Le bon sens d’investir (ou pas) en suivant la consommation grâce à l’eedomus5 minute(s) de lecture

Aujourd’hui je laisse la plume à EnR37 pour sa première intervention.

————–

Passionné d’énergie, en particulier, renouvelables (d’où mon surnom), je suis entré dans la domotique par ce biais. En effet, pour moi, la domotique dispose de 4 axes de ventes, intérêts, marketing, suivant que l’on soit industriel ou client :

  1. Sûreté (vols,…) ;
  2. souvent confondu avec Sécurité (voie d’eau, incendie, gaz,…) ;
  3. Confort: pas de dessin mais l’axe qui fait penser aux néophytes que la domotique est une affaire de fainéants;
  4. et enfin Gestion d’énergie (vous remarquerez que je n’emploie pas à dessein le terme d’économie) 

L’axe principal suivi par les « vendeurs » de solution étant la partie sûreté. Ben oui, souvenez-vous de Gicquel (pour les plus anciens) : « La France a peur ». Regardez les élections, vos journaux télévisés…

Personnellement, je pense que s’il est sympa de pouvoir regarder chez soi via des caméras, ce que je fais, confier sa sûreté à la domotique et particulièrement aux ondes (Z-Wave…) est à mon avis une hérésie pratique. En effet, dans peu de temps tout bon voleur qui se respecte pourra brouiller lesdites ondes.

“On m’aurait menti ?”

(R.Virenque- Guignols de l’info)

Après ces digressions/introduction, je souhaite vous montrer comment avec un simple module Wallplug de Fibaro, une box domotique (eedomus dans mon cas) et un tableur, investir réellement.

Nombre d’entre vous pensent que remplacer ses ampoules par des LED ou autres fluo est une source d’économie. Oui ! Mais pas chez vous ! Premièrement qui n’a pas encore changé au bout de deux ans ses ampoules (hors de prix) vendues pour durer l’éternité? Deuxièmement, vos anciennes ampoules consommaient environ 5% (certains sites qui doivent laisser leur ampoules allumées H24 parlent même de 15%!!!) de votre facture annuelle. Pendant ce temps votre VMC en consomme actuellement 20% – 25% (pas la VMC en elle-même mais par l’évacuation air chaud). En fait c’est globalement, nationalement, ensemble, que ces ampoules permettent d’économiser aux niveaux des centrales de production. C’est déjà pas si mal.

Ayant acheté 2 Wall Plug pour gérer l’éventuelle panne de mon réfrigérateur et de mon congélateur, je n’avais pas trop prêté attention à la consommation (bizarre vu ce qui est écrit plus haut) car disposant déjà d’une autre possibilité de gérer chauffage, chauffe-eau, lumières, prises électriques, l’eedomus me parait, fort malheureusement, bien inadaptée à la gestion d’énergie. Néanmoins, je suis cette fois ci resté scotché par la consommation du congélateur (un vieux hérité de mes grands-parents qui fait son office mais gourmand).

Voyons voir:

conso

Sans comprendre les relevés hiératiques et en les mettant de côté, la moyenne est environ de 100W/h, ce qui traduit en langage ErDF fait 0.1 kW/h !

“Comment ça marche?”

(M.Chevalet)

Etape 1

24h x 0.1kWh x 365j = 876 Kwh/an répartis selon les tarifs suivant d’heures creuses et pleines.

Je dispose des heures creuses un peu la nuit, et en milieu de journée avec globalement 8h d’heures creuses et le reste, 16h en heures pleines.

J’ai donc :

  • en heures creuses 876 / 3 = 292
  • en heures pleines (876 / 3) x 2 = 584

J’ai personnellement décidé de rester chez EDF et vous pourrez multiplier vos valeurs par le montant de votre fournisseur.

Chez EDF, hors abonnement, le tarif 2014 régulé est de 0.1002€ pour les heures creuses actuellement et de 0.1467€ pour les heures pleines.

Ça me donne donc une consommation annuelle (sans prendre en compte les augmentations de 5% annuelles) de 29.25€ en heures creuses  et 85.67€ en heures pleines en euros constants (hors inflation).

Ma facture annuelle rien que pour ce congélateur est arrondie à 115 €.

Etape 2

J’ai ensuite réfléchi comme tout investisseur : avec un congélateur neuf, en combien de temps est-il amorti ?

J’ai cherché sur le net un congélateur du même type, armoire, bas de gamme (donc théoriquement le plus consommateur) et en ai trouvé un chez D…Y  à 229€ avec une conso de 222 kW/h par an. Aie ! Rien qu’en volume presque 4 fois moins.

Puisque je connais la consommation en volume annuelle de ce nouveau congélateur, il me reste à déterminer son coût d’utilisation.

Heures creuses : (222 kwh / 3) x 0.1002€ = 7,42€

Heures pleines : ((222 kwh / 3) x 2) x 0.1467 = 21,71€

Et là je pleure car je vois qu’avec un nouveau total de 29,13€/an je suis gagnant. Enfin presque ! car je ne prends pas en compte le coût de l’investissement.

Etape 3

En combien de temps, investissement et frais de fonctionnement vais-je être gagnant ?

Coût d’achatCoûts de fonctionnementTotal
201420152016
Ancien congélateur– €115,00 €115,00 €115,00 €345,00 €
Nouveau congélateur29,00 €29,13 €29,13 €29,13 €316,39 €

Nous voyons donc qu’en moins de 3 ans l’achat est rentabilisé.

“Je vais conclure”

(JC Dusse)

Si l’on veut être honnête, il faudrait bien sur parler du coup éconologique. Ce congélateur est toujours fonctionnel et date d’une époque où l’on ne parlait pas encore d’obsolescence programmée. Cependant, déposé en déchetterie, fréon et autres cochonneries seront recyclés.

Vous pouvez bien sûr reproduire ce type d’exercice pour vos luminaires, installer un poêle à bois, des panneaux photovoltaïques, un chauffe-eau solaire, etc, et ainsi avoir une réelle vision des économies réalisées qui ne le sont pas dès l’achat (et des fois l’inverse vu la qualité de certaines ampoules du commerce) comme on peut le voir écrit bien souvent. Normal ! Me direz-vous, la publicité, les informations, nos commerciaux se chargent de nous le faire penser.

3 Comments

  1. Coyote said:

    Bonjour,
    Effectivement, votre investissement est rentable au bout de 3 ans, a condition de ne pas réflechir en terme d’optimisation de l’ancien congélateur.
    En effet avec une sonde de température, pourquoi ne pas essayer
    de controler l’alimentation de votre congélo pour que ce dernier fonctionne en priorité pendant les heures creuses ?

    jeudi 10 juillet 2014
    Reply
  2. enr37 said:

    salut coyote,
    en fait un congel ne doit pas etre soumis a des fluctuations de température:
    1/ pour des questions d’hygiène alimentaire. si la viande peut mettre du temps a décongeler, il n’en est pas de meme avec les légumes
    2/ si l’on ne se base uniquement que sur l’aspect économique, pas sûre que couper un congèl pour qui reparte de plus belle, meme en heure creuse soit rentable. Mais perso, la 1e raison me suffit 😉
    N’oublie pas qu’un congél à -18, c’est 1 an max de conservation et 2 ans pour du -24.

    mardi 15 juillet 2014
    Reply
  3. Ariane said:

    Génial votre article, une démonstration parfaite de ce que je pense… Puis-je le citer in extenso sur mon site, ou par extraits ou ne voudriez-vous pas le publier sur mon site en tant qu’invité ? A votre dispo pour en discuter. Bien à vous.

    dimanche 18 janvier 2015
    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Prouvez que vous êtes humain: * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.