Quelles sont les nouveautés de la version 1.3 de Matter?7 minute(s) de lecture


La norme pour la Smart Home, Matter, bénéficie d’une nouvelle mise à jour, nous amenant à la version 1.3. Cette dernière itération introduit le support de nouveaux types d’appareils, des capacités améliorées et des améliorations de l’expérience utilisateur globale. La norme domotique qui a pour mission d’unifier la Smart Home reçoit une belle mise à jour pour étendre sa compatibilité avec plus d’éléments de la maison connectée. Matter 1.3 ajoute en ce beau moi de mai la prise en charge d’une gamme de nouveaux types d’appareils et de fonctionnalités que je vous propose de découvrir ensemble.

Enfin! Un suivi de la consommation

Matter 1.3 comble une grosse lacune qui ne lui permettait pas jusqu’à présent de participer à la mise en place d’une maison connectée responsable. Pour nous aider à suivre notre consommation et à mieux gérer l’utilisation de nos appareils domestiques, Matter permet maintenant de suivre notre consommation d’énergie et ainsi économiser des ressources, de l’argent et de réduire notre empreinte carbone.

Pour les prises connectées et autres appareils, la mise à jour comprend enfin des rapports de gestion de l’énergie, permettant aux utilisateurs de voir les mesures réelles et estimées de la puissance, de la tension et du courant, à la fois en temps réel et sur une période donnée. Les fabricants de chargeurs de véhicules électriques peuvent inclure des fonctionnalités basées sur Matter telles que le démarrage et l’arrêt manuels de la charge, l’ajustement du taux de charge et l’optimisation des temps de recharge pour qu’elle se produise aux heures les moins chères de la journée par exemple.

On retrouve également des nouveautés d’une ressource importante à ménager : l’eau. Les dispositifs de gestion de l’eau comme les détecteurs de fuites et de gel, les capteurs de pluie et les vannes d’eau contrôlables sont enfin pris en charge dans Matter 1.3.

Les scènes arrivent dans Matter

Certains attendaient avec impatience cette fonctionnalité. Elle arrive maintenant dans la norme Matter. Les scènes permettent aux utilisateurs de créer un état souhaité pour les appareils, les pièces ou l’ensemble de leur maison, en combinant les réglages des appareils qui peuvent être déclenchés avec une seule commande. Par exemple, un utilisateur peut définir une scène qui définit une couleur et une luminosité pour chacune des plusieurs lumières, et ils peuvent déployer cet état de manière synchrone sur plusieurs lumières avec une seule commande. Les appareils sont également capables de stocker les scènes auxquelles ils participent, réduisant ainsi le nombre de commandes individuelles nécessaires pour exécuter une transition de scène, et améliorant la réactivité. La mise à jour 1.3 de Matter, permet définir, consulter et activer différentes scènes.

L’amélioration des automatismes dans la Version 1.3 vient également avec le Command Batching ou regroupement de commandes. Un contrôleur Matter peut désormais regrouper plusieurs commandes dans un seul message lors de la communication avec des appareils Matter afin de minimiser le délai de l’exécution de ces commandes. Par exemple, lorsqu’il est utilisé avec un pont Matter, les commandes regroupées peuvent affecter plusieurs appareils, permettant ainsi au pont de fournir une expérience plus synchronisée. Des exemples courants incluent la réduction de l’effet de “popcorn” parfois observé dans les applications d’éclairage intelligent.

Les marques d’appareils et de plateformes domotiques pourront désormais offrir davantage d’options de personnalisation aux utilisateurs via la norme Matter et ouvrir une acceptation plus large pour plus d’appareils.

Matter 1.3 est désormais prêt pour la cuisine

En plus du support des scènes, la version 1.3 inclut la prise en charge des appareils électroménagers tels que les fours micro-ondes, les fours, les plaques de cuisson et hottes aspirantes .

Cela ouvre par exemple les options suivantes pour les fours micro-ondes: la capacité de contrôler le temps de cuisson, la puissance et les notifications.

Pour les fours, chaque compartiment peut être contrôlé individuellement à partir d’un mode opérationnel (standard, convection, rôtissage, vapeur, grill, pousse) et d’un point de vue de réglage de température, avec des informations liées à l’état du four (c’est-à-dire, préchauffage ou refroidissement). Des notifications telles que le préchauffage et l’atteinte de la température cible sont également pris en charge.

Pour les hottes aspirantes, cela permet le contrôle à la fois des réglages de la lumière et de l’aspiration mais aussi du statut/fin de vie de tout matériau filtrant utilisé (par exemple, les filtres HEPA).

Si Matter 1.2 avait ajouté il y a 6 mois les lave-linge comme appareil pris en charge, mais la version 1.3 intègre le reste de la buanderie avec l’arrivée des sèche-linges. Les sèche-linges peuvent recevoir des informations concernant leur fonctionnement tels que la température de séchage ou le mode et envoyer des notifications de fin de cycle ou bien concernant des messages d’erreur de la part du constructeur.

Les organismes de certification vont pouvoir voir arriver des appareils électroménagers sur leurs bans de tests. La certification Matter sera désormais possible pour eux avec cette nouvelle version 1.3 du protocole pour la maison connectée!

La télévision et le streaming deviennent plus fluides

Matter 1.3 apporte également des améliorations du côté de la diffusion de contenu vidéo vers les lecteurs multimédias.

Du côté des téléviseurs, la nouvelle mouture de Matter améliore l’initialisation et la recherche de diffusion. Il sera maintenant également possible de lui envoyer des notifications ce qui permet d’offrir aux utilisateurs une expérience plus fluide de leur domotique: un aspirateur robot est coincé, la lessive est terminée, quelqu’un sonne à la porte, etc… Cette interactivité étendue pour les applications de télévision apporte également une meilleure interaction avec d’autres appareils domestiques.

Une amélioration continue des appareils déjà pris en charge

Si le protocole Matter date d’octobre 2022, il reste cependant encore assez jeune. Au fur et à mesure des nouvelles versions il gagne en maturité du fait que des améliorations de la prise en charge d’appareils déjà pris en charge sont incluses . On retrouve cette fois-ci par exemple par exemple une meilleure gestion du réseau Wi-Fi permettant aux appareils de signaler la bande Wi-Fi prise en charge ainsi qu’une meilleure gestion des rapports d’erreurs lors de la configuration, des améliorations de la mise en réseau d’un nouveau périphérique, une période de balisage prolongée, et plus encore.

De nombreux assistant vocaux sous la forme de haut-parleurs ou d’écrans intelligents prennent déjà en charge Matter, ce qui vous permet d’intégrer rapidement des appareils dans vos configurations Google Home, Amazon Alexa ou Apple HomeKit facilement. Du côté de la Smart Home vous pouvez débuter également avec des solutions du type Home Assistant pour expérimenter la domotique à la sauce Matter. Quelque soit la solution que vous envisagez, la version 1.3 de Matter étant maintenant lancée, il nous faut à présent patienter que les constructeurs fassent les adaptations nécessaires pour l’intégrer dans leurs solutions.

Avec cette nouvelle version de Matter il est plutôt rassurant de voir que la norme évolue… et dans la bonne direction!

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Prouvez que vous êtes humain: * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.