratique du fait qu’il soit peu encombrant. Son installation est simplissime car il suffit de le coller à la poitrine.

Il permet d’effectuer une analyse autonome sur la base de données de variation de l’intervalle de pulsation et l’intervalle d’onde du pouls.  Les mouvements du corps pourront apporter des éléments concernant la respiration par exemple.  Bon nombre de personnes souffrant de troubles du sommeil seront ravies d’apprendre que l’appareillage encombrant a été miniaturisé et qu’il est sans fil!

Silmee-Bar3

Ce capteur de données biologiques est relativement petit pour les fonctionnalités annoncées:  64mm x 28mm x 9.6mm. Il pèse environ 14.6 g. Il pourra même être porté sous la douche ou dans la piscine car il est waterproof (IPX5/IPX7). Il n’y a pas encore de prix connu. Il sera disponible au Japon uniquement dans un premier temps.

Toshiba définit le marché des soins et de la santé comme l’un de ses trois grands métiers. Le Silmee Bar va renforcer l’offre du constructeur japonais en proposant un objet médical qui ne veut pas être présenté comme tel pour renforcer sa présence dans les domaines envisagés que sont la prévention, le diagnostic / traitement, le pronostic / soins infirmiers et la promotion de la santé.

Source : Toshiba

Ceci pourrait vous intéresser:

Un commentaire

  1. […] Toshiba s'apprête à bientôt compléter son offre d'objets connectés en introduisant un nouveau type de produit qu'il faut avouer colle bien ou terme informatique corporelle. Appelé "Silmee Bar type", ce capteur portable de données biologiques est à porter à même le corps. Son rôle? Remplir des missions de vérifications ainsi que actions d'évaluation du corps.  […]

    25 juillet 2014
    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


2 − = 0