Faire lire les messages téléphoniques au Karotz3 minute(s) de lecture

Une nouvelle application pour le Karotz est sortie récemment.  Elle permet de lier la lecture de messages téléphoniques reçus à la maison au Lapin. Son nom : Messages téléphoniques tout simplement.  Voici comment mettre en œuvre la solution.

Imaginez que vous êtes hors de la maison est que l’on essaie de vous joindre.  Pas de chance, vous avez laissé votre portable à la maison.  Votre interlocuteur tente alors sa chance sur votre téléphone fixe.  Il se casse alors les dents sur le répondeur de votre fournisseur d’accès à Internet.  De retour à la maison, le lapin Karotz peut prendre un peu plus une position dans votre système domotique en se chargeant de vous restituer oralement le message laissé par votre interlocuteur malchanceux.

Que vient-il faire le fournisseur d’accès dans l’histoire?  C’est tout simplement, si vous l’ignorez, parce que nombre d’entre eux proposent ce service.  Ils prennent en charge les messages téléphoniques (après le fameux “bip sonore” bien sûr) que vous soyez déjà en communication ou que vous soyez hors de chez vous.  La petit truc en plus c’est qu’ils peuvent ensuite vous les communiquer par mail…

Chez le fournisseur d’accès Free voici comment ça se passe:

  • se rendre sur l’interface de l’Espace Abonné de votre compte
  • s’identifier avec son identifiant et son mot de passe
  • dans l’onglet Téléphonie sélectionner Gestion de la messagerie vocale

Sur cette page, vous pouvez consulter vos messages téléphoniques mais également paramétrer la réception de ces derniers par mail. 4 adresses peuvent être utilisées.

  • Sélectionner de recevoir le fichier son par mail et renseigner une adresse mail de réception.
  • Valider la saisie.

En ce qui me concerne j’ai créé une adresse mail sur GMail pour ce besoin, mais cela n’est pas forcément nécessaire.

C’est tout côté fournisseur d’accès à Internet.  Passons maintenant côté Karotz.

  • télécharger l’application “Messages téléphoniques” sur le store des applications Karotz
  • la paramétrer en précisant votre propre adresse mail et le mot de passe pour y accéder ainsi que le nom du serveur de messagerie ainsi que le port à utiliser.  Ces données dépendent de votre service de messagerie.
  • renseigner l’adresse de l’expéditeur des mails contenant le fichier son à faire lire par le Karotz.
  • renseigner enfin le mode de déclenchement de la lecture des messages téléphoniques par le Karotz

Le principe de fonctionnement est simple.  Dès qu’un correspondant vous laisse un message, il est pris en charge par votre fournisseur d’accès à Internet.  Ce dernier vous le délivre par mail à l’adresse que vous avez communiqué.  A votre demande, le lapin Karotz se connecte sur votre messagerie et vous lit les messages qui sont présents en tant que pièce jointe dans les mails.

L’utilisation de l’application est très simple.  En parlant au Karotz (et sans avoir a appuyer sur le bouton pour qu’il vous écoute) vous pourrez alors lui demander de lire, effacer, passer au message suivant…  Laissez-vous guider par ses consignes et répondez-lui clairement.  Il obéira. Très pratique!  Merci à l’auteur Athanasus pour avoir mis au service de la communauté son développement très efficace.

Il ne manquerait plus maintenant que la possibilité de lancer une application via une requête HTTP et ce serait top.  On pourrait par exemple faire lire les messages au Lapin dès que l’on rentre le soir à la maison.   Ce serait bien ça 😉

3 Comments

  1. […] Faire lire les messages téléphoniques au Karotz Dans tous les cas, il faudra installer une application sur le Karotz. Cette application permettra de configurer les droits d’accès de votre application distante dans le cas d’une application web et elle contiendra aussi le code javascript dans le cas d’une application embarquée. […]

    lundi 7 janvier 2013
    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Prouvez que vous êtes humain: * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.