Biometrix21 Neopen FP200-XT : la biométrie accessible à la domotique7 minute(s) de lecture

Elle existe depuis un bon bout de temps mais on ne la voit pas forcément dans nos foyers. Tout le monde en à déjà entendu parlé mais pas forcément utilisé. Je ne parle pas de la domotique (quoique la question se pose également…) mais de la biométrie. Une entreprise lyonnaise Biometrix21 a décidé d’extraire cette technologie du domaine réservé des professionnels afin de la mettre à disposition également des particuliers. Rencontre avec un module biométrique pouvant être utilisé dans un système domotique – alarme fait maison: le Neopen FP200-XT.

La démarche

Au départ de cette recherche était une interrogation qui consistait à savoir si l’on pouvait trouver des lecteurs biométriques pouvant être utilisés dans un environnement domestique. Dès que l’on parle biométrie on pense souvent à une solution réservée aux entreprises ou aux laboratoires sécurisés. Il ne parait pas forcément incongru de vouloir utiliser un lecteur d’empreintes digitales à connecter à un système domotique ou à une alarme existante à la maison. Cela permet de sécuriser un peu plus son foyer.

Imaginez lorsque vous rentrez chez vous et que vous souhaitez ouvrir votre porte d’entrée, la biométrie peut vous proposer une solution pour la déverrouiller sans utiliser de clés. La biométrie associée à une gâche électrique vous donne, à vous ainsi qu’à vos enfants par exemple, l’opportunité d’ouvrir la porte sans avoir à transporter des clés dans son sac. Sans clé, il n’y a plus de risque de les perdre…

Autre utilisation: une fois à l’intérieur vous pouvez également vouloir désamorcer l’alarme, la biométrie vous propose également une solution. Plus de codes à retenir ou à communiquer à des tiers en votre absence. De cette manière vous êtes certains que la personne qui désamorce l’alarme via cet actionneur est physiquement présent et n’a pas communiqué ledit code secret à une autre personne.

Le module que m’a permis de tester Biometrix21, est le Neopen FP200-XT: en fonction du montage auquel vous le destinez, il peut jouer le rôle d’interrupteur ou de contact sec.

Présentation du module

De taille modeste (95 x 56 x 35mm) il peut trouver facilement un endroit ou se loger en intérieur comme en extérieur. Capable de résister aux intempéries il présente une structure métallique qui rappelle qu’il s’agit d’un composant lié à la sécurité des foyers et propose une robustesse métallique évidente permettant de résister aux dégradations. Grâce à son indice de protection IP54, il est totalement étanche à la pluie et peut donc aisément être installé à l’extérieur.

Il est livré avec une connectique filaire, un tourne vis permettant de prendre en charge la vis spéciale pour l’ouvrir et les vis et chevilles nécessaires à sa fixation au mur.

Côté face on peut remarquer une LED témoignant de son fonctionnement ainsi que d’un clapet coulissant permettant de protéger la lentille du lecteur. C’est cette lentille qui lui permettra de reconnaître les empreintes.

Côté dos la connectique filaire nombreuse trouve son chemin vers l’extérieur par l’ouverture prévue à cet effet.

En dessous du dos, protégé par une petite sirène anti ouverture, on trouve l’électronique. Au sein de cette électronique, on pourra accéder à un petit poussoir permettant de remettre en état de sortie d’usine le lecteur. Un cavalier est également présent afin de paramétrer le lecteur en mode contact sec NO ou NC.

Caractéristiques

Le lecteur est à alimenter en 12 V continu. Cette alimentation n’est pas fournie.

Voici les caractéristiques principales du lecteur:

  • Etanche IP54 (installation en extérieur)
  • Coque en métal & ABS
  • Capacité de 200 empreintes digitales
  • Autonome
  • Capteur optique : 500 DPI anti abrasion
  • Alimentation : 12 V DC
  • Durée du scan : < 0,5 secondes
  • Durée de vérification : < 0,5 secondes
  • Dimensions : 95 x 56 x 35mm
  • Températures : -20°C ~ +60°C
  • Humidité : 20% ~ 95%
  • Taux de faux rejet : < 1%
  • Taux de fausse Acceptation : < 0,0001%
  • Mémoire Flash : Eeprom non volatile

Fonctionnement

Comme tout système il faut commencer par le paramétrer. Physiquement sur la carte électronique, un cavalier sera à positionner pour qu’il agisse en contact sec normalement ouvert ou normalement fermé. Ensuite… C’est tout.

Vous pouvez maintenant le monter à son emplacement définitif. Les branchement seront à faire pour l’alimentation du lecteur. Vous effectuerez les branchements à la gâche électrique et à l’interrupteur intérieur permettant d’ouvrir la porte si le lecteur sert à cette fonction. S’il sert à désamorcer une alarme, vous pouvez le relier à l’organe de l’alarme prévu à cet effet. En ce qui me concerne je l’ai relié à mon serveur domotique Zibase par l’intermédiaire d’un détecteur d’ouverture de porte trafiqué comme présenté dans un précédent article.

A ce stade, le lecteur ne reconnait aucune empreinte l’autorisant à réagir amicalement. En laissant votre doigt (n’importe lequel) sur le lecteur vous rentrerez en mode admin. Le lecteur vous guide alors vocalement pour que vous puissiez lui faire enregistrer 2 doigts particuliers : celui qui vous permettra d’enregistrer les autres empreintes autorisées et celui qui nous permettra de supprimer une empreinte.  Ces 2 doigts “admin” vous permettront d’enrôler d’autres empreintes et également d’en supprimer.

Pour enregistrer un doigt: utiliser le doigt présenté en tant qu’empreinte admin d’ajout et laisser ce doigt sur le lecteur jusqu’à entendre 6 bips. Le mode ajout d’empreinte est activé. Vous pouvez ajouter une empreinte autorisée en suivant les indications vocales: 2 présentations du nouveau doigt sur la cellule permet de l’enregistrer.

Pour supprimer une empreinte, la méthode est similaire, il faut utiliser le doigt utilisé en tant qu’empreinte admin de suppression et laisser ce doigt sur le lecteur jusqu’à entendre 6 bips. Le mode suppression d’empreinte est activé. Vous pouvez effacer une empreinte autorisée en suivant les indications vocales en présentant le doigt à supprimer sur la cellule de lecture d’empreintes.

L’utilisation normale du lecteur est des plus simples: placer votre doigt sur le lecteur. Si le doigt présenté est autorisé, le lecteur déclenchera l’ouverture ou le contact sec. S’il ne l’est pas, aucune action ne sera faite. Là encore la voix du lecteur vous informe du résultat de la lecture.

La vidéo ci-dessous vous présente ce fonctionnement.  L’index de la main droite a été préalablement enregistré: il est reconnu par le lecteur.  L’index de la main gauche est ensuite présenté.  Non préalablement enregistré, ils est rejeté.

Conclusion

Ce lecteur fait le travail très simplement. Le fait d’utiliser des empreintes pour gérer l’administration du lecteur est une bonne idée qui sécurise le fonctionnement en utilisant la biométrie plutôt qu’un bouton ou une solution logicielle quelconque. La voix est un plus pour guider l’utilisateur ou l’administrateur dans sa démarche.  Elle est enregistrée en anglais et semble l’avoir été par une personne asiatique.  Les phrases courtes sont tout de même compréhensibles.

Au cours de ces test je suis malheureusement tombé sur un lecteur défectueux comme cela peut être le cas avec tout équipement électronique. J’ai pu tester le professionnalisme de l’entreprise Biometrix21 dans la gestion des dysfonctionnements. 😉  C’est rassurant d’avoir un correspondant parlant la même langue que vous!

La maison mère, Axess’in vend ses produits depuis longtemps aux professionnels. Des accords avec des fabricants de portes sont également conclus afin de proposer ces technologies pour des constructions neuves ou bien lors de rénovations.  En ce qui concerne les particuliers, à travers Biometrix21 ils peuvent accéder aux produits via le site www.biometrix21.com.  C’est un bonne chose pour diffuser cette technologie.

Un autre souci de la biométrie souvent pointé du doigt est son prix. La encore un effort à été fait même si le prix le destine à des acheteurs aisés. Pour l’acheter vous devrez débourser 390,00 € HT – attention prix promo en ce moment. La biométrie est accessible certes mais la sécurité à toujours un coût.

Je remercie Biometrix21 pour ce prêt ainsi que pour leur disponibilité  et gentillesse lors de ces tests.

8 Comments

  1. Romain said:

    Bonjour,

    J’avais entendu dire que la biometrie n’est pas si securise que cela, apres ça depend egalement des systèmes mais il existes d’autres solutions (reserves aux labos) tel quela reconnaissance veinal . Cependant ça reste relativement interrssant je ne l’utiliserais pas pour ma porte d’entree ou la desactivation d’une alarme mais on peut probablement lui trouver d’autres utilités. Par ailleurs n’y a t’il pas de l’electronique inutile a l’interieur ? L’utilisation de doigts admin ne m’as pas convaincue du tout (Comment supprimer une personnes sans qu’elle ne soit presente sans tout reinitialiser ?) je trouve ça lourd a utiliser une interface web ou en ligne de commande (avec une api ? Permettant ainsi une gestion centralise des empreintes) aurait ete bien plus interessant, la partie vocal me laisse egalement perplexe. Une derniere interrogation est il equipee d’un capteur thermique afin de verifier la temperature du doigt presentes ?

    Ma derniere remarques ira sur le prix que je trouve trop eleves.

    Merci pour l’article,
    Romain.

    mardi 29 mai 2012
    Reply
    • Hervé Hervé said:

      C’est clair que le fait de nécessiter la présence de la personne afin de supprimer son empreinte peut être contraignant. Il s’agit du modèle le plus simple. Il est autonome et ne nécessite aucun branchement réseau ni soft pour le supervises. D’autres modèles de la gamme sont plus élaborés. Les prix sont alors plus élevés…

      mardi 29 mai 2012
      Reply
      • Romain said:

        Certainement, mais du coup quitte a vouloir depenser de l’argent dans de la biometrie je penses qu’il est plus interessant d’aller sur des produits de gamme supperieur. J’ajoute egalement que la reconaissance veinal n’est pas reserve au labos mais le prix est eleves. Si je devaus eventuellement penser a changer les cles pour un autre systeme je me tournerais probablement plus versun systeme radio (rfid ou zigbee) je penses.

        mercredi 30 mai 2012
        Reply
  2. Cédric said:

    Intéressant, mais encore un peu cher pour ce que ca permet de faire :/ Comme Romain, je trouve le fonctionnement un peu trop contraignant, une gestion avec une interface web aurait été un vrai plus.
    Et au final, on n’obtient qu’une contact sec. Le top serait de pouvoir savoir qui a mis son doigt, afin de déclencher des scénarios différents en fonction de la personne.

    mardi 29 mai 2012
    Reply
    • Hervé Hervé said:

      J’aurais bien apprécié également la mise en réseau du lecteur ainsi qu’une interface web. L’administration aurait pu être facilitée. Comme je répondais à Romain, il s’agit là d’un modèle autonome et “basic”.
      Comme toi j’ai pensé à la différenciation des personnes via ce système. Cela permettrait pas mal de choses par la suite!

      mardi 29 mai 2012
      Reply
  3. Loïc said:

    Bonjour,

    je suis gérant d’une société qui distribue également des lecteurs biométriques dans les Vosges en Lorraine.

    Les produits que je commercialise sont les mêmes que chez Biometrix21 et je confirme que de + en + de personnes sont intéressés par le fait de ne plus utiliser de clés pour entrer chez soi…

    L’avantage de la technologie de l’empreinte digitale réside dans le fait qu’il est moins coûteux et donc plus abordable pour les particuliers. De plus, les lecteurs d’empreinte digitale sont souvent petits et discrets (voire design parfois) contrairement à des lecteurs du réseau veineux du doigt (beaucoup + gros).

    Je propose également des lecteurs avec affichage LCD (pour consulter l’historique des passages), écran tactile, mise en réseau, lecteur de carte et code intégrés au lecteur d’empreinte, des lecteur encastrés avec serrure électrique 3 points, poignées autonomes etc…

    Il existe beaucoup de produits différents pour les particuliers, il suffit juste de choisir le bon et de l’installer au bon endroit (gâche électrique un peu faible pour une porte d’entrée par exemple…).

    N’hésitez pas à me poser des question si vous êtes curieux d’en savoir +…

    Bien cordialement.
    Loïc

    mardi 10 juillet 2012
    Reply
  4. nicolad said:

    Le prix a bien changer. 490€ HT. Cela fait encore plus chère.

    samedi 5 octobre 2013
    Reply
  5. Hervé Hervé said:

    En effet… Le prix augmentent bien… 🙁

    samedi 5 octobre 2013
    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Prouvez que vous êtes humain: * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.