Retour sur le salon IBS 2013, petit compte rendu6 minute(s) de lecture

Le Salon Intelligent Building System – IBS 2013 – s’est tenu la semaine dernière le 25 et 26 Septembre au CNIT de Paris La Défense.  Cet espace au cœur du cartier d’affaires était proposé le temps des 2 journées entièrement dédié aux systèmes intelligents pour la performance des bâtiments. Voici un petit compte rendu de ma visite et un petit aperçu de ce que l’on pouvait y voir.

IBS-logo

Je n’ai pu m’y rendre que le jeudi.  Ce compte rendu ne pourra être valable que pour la journée du 26 septembre 2013. LA visite était planifiée et j’ai pu ainsi l”effectuer en compagnie de Johan alias Hotfirenet.  C’est toujours très intéressant de partager ses découvertes, confronter ses points de vues ainsi que d’échanger ses connaissances.

La premier pôle qui nous a bien occupé fut le stand de l’Alliance EnOcean.  Ce protocole faisait salon et l’Alliance était dynamique à l’IBS de part la présence de nombreux partenaires et de plusieurs produits en démonstrations. Parmi les produits remarquables il y avait 2 serveurs bien connus:

  • la centrale MyFox était en démonstration.  HC2 démontrait fièrement sa compatibilité avec le protocole EnOcean via une clé qui lui apporte la partie matérielle nécessaire pour pouvoir discuter avec les périphériques sans fils sans piles caractéristiques chez EnOcean.  L’accueil est toujours chaleureux mais j’ai été un peu déçu de ne pas pouvoir faire la connaissance avec la centrale Home Control Pro annoncée quelques jours auparavant. Le salon s’y prêtait car il s’adressait aux professionnels tout comme cette nouvelle centrale domotique qui intègre en standard la prise en charge du protocole EnOcean.  C’était trop tôt par rapport à cette annonce justement.  Une prochaine fois peut être?
  • la centrale Zibase était également présente avec le modèle Zibase PRO qui intègre en standard le protocole EnOcean.  Ce n’est pas des personnes de chez Zodianet qui en faisaient la démonstration mais Pascal de my-domotique.com qui est également l’initiateur du Zibase Club.  Sa qualité de membre de l’Alliance EnOcean en faisait un démonstrateur compétent et qualifié.

En contemplant les produits en démonstration j’ai pu me rendre compte que la gamme de périphériques EnOcean s’est bien étoffée.  La couverture fonctionnelle des composants s’élargit dans l’offre disponible en France.  J’ai pu ainsi voir:

  • des vannes thermostatiques pour radiateurs sans piles ni autre alimentation externe
  • des micro modules dimmables (et non dimmables) avec compteur de consommation intégrés,
  • des mini-télécommande 4 touches sans piles pour déclencher des actions ou mettre en route des alarmes,
  • des détecteurs de mouvement photovoltaïques
  • des sondes de températures / hygrométrie et des détecteurs de luminosité à usage extérieur

Grâce à G-Media, qui a eu la gentillesse de me prêter un kit de découverte de EnOcean il y a quelques temps, j’ai pu découvrir le contrôle d’un éclairage led 12/24V en EnOcean.  On peut piloter ainsi des barrettes de LED tout comme des dalles complètes.

controleur-led-scheiber-enocean

Était également présent sur le stand la sonde de qualité de l’air intérieur EnOcean Nano-Sense E4000 qui permet de mesurer des éléments de notre environnement tels que le CO2, COV, Humidité, température.

nano-sense-basse-tension-co2-cov-humidite-temperature-enocean

Enfin chez Eltako, une station météo très discrète et bien complète m’a été présentée. Capable de mesurer la température, l’hydrométrie et permet également d’être informé du déclenchement de la pluie et de connaître en permanence la force du vent dans un encombrement remarquable (pas de pièces mobiles!). Elle est à alimenter pour pouvoir fonctionner et se rend compatible EnOcean pour pouvoir communiquer ses données.

station-meteo-enocean

La bonne nouvelle chez EnOcean c’est que les marques qui intègrent la technologie travaillent également à rendre ces objets plus esthétiques.  Une vrai démarche est entreprise afin de proposer des périphériques avec un design un peu plus avenant.  Quand au prix… il est toujours élevé mais la régulation de l’offre et de la demande fait tout doucement son oeuvre.

Une autre alliance était présente au salon.  L’alliance ZigBee tenait également un stand mais qui était désert comparé à celui de son confrère EnOcean.  Très peu de produits présentés dans un stand vide par rapport à son concurrent. Je n’ai donc malheureusement pas appris grand chose à cette occasion. L’Alliance ZigBee ne déployait qu’un seul intervenant pour renseigner les curieux. Tout du moins lorsque je suis passé sur leur stand. En comparaison, l’Alliance EnOcean était bien plus étoffée avec sa vingtaine de participants. Même si les sièges respectifs des 2 Alliances se trouvent aux Etats-Unis le seul intervenant ZigBee ne parlait que anglais ce qui a rebuté plusieurs de ses interlocuteurs…

La grande tendance du salon était indéniablement la mesure de la consommation en électricité et tout ce qui tourne autour des énergies en général.  Le Smart Grid n’était pas bien loin cette année et la RT 2012 non plus.  Plusieurs solutions exposées œuvraient en ce sens en apportant une pierre à l’édifice.

Dans ce cadre on peut citer par exemple la solution Greenpriz qui s’adresse principalement aux PME, aux écoles ou aux administrations… afin de les aider à prendre la mesure de leur consommation électrique pour pouvoir agir en conséquence. Sans avoir à effectuer des travaux autres que des branchements électriques simples, sans avoir à dépendre d’un serveur distant quelconque, cette solution< consiste à pouvoir mesurer la consommation, et donc par la suite pouvoir agir, sur une ligne ou bien sur une prise donnée. Plusieurs modules sont disponibles du module à placer dans le tableau électrique à la prise pilotée en passant par le bloc multiprise ou bien encore la prise à positionner dans la goulotte ou celle à encastrer.

greenpriz

Tous ces périphériques sont reliées à un système central en radio fréquences (2,4 GHz). Ce dernier, connecté au réseau informatique local, est consulté via un ordinateur ou un SmartPhone.  De l’analyse de la consommation de chaque prise peut découler une mise en place de scénarii de pilotage des prises par le contrôleur.  Toutes ces prises sont en effet contrôlables à distance.

Plusieurs autres stands étaient présents. Impossible de tous les rencontrer d’autant que tous avaient pour public une cible professionnelle. La plupart n’avaient qu’un intérêt bien limité pour le particulier.  Quoi de plus normal après tout pour ce salon destiné à la profession me direz-vous?

Un grand intérêt que l’on a à parcourir les allées de ces salons c’est également les rencontres fortes intéressantes que l’on y peut faire. Des blogueurs comme Hotfirenet, Pascal ou Richard, des fabricants de box domotiques comme MyFox ou eedomus, des personnalités intéressantes comme Bruno de Latour (Domotique News) ou bien Emmanuel François (en charge de la promotion de EnOcean en France et en Europe de l’Ouest).  Les belles discussions, les enrichissants échanges, et les annonces “off” ne peuvent pas être résumés en un seul billet mais trouveront c’est promis un écho dans de prochaines publications…

3 Comments

  1. Hotfirenet said:

    C’est avec plaisir Hervé de faire les salons avec toi. Tu as eu le courage de faire un super compte rendu.

    lundi 30 septembre 2013
    Reply
  2. techologis said:

    Bonjour,
    J’y étais également présent (dommage que l’on ne soit pas croisé). J’ai également été impressionné par les efforts mis en oeuvre par l’alliance EnOcean. Un peu déçu par contre par le contenu de la plupart des sessions.
    Merci pour ce compte rendu.
    Alexis,

    samedi 5 octobre 2013
    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Prouvez que vous êtes humain: * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.