Test de la caméra Netatmo Welcome15 minute(s) de lecture

Parmi les caméras connectées d’intérieur disponibles sur le marché, celle de Netatmo a quelques avantages pour elle qui la rendent intéressante à considérer si vous êtes à la recherche d’un tel produit. Comme les autres elle se propose de vous permettre de regarder ce qu’il se passe chez vous en votre absence. Elle va également un peu plus loin que certaines en vous proposant de vous avertir si quelque chose d’anormal s’y déroule. Elle est la seule à proposer en standard et sans ajouts d’aucune sorte, la reconnaissance des visages afin de pouvoir affiner ces remontées d’alertes. Welcome est un produit qui sur le papier suit les codes chers à la marque Netatmo: simplicité, design et efficacité. Voyons ensemble ce qu’il en est exactement.

netoatmo_welcome_1

Quand on parle de caméras d’intérieur à installer chez soi vient tout de suite dans le débat une question très importante: celle du respect de la vie privée. Comme ses consœurs,  la caméra Netatmo Welcome est là pour vous permettre de voir ce qu’il se passe chez vous surtout si vous n’y êtes pas. Certains accueilleront à reculons l’arrivée d’un œil chez eux (intrusion dans la vie privée, sécurité du système, accès potentiel par des tiers…) alors que d’autres ne peuvent pas imaginer de s’en passer. L’acceptation d’une caméra chez soi est un point important de la vie sereine à la maison et du succès de ce type d’objet connecté dans un intérieur. Elle est commune à tous les modèles et donc ne sera pas débattu ici car ce point ne lui est pas spécifique. C’est aussi pour des raisons évidentes de vie privée que je n’utiliserai pas de vidéos prises chez moi dans cet article.

Welcome_Camera_WEB

La caméra Welcome n’est pas nouvelle. Elle est pas ancienne non plus. Elle est arrivée sur le marché en juin 2015. On avait déjà eu l’occasion d’en parler sur le blog suite. Après l’article de présentation et ayant maintenant eu l’occasion de la tester dernièrement à la maison, je vous en livre quelques appréciations personnelles.

En introduction je vous disait donc que la caméra Welcome était un produit Netatmo à part entière en ce sens qu’elle se doit d’être :

  • simple : à l’installation, à l’utilisation…
  • design : un produit technologique n’est pas forcément moche et ça ne coûte pas beaucoup plus cher de faire beau
  • efficace : un produit simple et beau n’est pas obligé de proposer ces qualités au détriment de la qualité de service

Je vais tenter de vous faire un retour sur ces points après plusieurs semaines (mois) d’utilisation.

Une caméra simple sans être une simple caméra

La simplicité d’un produit pour le foyer surtout s’il est technologique de surcroît est une notion qui s’appréhende côté utilisateur dès les premiers instants. Le déballage facile de la caméra douillettement lovée dans son écrin au marketing léché ne doit pas laisser place à des doutes concernant les étapes suivantes. Le caméra Welcome s’en tire bien. Il n’y a pas dans l’emballage 36 000 câbles laissant le consommateur penser qu’il aurait dû suivre des court d’ingénierie pour comprendre ce qu’il doit en faire. Avec la caméra il y a un câble d’alimentation et un câble réseau. Le branchement est simple. Une carte mémoire est également incluse. Elle se place dans son logement réservé. Elle y est d’ailleurs déjà insérée.

netatmo-welcome-dos

En prenant l’objet en main on se rend compte qu’il n’y a pas beaucoup de boutons permettant d’agir avec lui. Il n’y en a en fait pas un seul. Le mode d’emploi n’en sera que plus simplifié mais il sera utile pour comprendre comment mettre la caméra en marche. Il nous renseigne qu’il faut installer sur notre smartphone l’application Welcome qui nous permet de configurer la caméra et par la suite de pouvoir la consulter. Que vous utilisiez un appareil sous iOS ou Android peu importe les 2 sont supportés. L’application est simple et d’une bonne ergonomie.

netatmo-welcome-new

La première étape est logique. Il faut appairer la caméra avec le smartphone. Sans boutons sur la caméra on se demande un peu comment on va faire pour indiquer à la caméra qu’il faut qu’elle se mette dans cette configuration. La doc nous indique qu’une manipulation toute simple est à faire: mettre la caméra à l’envers.

netatmo-welcome-application

Les technophiles avertis auront compris qu’un gyroscope équipe la caméra déclenchant l’appariement de Welcome avec votre smartphone via Bluetooth. Et là… miracle de la technologie, la caméra et le smartphone discutent ensemble. Tout va bien. Vous n’avez plus qu’a renseigner quelques éléments comme la pièce où elle se trouve. L’application vous guide pas à pas dans cette mise en oeuvre. Simple et efficace.

Un bel objet pour une meilleure intégration

Cette caméra se détache des autres par son look. Il adopte un design sobre et raffiné de la station météo. Son corps métallique n’est pas argenté mais tend vers le doré. La raison à ce changement de teinte est peut être de pouvoir la distinguer facilement de la station météo. La raison qui m’a été donnée est plutôt d’adopter un look plus “féminin” afin de lui permettre de rester en évidence sans problèmes dans la maison. Elle doit résister au WAF. La station pouvait être cachée mais la caméra doit avoir le champ de vision de son objectif libre.

Cette coque métallique a aussi une utilité au quotidien. Elle lui sert de dissipateur de chaleur. Vous en serez convaincu rien qu’au toucher. Elle semble beaucoup chauffer mais c’est normal car la reconnaissance faciale demande une certaine puissance de calcul. On préférera l’installer dans un environnement proche dégagé afin de facilité la circulation de l’air autour d’elle.

netatmo-welcome-face

Sur le devant de la caméra on remarquera une bande noire. Elle dissimule l’objectif (en haut de la bande noire) et la les LED infrarouge  lui permettant « d’éclairer » l’image de la pièce lorsque la luminosité est faible. Welcome est totalement opérationnelle dans des conditions d’obscurité. On y retrouve également un petit trou pour le microphone qui permet d’enregistrer les sons en même temps que les images.

A l’arrière de la caméra on distingue :

  • la prise Ethernet qui la connecte au réseau informatique domestique (le Wi-Fi est également disponible),
  • la prise pour l’alimentation
  • l’emplacement pour la carte mémoire microSD

La caméra qui sait qui vous êtes

Une fois le paramétrage initial effectué, on a tout de suite envie de tester la promesse principale de la caméra Welcome à savoir la reconnaissance faciale.  On redoute un peu de devoir effectuer face à la caméra tout un long parcours initiatique afin de lui permettre de reconnaître les visages “amis”. Seconde bonne surprise. Apprendre à la caméra à reconnaître les visages est tout simple. C’est comme si vous faisiez appel à un “videur” de boîte de nuit en lui disant: tu ne laisse rentrer personne que tu ne connais pas et si tu ne le connais pas tu m’appelles. La caméra fonctionne vraiment dans l’esprit de la même manière. Vous mettez la caméra (le videur de boite de nuit) en place à l’entrée de chez vous et vous la laissez travailler.

Lorsque la première personnes est vue, en bon physionomiste elle la dévisage. Comme vous lui avez indiqué elle vous appelle (via par exemple une notification sur votre smartphone qui peut être débrayée). Via l’application vous lui dites alors de qui il s’agit. Il y a de fortes chances que vous soyez cette personne qui est vue par la caméra en train de l’installer d’ailleurs. Vous créez via l’appli votre fiche d’utilisateur et associez l’image prise par la caméra à votre profil. La prochaine fois que la caméra vous verra elle comparera la vidéo avec cette photo d’utilisateur identifié et vous serez alors formellement reconnu par Welcome pour qui vous serez alors le bienvenu…

netatmo-welcome-visage-reconnu-herve

Il se peut que vous vous présentiez la fois d’après non plus de face mais légèrement de profil ou bien avec une autre coiffure, ou bien avec une luminosité différente qui fait que votre visage n’est plus conforme avec la photo de vous prise la première fois. Pas de soucis, si la caméra ne vous reconnait pas, elle vous l’indique via l’application. Vous pourrez associer tous ces nouveaux clichés de votre visage à votre fiche d’utilisateur. Toutes ces photos de vous vous seront attribuées et au fil de l’apprentissage, la caméra-physionomiste deviendra incollable! Après plusieurs photos associées, on peut dire que la caméra Welcome est fiable pour la reconnaissance faciale. Au grès de leurs allées et venues, les résidents de la maison passeront devant la caméra sans s’en rendre compte. Il vous suffit le soir d’indiquer qui est la personne qui est rentré du collège à 16H45 pour que votre enfant soit reconnu et par la suite formellement identifié.

netatmo-welcome-visage-inconnu

Dès que la caméra voit passer quelque chose, elle détermine s’il s’agit d’un être humain ou non. Si c’est la cas elle regarde son visage. S’il est connu elle peut vous avertir ou faire en sorte d’arrêter la surveillance du logement en disant qu’un résident est arrivé et qu’elle peut relâcher son travail. Pour être informée de cette absence elle peut se baser sur 3 types d’informations:

  • en partant, on pourra sortir son smartphone de sa poche, ouvrir l’application et indiquer à la caméra que l’on quitte les lieux. C’est pratique mais peut être source d’oubli
  • si la caméra ne détecte plus de mouvements pendant une période déterminée (4 heures par défaut), elle se remet à surveiller les lieux. C’est simple.
  • lorsque l’on part de la maison avec son smartphone la caméra ne détecte plus les téléphones téléphones qui lui sont associés dans son voisinage proche. Elle considère alors que l’on est parti. Cette fonctionnalité est rendue possible par l’utilisation de la détection du smartphone rentrant ou sortant d’un périmètre donné autour de la caméra (géofencing). On n’est ainsi pas géolocalisé à tout instant mais simplement identifié dès que l’on se rapproche ou s’éloigne de chez soi via l’application Netatmo Welcome installée sur son Smartphone.

netatmo-welcome-parti

Un point important à signaler est que même si la personne n’est pas reconnue, la caméra est très douée à détecter un mouvement. Il peut avoir lieu assez loin il sera toujours remonté sur l’application du smartphone. Cette fonction de détecteur de mouvement peut être fort appréciable si la caméra est couplée à un système domotique ou d’alarme.  Il est intéressant de voir que la caméra fait la différence dans ses notifications entre « mouvement détecté » et « visage inconnu détecté », ce qui permet de facilement savoir si votre animal de compagnie s’est aventuré dans la zone filmée ou si la caméra a identifié un intrus potentiel.

Très bientôt un petit périphérique viendra compléter l’offre. Ces Tags Welcome sont des capteurs à placer sur vos portes ou fenêtres. Ils indiqueront à la caméra un changement d’occupation des lieux. Ils lui permettront d’être plus pertinente si on l’utilise en caméra autonome.  Par contre il est annoncé depuis que la caméra est disponible mais est sans cesse repoussé. Au CES, on m’avait indiqué une disponibilité en juin 2016…

Une efficacité pour un meilleur service

Je vais commencer par la conclusion : la caméra fonctionne bien. C’est le minimum que l’on puisse attendre d’elle vous me direz. mais c’est important de le dire.

Les vidéos sont stockées en local sur la carte mémoire de la caméra. En fonction de votre débit Internet sur le lieu de consultation à distance vous ne pourrez la consulter qu’à une définition “basses” (360 Low, 360 High, 720p) A partir de 720p l’accès a distance peut être un peu saccadé. C’est probablement à cause de la connexion ADSL à la maison il n’était pas trop possible de consulter en résolution max de 1080p. Cette dernière sera utilisée pour consulter les vidéos en local à la maison.Lors de la consultation, l’ajustement en résolution se fait automatiquement.


Welcome_Camera_iPhone_6_WEB

Le seul élément de la vie privée qui semble être communiqué sur les serveurs Cloud de Netatmo sont les vignettes qui permettent de sélectionner la vidéo qui sera consultée si l’on clique dessus. Sur la carte mémoire les vidéos sont chiffrées. A titre d’exemple, sur la carte mémoire de 8Go, on peut y stocker 4/5  jours de vidéos. Pour faire de la place les anciennes vidéos sont supprimées automatiquement pour laisser de la place aux plus récentes.

Il est plus que conseillé d’installer la caméra dans un lieu de passage idéalement face à la porte d’entrée. Il faut également éviter les contre jours. A cela j’ajouterai qu’il faut la placer le plus possible à hauteur de visage en gardant en tête que la caméra ne peut être installée que posée sur un support horizontal. Il faudra trouver dans votre entrée une crédence ou tout autre meuble pour la poser. Le positionnement de la caméra et l’éclairage ambiant compte beaucoup pour que la reconnaissance faciale soit optimale.

Lily_Welcome_WEB

Sa capacité à être un bonne physionomiste dépend de sa facilité à pouvoir bien voir les visages de face. Dans de mauvaises conditions, elle ne sera pas efficace. Si vous la placez par exemple dans un long couloir un peu sombre, elle n’aura pas l’occasion de voir qui passe devant elle sauf si cette personne s’approche à un mètre. Il faut garder en tête que Welcome se base sur le visage de la personne pour la reconnaître. Le physionomiste en chair et en os utilisera quant à lui des éléments distinctifs tels que, la démarche, la posture, et pourquoi pas la voix.

Bien qu’elle ne soit pas vendue pour cela, il manquerait à la caméra quelques éléments afin d’en faire un produit de sécurité à part entière. Il lui manquerait par exemple une batterie de secours, un backup dans le cloud, une sirène associée pour faire peur au voleur. Aujourd’hui le voleur n’a qu’à débrancher la caméra pour être tranquille. S’il part avec la caméra, il part avec les enregistrements.  La possibilité d’envoyer le vidéos sur un serveur FTP personnel a été annoncé en janvier et devrait arriver dans les prochains mois normalement.

Netatmo_home_family_WEB

Avant qu’il ne fasse cela, s’il ne repère pas tout de suite la caméra, vous aurez l’occasion de le voir à distance, l’entendre mais sans pouvoir interagir avec lui. En effet la caméra n’est pas dotée de haut parleurs. Avec vos proches rentrés à la maison avant vous, cela lui coupe la possibilité d’être utilisée comme interphone.

C’est pour cette raison qu’il est important de pouvoir intégrer la caméra dans un écosystème si vous souhaitez l’utiliser en tant que caméra de sécurité. Pour y parvenir, vous pouvez connecter la caméra Welcome à d’autres objets connectés.  Deux choix sont disponibles pour faire en sorte que cette interaction avec la caméra puisse exister. Une API est disponible et documentée sur le site de Netatmo. Si vous n’avez pas l’âme d’un développeur, sachez également qu’un channel IFTTT est également en place afin de lier cette caméra au moteur de règles dans le cloud.

Conclusion

Cette caméra tient ses promesses. La reconnaissance faciale en local est assez bluffante. Elle peut paraître un peu gadget mais il s’agit sans hésitation d’une fonctionnalité à forte valeur ajoutée. Elle prendra plus de sens si l’on achète cette caméra pour l’intégrer dans une Smart Home qui pourra lui apporter en contrepartie de l’identification des personnes, les indications de présence ou non de ces derniers dans la maison. Son design fort réussi a su la rendre presque transparente dans la maison tout au long du test.  Elle s’y est fondu à merveille dans le décors.

Pack_Welcome_2015_WEB

Fort du succès de la caméra, une version extérieur de Welcome arrivera un peu plus tard dans l’année. Il s’agit de la caméra Présence qui a été dévoilée au CES 2016 en janvier. Elle ne proposera pas d’identification de visages mais elle permettra de savoir si le déplacement identifié correspond à une personne, une voiture ou bien un animal.

Welcome est donc une caméra qui sort de l’ordinaire en proposant cette fonction de détection de visage qui fait certes un peu science fiction mais qui est maîtrisée et vraiment opérationnelle. La caméra est disponible au prix de 199 €. Il n’y a pas de frais d’utilisation par la suite, ce qui est fort appréciable et non négligeable.

6 Comments

  1. Havok said:

    A noter qu’il est possible d’intégrer les caméras Netatmo Welcome à la box eedomus : https://github.com/aussitot/eedomus_netatmo_welcome

    Afin de :
    – créer des caméras “virtuelles” qui afficheront de manière régulière les images prise par vos caméras Netatmo Welcome.
    – utiliser les caméras comme détecteur de mouvement
    – d’accéder au live mais pas depuis l’interface eedomus
    – d’accéder à la reconnaissance faciale des caméras pour gérer la présence de riri, fifi, loulou

    lundi 7 mars 2016
    Reply
    • Hervé Hervé said:

      Bonjour Havok,
      En effet, il s’agit d’un chouette développement que tu as gentiment mis à disposition de la communauté eedomus. Top!

      J’en rajoute une couche afin d’indiquer à tous ceux qui souhaitent en savoir plus et suivre l’actualité de l’intégration Welcome / eedomus, de prendre la direction du forum officiel eedomus.

      lundi 7 mars 2016
      Reply
  2. Larguier said:

    Bonjour,
    Bravo pour le test, j’ai moi même cette caméra mais je suis très déçu car cela ne fonctionne pas malgré tout. En effet les notifications ne fonctionnent pas du tout . Il a fallu que je mette IFTTT pour voir qui est rentré à la maison. Le sav Netatmo catastrophique et aucun hotline. En fait j’aurais acheté une foscam à 50 euros c’était pareil. Je déconseille vivement achat inutile

    samedi 12 mars 2016
    Reply
    • Hervé Hervé said:

      Bonjour,
      Merci pour ce retour d’expérience malheureux. Lors de mes tests je n’ai pas rencontré de tels soucis et n’ai pas eu à contacter le SAV non plus.

      mardi 15 mars 2016
      Reply
  3. […] Parmi les caméras connectées d'intérieur disponibles sur le marché, celle de Netatmo a quelques avantages pour elle qui la rendent intéressante à considérer si vous êtes à la recherche d'un tel produit.  […]

    lundi 21 mars 2016
    Reply
    • acognard said:

      c’est assez catastrophique si l’éclairage n’est pas suffisant 🙁 Si vous fixez à 4 h la durée de présence par exemple, et que vos gamins sont levent tot, et bien les notifs vous ferons profiter de ce réveil matinal. Donc l intérêt devient limité, puisque l’objectif est de détecter les mouvements la nuit (intrusion).
      du coup, vous allez passer a 10 h le délai, et de fait, si qq1 entre chez vous le jour, pas de notif :(.

      mercredi 11 janvier 2017
      Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Prouvez que vous êtes humain: * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.