Bluetooth Smart, LTE, 4.0…. Quelles sont les promesses du Bluetooth 4.1?7 minute(s) de lecture

Lorsque de nouveaux objets connectés arrivent sur le marché, il est de coutume de les parer de technologies performantes pour leur permettre de discuter avec leur environnement.  Parmi ces dernières, la norme Bluetooth est celle qui est préférée par les fabricants pour permettre à un objet communicant d’être relié à un smartphone ou à une tablette.  Il s’agit alors principalement aujourd’hui de la version 4 de la norme Bluetooth qui est employée.  Le 4 décembre dernier, l’organisme qui gère le devenir de la norme, le Bluetooth Special Interest Group (SIG), a annoncé la sortie de la version 4.1. Voyons un peu ce que propose cette montée de version.

smallLogo

Bluetooth Smart? Smart Ready? 4.x?

Le Bluetooth s’était dévoilé au grand public en permettant la création d’oreillettes sans fils et des transferts de petits fichiers. Le Bluetooth 3.0 apportait débit plus important. Le Bluetooth 4.0 reprenait à son compte les avantages des versions antérieures en se dotant d’un atout indéniable pour participer à la révolution des capteurs en proposant une communication à très faible coût énergétique.

Lorsque vous voyez sur un produit technologique qu’il est doté de la technologie Bluetooth Smart, qu’il estampillé Bluetooth LE ou encore qu’il est compatible avec la norme Bluetooth Low Energy, vous êtes en présence d’un objet parlant Bluetooth version 4. Il est important de préciser que Bluetooth Smart est en fait une technologies introduite avec la norme Bluetooth 4.0.  Cette précision à son importance.  Un objet Bluetooth 4 n’est pas forcément Bluetooth Smart et pourra de ce fait poser des problèmes de compatibilité.

En fait on a :

  • Tout les produits Bluetooth Smart sont développés avec la norme Bluetooth 4.x. 
  • Tous les produits Bluetooth 4.x ne sont pas forcément Bluetooth Smart.

Bluetooth Smart se réfère aux produits certifiés intégrant Bluetooth version 4.0 (ou ultérieure) avec une configuration de base à faible consommation énergétique. Ces produits ont une fonctionnalité particulière uniquement. Les produits Bluetooth Smart seront donc les périphériques servant de capteurs ou de collecteurs de données transmettant leurs relevés à des “hub” (smartphones, tablettes,…)

Bluetooth Smart Ready se réfère aux produits certifiés intégrant Bluetooth Version 4.0 (ou ultérieure) avec une configuration de base à faible consommation énergétique. Ils fournissent un moyen par lequel l’utilisateur peut choisir de mettre à jour le produit Bluetooth Smart Ready avec la fonctionnalité d’un produit Bluetooth Smart. On retrouve dans la catégorie Bluetooth Smart Ready des périphériques agissant comme des “hub” tels que les smartphones, les tablettes ou encore les PC.  Ils reçoivent les données de périphériques Bluetooth Smart, les convertissent en données utiles en les communicant à des applications installées sur les appareils ou à des services sur le Cloud.

Ce qu’il faut retenir c’est que quand vous voyez un appareil estampillé Bluetooth Smart et un autre muni de la mention Bluetooth Smart Ready, vous pouvez être certains que ces produits fonctionnent ensemble.

Pour terminer on peut compléter le tableau en disant que les produits qui sont construits avec la norme Bluetooth version 4 et qui ne seront ni Bluetooth Smart ni Bluetooth Smart Ready seront simplement vendu sous la terminologie Bluetooth.

Le tableau ci dessous récapitule les compatibilités:

bluetooth-smart-ready-compatibilite

La technologie Bluetooth Smart / Smart Ready est bien entendue entièrement reprise par les spécifications de la nouvelle version 4.1.

Il existera des produits Bluetooth 4.1 qui pourront jouer simultanément le rôle périphérique Bluetooth Smart et de hub Bluetooth. C’est le cas par exemple d’une smartwatch pouvant tantôt collecter des informations en provenance d’un capteur cardiaque, puis tantôt devenir le périphérique d’un smartphone, affichant les notifications en provenance de celui-ci.

Et le Bluetooth 4.1 alors?

La mise à jour 4.1 est une évolution majeure du standard Bluetooth après l’introduction du Bluetooth Smart en 2010.

Est-ce que Bluetooth 4.1 replace Bluetooth 4.0?

Non. Le Bluetooth 4.1 étend les fonctionnalités qui sont déjà présentes dans la version 4.0.

Est-ce que tous les produits Bluetooth 4.1 sont des produits Bluetooth Smart?

Non. Tous les produits Bluetooth 4.1 ne sont pas Bluetooth Smart.  En effet la caractéristique ‘”Low Energy” est optionnelle en Bluetooth 4.1.

bluetooth-smart-ready

Les principales caractéristiques du Bluetooth 4.1 sont les suivantes:

  • interaction amélioré avec le LTE (4G): les radios BT et LTE ‘discutent’ entre elles et s’arrangent pour travailler dans la même zone de fréquences sans trop d’interférences entre elles.
  • nouvel intervalle flexible de reconnexion permettant de se reconnecter rapidement suite a un éloignement temporaire trop important.  C’est le cas classique qui survient lorsque vous vous éloignez un peu trop loin de votre smartphone pendant court instant. La liaison Bluetooth avec l’oreillette ne sera plus perturbée quand vous vous rapprocherez à nouveau.
  • une meilleure gestion du transfert des données, avec des échanges plus volumineux au lieu de privilégier de multiples échanges. Cela devrait améliorer non seulement la vitesse des opérations, mais également l’autonomie des smartphones. Si l’on prend le cas des des activités sportives, les multiples échanges requis entre les trackers et le smartphone sont très consommateurs
  • rôle mixte pour les objets de type capteur et hub à la fois. Souvenez-vous : une montre Bluetooth peut servir de hub pour un tracker cardiaque et être elle même, en même temps, le périphérique d’une smartphone.
  • support d’IPv6 pour le “Bluetooth Smart”

En route pour l’Internet de Choses

La version 4.1 permet donc une meilleure communication avec les autres normes sans fil cellulaires comme le LTE, vous permet d’entrer et sortir d’une pièce sans avoir à reconnecter manuellement, et se transfert de grands lots de données issus des appareils connectés…. Grâce à ces nouvelles fonctionnalités, des capteurs qui ont recueilli des données pendant une course à pied, une sortie vélo ou entrainement de natation pourraient, par exemple, transférer ces données de manière plus efficace lorsque le consommateur revient à la maison.  Et tout cela de manière transparente pour lui.

La nouvelle norme établit également les bases nécessaires pour permettre aux périphériques Bluetooth de se connecter directement à Internet. Les normes Bluetooth actuelles exigent un dispositif supplémentaire, tel qu’un smartphone ou un ordinateur portable pour transférer des informations vers et à partir des sites Web ou d’autres choses de connectés à Internet.

bluetooth-smart-ready-3

La grande nouveauté du Bluetooth 4.1 est la mise en place des bases permettant le support de l’Internet Protocol plus connu sous son acronyme: IP. En faisant appel à un canal dédié, des communications via le protocole IPv6 pourront être mises en oeuvre. Avec cette possibilité de s’ouvrir au réseau des réseaux qu’est Internet, le Bluetooth 4.1 se remet dans la course pour tenter d’être le protocole de choix l’Internet des Objets.

A l’heure actuelle les ingénieurs n’ont pas tout à fait terminé la manière exacte à utiliser pour que les paquets puissent être véhiculés et transmis sur ce canal.

Conclusion

Le Bluetooth 4.1 se positionne clairement en concurrent du Wifi 802.11ah, du ZigBee ou autres 6LowPan.  Pour supplanter les concurrents il peut compter sur son très bon taux de pénétration dans les secteurs du wearable computing et des smartphones et autres tablettes. Android et iOS sont en accord maintenant pour le proposer sur les différents périphériques..

Le Bluetooth 4.1 même s’il offre de réels atouts pour l’Internet des Objets apporte un nouveau protocole dans la liste des possibles pour l’IOT. Cela ne va pas forcément dans le sens de l’interopérabilité souhaitée, espérée et réclamée par les clients…

Cette mise à jour du protocole Bluetooth annonce une autre bonne nouvelle.  Un porte parole du Bluetooth SIG a annoncé :

Les mises à jour nécessaires pour l’upgrade sont toutes de nature logicielles, donc une mise à jour “over the air” peut améliorer les radios Bluetooth des périphériques qui sont actuellement sur ​​le marché.

Le SIG indique que 2,5 milliards d’appareils intégrant le Bluetooth Smart auront été livrés en 2013. Un total qui devrait atteindre les 3,5 milliards en 2014. Les développeurs logiciels et les fabricants de semi-conducteurs devraient pouvoir commencer à proposer de nouveaux périphériques basés sur la norme Bluetooth 4.1 dès ce mois-ci.

Source : Bluetooth.com

2 Comments

  1. […] Lorsque de nouveaux objets connectés arrivent sur le marché, il est de coutume de les parer de technologies performantes pour leur permettre de discuter avec leur environnement. Parmi ces dernières, la norme Bluetooth est celle qui est préférée par les fabricants pour permettre à un objet communicant d’être relié à un smartphone ou à une tablette. Il s’agit alors principalement aujourd’hui de la version 4 de la norme Bluetooth qui est employée. Le 4 décembre dernier, l’organisme qui gère le devenir de la norme, le Bluetooth Special Interest Group (SIG), a annoncé la sortie de la version 4.1. Voyons un peu ce que propose cette montée de version.  […]

    mercredi 11 décembre 2013
    Reply
  2. […] Lorsque de nouveaux objets connectés arrivent sur le marché, il est de coutume de les parer de technologies performantes pour leur permettre de discuter avec leur environnement.  […]

    mercredi 11 décembre 2013
    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Prouvez que vous êtes humain: * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.