Catégorie : Domotique

A l’occasion de l’IFA le mois dernier, j’ai fait connaissance avec un nouveau produit de la société israélienne Vayyar (qui signifie en Hébreu ancien “Je vois”) . Souvenez-vous ils proposaient déjà un scanner permettant de voir les matériaux derrière un mur ou bien de détecter s’il dissimule de la plomberie ou de l’électricité. L’entreprise développe avec la même technologie un détecteur de chute dénommé Walabot Home. Il se destine aux seniors ou bien encore à tout personne qui dépend de la surveillance de tiers pour être en sécurité. Contrairement aux solutions disponibles sur le marché, le système développé par Vayyar ne dépend pas sur un objet à porter sur soi tels qu’un pendentif ou encore une montre. Le résident baigne dans le dispositif de surveillance.

Domotique

Vous rappelez-vous de la télécommande Smart Remote de Sevenhugs? Il s’agit d’une télécommande universelle qui propose des touches sur son écran qui changent en fonction de l’objet à piloter. Ce changement d’affichage se fait de manière toute naturelle en dirigeant la télécommande vers l’objet à contrôler. La télécommande, qui est maintenant disponible en boutique, a malheureusement émoussé les enthousiasmes les plus tenaces pour créer une forte déception auprès des utilisateurs qui attendaient que la télécommande offre ce qu’elle promettait à savoir une compatibilité avec un maximum d’objets connecté. Cette très (trop) longue attente est en bonne voie d’être récompensée : la Smart Remote de Sevenhugs est ENFIN compatible avec IFTTT et les requêtes HTTP.

Domotique

Les plus anciens se souviennent peut être des lampadaires halogènes. Ces lumières étaient perchées tout en haut d’un pied. Elles proposaient une lumière chaude et intense qui pouvait éclairer toute une pièce. Ce grand inconvénient leur a été fatal. Les ampoules en forme de bâtonnets étaient énergivores a souhait. On avait communément une consommation de 500W. Par rapport aux ampoules à LED c’est monstrueux. Aujourd’hui il existe des ampoules à LED pour ces lampadaires. On en avait discuté dans un article qui vous proposait de redonner vie à un lampadaire halogène grâce aux ampoules LED. Aujourd’hui je vous propose de le piloter avec un interrupteur variateur à pied et en Z-Wave.

Domotique

Netatmo développe un système d’alarme connecté en prenant pour base un produit historique de sa gamme d’objets connectés et en lui ajoutant des périphériques. La caméra à reconnaissance faciale Welcome ,rebaptisée Caméra Intérieure Intelligente, voit complétée par 2 types de périphériques qui viennent renfoncer se fonctionnalités. Une sirène et des détecteurs d’ouvertures sont maintenant de la partie pour que la caméra intérieure de Netatmo devienne un Système d’Alarme Vidéo Intelligent.

Domotique

Du 4 au 5 septembre se sont déroulées à Bruxelles les Universités d’Été Smart Buildings for Smart Cities (alias UESB4SC pour les intimes). Cette édition 2019 a été organisée par la Smart Buildings Alliance for Smart Cities (SBA) et de la Confédération Construction Bruxelles Vlaams-Brabant. En s’exportant à Bruxelles, les UESB4SC ont pris le chemin pour devenir le rendez-vous européen du Smart Building et de la Smart City.

Domotique

Qubino a annoncé récemment la sortie de leur tout dernier périphérique Z-Wave. Il s’agit d’un micromodule à placer derrière un interrupteur afin de contrôler les éclairages. Bientôt on devra parler de nano module… En effet, pour ce modèle, le Qubino Mini Dimmer, le fabricant de périphériques Z-Wave pour la Smart Home a développé un module d’une taille exceptionnellement petite. Sa compatibilité avec tout type d’ampoules et d’interrupteurs le rend également particulièrement intéressant.

Domotique

En marge du salon IFA qui se tient du 6 au 11 septembre 2019 à Berlin, des acteurs de renom du secteur de la Smart Home sortent de l’ombre pour tenter de venir à l’aide de la maison connectée. Ces industriels ont pris le parti de se mettre ensemble afin de mieux comprendre pourquoi leurs activités respectives n’étaient pas aussi resplendissantes que prévues. Ils ont également pour ambition de trouver des solutions afin de lever les blocages qui freinent le taux de pénétration de la Smart Home dans les foyers européens.

Domotique

Intellithings a développé un périphérique pour la Smart Home qui permet d’automatiser la maison en prenant en compte l’occupation des lieux de manière personnalisée. La personnalisation peut se faire au niveau de la pièce des maisons communicantes. Appelé RoomMe, ce périphérique identifie les personnes se trouvant dans une pièce à l’aide de leurs smartphones. Il utilise ensuite cette détection pour automatiser l’éclairage, la température et les autres paramètres de la pièce en fonction des préférences de ses utilisateurs.

Domotique

La société Otodo développe pour des tiers une solution simple et intuitive pour la maison connectée. Sous les feu de l’actualité au CES 2018, avec son hub et son contrôleur innovant, Otodo est revenue cette année à l’occasion du CES 2019 avec des annonces très intéressantes. La jeune entreprise française, dont le but est de proposer une solution de Smart Home facile d’installation et d’utilisation, a également achevé d’apporter la compatibilité avec les assistants vocaux du marché, la prise en charge de nouveaux protocoles et des fonctionnalités facilitant l’inclusion de périphériques.

Domotique

Le lapin d’Energizer fait partie de ces personnages de pub qui laissent des traces dans l’imaginaire collectif. Malgré les différentes situations il ne s’arrête jamais car alimenté par une pile qui semble inépuisable. Cette image de longévité et de fonctionnement à l’abri des pannes, Energizer souhaite la reporter sur un autre secteur : celui de la Smart Home. La famille de produits domotiques Energizer Connect propose des périphériques prêts à l’emploi et faciles à utiliser, tous contrôlables à partir d’une application.

Domotique