Abavala !!!

Les dessous de la Smart Home proposée par la Freebox Delta

La semaine dernière Free a dévoilé sa nouvelle box Internet à l’occasion d’une conférence de presse a laquelle j’ai eu de plaisir d’être invité. Dans un précédent article je vous ai décrit un peu cette nouvelle box et les services associés. Parmi ceux là il y a une centrale d’alarme connectée et un Hub domotique. C’est sur ces 2 services que je souhaite attarder aujourd’hui. Suite à mes discussions avec les ingénieurs Freebox lors de cet événement de lancement je vous propose des vous présenter les dessous de la Smart Home proposée par la Freebox Delta.

Un Hub multiprotocoles sans fils

Il y a 4 ans a peu près, lorsque Free décidait de rajouter un service de domotique dans celle qui allait devenir la Freebox Delta, la question se posa tout naturellement concernant la technologie qui allait être embarquée. Un tour d’horizon du secteur n’a pas permis d’identifier un protocole sur le marché qui pouvait répondre à tous les critères exigés par les équipes de développement. Ils le savaient, le chemin  permettant à Free de proposer un service de Smart Home allait être bien compliqué…

Pour qu’un protocole puisse être retenu par les équipes de Free, il devait répondre aux 4 critères suivants:

  • 868 MHz : pour les caractéristiques de cette bande de fréquence
  • Mesh : réseau maillé permettant de couvrir un logement étendu
  • Chiffré : afin d’assurer une sécurité d’utilisation de la solution
  • Ouvert : un protocole ouvert pour ne pas être dépendant d’un constructeur ou d’un groupement

Avec ces critères, aucun protocoles du marché n’a trouvé grâce aux yeux de Free. Afin de construire son offre, l’opérateur a décidé d’emprunter 2 voies complémentaires. Le Hub domotique a venir sera multiprotocole pour pouvoir prendre en charge une partie de l’offre domotique existantes ET il pourra compter sur un protocole maison pour honorer les 4 critères précédents.  L’équipe en charge de la partie logicielle qui ne compte que 15 personnes et dont seulement 5 s’occupent de la partie Smart Home (et télécommande) a du s’atteler à créer un protocole domotique maison.

Pour le côté multiprotocole Free a intégré plusieurs antennes radio dans sa solution. Elles lui permettent de pouvoir parler aux différentes fréquences permises : 433 MHz, 868 MHz, et 2,4 GHz.  La première lui permet d’adresser des protocoles tels que RTS de Somfy ou Chacon. La seconde s’adresserait aux Z-Wave, io-homecontrol et autres EnOcean. La dernière lui permet de discuter en Zigbee. A ce jour seules les compatibilités avec les protocoles apportées par son partenaire Somfy ont été annoncées et mises en oeuvre.

La Freebox Delta peut s’enorgueillir d’avoir tissé un solide partenariat avec la marque savoyarde. Cet accord lui permet de rentrer dans le club très sélect des Hub domotiques qui ont officiellement le droit de d’intégrer RTS et io-homecontrol, les 2 protocoles parlés par les périphériques Somfy. La Freebox Delta peut en standard adresser toutes les motorisations, les modules et les micro modules de Somfy sans faire appel à la box Tahoma. C’est la première utilisation des antennes RF 433 MHz et 868 MHz.

En ce qui concerne les autres protocoles, ils seront ouverts au fur et à mesure, en fonction des opportunités, des accords industriels et de la demande. Si les ampoules Philips Hue sont compatibles avec la Freebox Delta dès le démarrage, il faut toujours passer par le bridge Hue pour s’adresser aux ampoules. Free n’a pas mis la priorité sur l’intégration du Zigbee, mais il est dans la liste des protocoles potentiellement à intégrer.

Il y a un autre protocole mis en oeuvre par Free dans son offre domotique : Sigfox. Ce protocole lui permet de pouvoir émettre des notifications même si la connexion Internet est en panne. Les développeurs m’ont indiqué que la prise en charge d’une telle fonctionnalité  avait été implémentée pour pouvoir prendre en compte un autre confrère : Lora. Cette prise en charge n’est pas possible à ce jour mais si besoin tout à été développé de telle sorte que la Freebox puisse changer si besoin et sans de grandes difficultés de fournisseur…

Un protocole radio maison développé pour l’occasion

Free aime dire qu’il est le seul opérateur a développer en interne sa box Internet. Cela concerne dans la Freebox le matériel et la partie logicielle. La Smart Home ne déroge pas à cette ligne de conduite notamment lorsqu’il a fallu trouver le protocole domotique qui saurait répondre à toutes les exigences de l’équipe de développement de Free. Les ingénieurs, après avoir étudié le marché de la Smart Home, ont donc créé leur propre protocole destiné à la maison connectée : DomusRf.

DomusRf est donc, d’après le cahier des charges de Free, un protocole domotique en 868 MHz, qui est à la fois maillé, chiffré et ouvert. Il n’y a pas grand chose à ce jour sur internet le concernant. C’est normal. Free n’a pas encore ouvert le protocole ni diffusé sa documentation. Ce n’est qu’une question de temps m’a-t-on indiqué. Free souhaite en effet que le protocole puisse être ouvert afin de pouvoir être intégré par des partenaires industriels proposant ainsi plus de périphériques. Free ne souhaite pas devoir seul étendre l’offre de périphériques DomusRf.

Les premiers périphériques a parler DomusRf sont ceux qui constituent l’offre Sécurité de la Freebox Delta. Il est utilisé par le détecteur de mouvements, le détecteur d’ouverture de porte/fenêtre et la télécommande.

Un module Smart Home autonome

Les plus perspicaces d’entre vous auront noté que l’offre actuelle de Free concernant son protocole DomusRf n’intègre que des périphériques fonctionnant sur piles. Dans les autres protocoles maillés ce genre de périphériques ne sont pas affectés à la retransmissions des signaux du réseau maillé vers les périphériques destinataires qui seraient trop éloignés du Hub domotique. Cette fonctionnalité est trop énergivore pour des périphériques sur piles. Bien que tout nouveau, le protocole DomusRf partage cette contrainte avec les autres protocoles du marché.

Il n’existe pas de périphériques DomusRf directement alimentés sur le secteur. Free pourrait donc proposer prochainement un module qui pourra prendre en charge la retransmission du signal afin d’étendre le maillage du réseau DomusRf.

Ce module n’est pas encore disponible sur le store de Free mais il existe déjà. Il est d’ailleurs embarqué dans la Freebox Delta. Il est visible à l’arrière du boitier Server à côté du module qui prend en charge l’arrivée de la fibre optique.

Ce module Smart Home embarque tout le hardware et le software pour le protocole DomusRf. il embarque également des batteries rechargeables (au format classique AA) et la sirène de l’alarme à 105 dB. Ce module est embarqué dans le boité Server de la Freebox Delta, c’est elle qui héberge le cœur de la domotique Free.

Lorsque le module est inséré dans le Server de la Freebox Delta il réagit alors automatiquement en tant que contrôleur principal. Lorsqu’il est utilisé à l’extérieur il est alors alimenté par une prise mini USB et agit alors comme simple répéteur. Le module offre un bouton physique qui n’est d’aucune utilité si le module est logé dans le Server. S’il est utilisé en tant que répéteur il pourra être mis à contribution pour faciliter par exemple les inclusions de nouveaux périphériques.

Un même module pour 2 usages, c’est ainsi que Free peut résoudre des problèmes de portée à moindre coût.

Tout pour être API

Les abonnés geek de Free le savent bien. L’opérateur Internet met à disposition pour sa box des boites à outils logicielles permettant de la piloter sans faire appel aux solutions standard de Free. Via des API très complètes il est possible non seulement de piloter la Freebox mais également de récupérer différentes informations et statuts de fonctionnement, de contrôle et de surveillance. Cela permet à des tiers d’intégrer la Freebox dans une Smart Home mais également de créer des applications permettant de piloter la box internet ou son boitier Player. Il en sera de même pour la Freebox Delta. Cette nouvelle API pourra permettre toujours de piloter les 2 boîtiers.

En ce qui concerne la domotique et l’alarme connectée, Free donnera la possibilité de piloter sa solution de maison connectée via des API. Il sera possible de la surveiller et de la contrôler. Tous les périphériques seront disponibles via cette API que ce soit des périphériques intégrant le protocole maison DomusRf mais également les périphériques intégrant des protocoles tiers. Comme à ce jour seuls les périphériques Somfy (RTS et io-homecontrol) sont officiellement intégrés, ils seront les premiers à pouvoir être adressés via les API de la nouvelle Freebox. Le slogan “So Open” de la domotique Somfy prends là un tout nouveau sens!

Avec ce Hub domotique les développeurs de Free veulent pousser un peu plus loin l’ouverture de leur Smart Home en permettant à des partenaires tiers de pouvoir accéder via les API aux antennes radio. Bon, il ne faut pas trop s’emballer car cette fonctionnalité n’est pas encore développée et pourrait rester au stade d’idée folle des développeurs. L’idée est toutefois intéressante car elle permettrait à la communauté de venir enrichir la prise en charge de nouveaux protocoles dédiés à la Smart Home pouvant être pris en charge via les antennes RF de la Freebox Delta.

Conclusion

En discutant avec les ingénieurs qui ont conçu la partie Smart Home de la Freebox Delta, j’ai pu noter qu’il existe une volonté forte de permettre à la domotique Free de pouvoir prendre en charge l’un des soucis majeurs de la maison connectée : l’interopérabilité. Pour l’existant, Free prend à sa charge la compatibilité avec des objets connectés via le Wi-Fi, l’interopérabilité avec des périphériques radio existants via de l’électronique embarquée et la sécurité via son protocole maison DomusRf.

En exploitant les voies de la prise en charge en standard de l’existant et le développement maison, Free souhaite allier le meilleur des 2 mondes. Ces directions opposées vont lui imposer d’être très souple pour tenir dans le temps ce grand écart. Les équipes devront savoir juger à tout moment quel protocole développer. Elles devront également faire la promotion de la solution protocolaire maison afin de ne pas être obligé de développer la gamme des périphériques classiques qui équipent aujourd’hui les maisons connectées sans fils.

Un autre point important pour la Smart Home de Free : la simplicité. La simplicité d’intégration de nouveau modules DomusRf pourra s’appuyer sur le lecteur NFC du Server. Il facilitera la reconnaissance du nouvel arrivant par le Server. La simplicité d’utilisation est augmentée du fait que Free est fournisseur du service Smart Home ET fournisseur d’accès Internet. Il peut alors gérer très facilement et de manière transparente pour l’utilisateur le contrôle et le pilotage de sa maison connectée à distance. Free a par exemple toutes les clés en main pour rendre transparente dans le futur les inclusions d’objets connectés en IP de ses partenaires industriels…

La Smart Home de Free a de réels atouts sur le papier. On verra déjà dans les tous prochains jours l’accueil que va lui réserver les premiers clients. Il sera intéressant de voir les premiers retours d’expérience. On ne va pas devoir patienter trop longtemps, les livraisons des toutes premières Freebox Delta doivent en effet débuter cette semaine.