Avec Gladys Assistant 4, la solution domotique Open Source atteint l’âge de raison8 minute(s) de lecture

Ce vendredi 6 novembre, un nouveau chapitre s’écrit pour Gladys Assistant. Depuis que l’application a été débutée en 2013 par un étudiant français, elle n’a cessé d’évoluer pour offrir à sa communauté une solution d’automatisation de la maison qui est également doté de fonctions facilitatrices de votre vie de tous les jours. Gladys n’est pas une nième solution logicielle pour piloter sa maison . Gladys préfère être vue comme étant une assistante domestique qui vous aide dans votre vie de tous les jours. Une sorte de Jarvis si on veut. Connectée à tous vos appareils dans la maison, elle est en effet connectée également à vos calendriers et à des API de services pour vous faciliter votre vie. 7 ans après son lancement la version 4 n’est pas un simple lancement de nouvelles fonctionnalités mais bel et bien le début d’une nouvelle version majeure de Gladys Assistant.

Une maturité qui n’oublie pas ses origines

En ce vendredi c’est donc une version re-écrite de zéro qui nous est proposée ave Gladys Assistant 4. Elle a mis presque 2 ans à être développée par son créateur Pierre-Gilles Leymarie. Pour cette toute dernière version il n’a pas été seul. En effet de puis que la solution pour la Smart Home existe (2013), elle a su attirer tout un tas de curieux qui se sont mis à utiliser et à adopter ce logiciel pour piloter leur maison connectée et leur faciliter leur quotidien. 3000 membres gravitent dans cette communauté de passionnés de domotique. Cette version a pu voir le jour grâce aux idées communes, aux envies exprimées et à la participation active de tout un tas de contributeurs qui ont su apporter leurs contributions.

Gladys Assistant 4 : 7 ans de développement et de passion domotique Open Source

Cette nouvelle version de Gladys Assistant avait un objectif clairement identifié. Partir de zéro permettait de conserver le principe fondateur de l’application tout en la nettoyant des héritages du passé. L’objectif était simple : “faire un produit beaucoup plus abordable pour des utilisateurs non-développeurs et plus design.” Il y a 2 ans, un constat s’imposait: certains choix technologiques datant du début du projet bloquaient les évolutions de Gladys. Cela impactait la stabilité, la sécurité et la performance de Gladys 3. Il fallait réagir pour que la solution puisse regagner en souplesse. Il faire table rase des briques technologiques et partir sur des techno plus modernes et stables sur le long terme.

Pour l’aspect technique, si le serveur sera maintenant pris en charge par Node.js + Express, les données seront régies par Sqlite. L’interface graphique a été revue et repensée pour présenter une sobriété recherchée afin d’apporter une expérience utilisateur réfléchie. Le but ne l’oublions pas est que Gladys Assistant puisse proposer ses services à tous c’est à dire même aux non développeurs. Cette interface est conçue comme une PWA (Progressive Web App) et peut donc s’installer sur le téléphone (iOS / Android) et ordinateur ( Mac / Windows / Linux ).

L’interaction avec Gladys passe par les mots

L’interaction originale et historique entre l’utilisateur et son Gladys Assistant est la discussion écrite en langage naturel. Le chat, est bien entendu de la partie. Il pourra être facilité par l’utilisation de l’application Telegram lorsque l’on est en déplacement par exemple. C’est en discutant avec votre assistant en langage naturel que vous pourrez en savoir plus sur votre maison, sur vos rendez-vous et interagir avec votre assistante Gladys!

Gladys Assistant 4 utilise les dernières avancées en terme de traitement automatique du langage afin de comprendre les demandes de l’utilisateur. Le jeu de données utilisé pour l’entraînement du modèle est entièrement open-source et alimenté par la communauté.

Les automatismes de Gladys : les scènes

Gladys rapidement à votre service

Pour pouvoir bénéficier de cet assistante personnelle, il vous faudra la télécharger et l’installer. Pourquoi il faut la télécharger et l’installer? Tout simplement parce qu’il s’agit d’une solution logicielle Open Source. Gladys Assistant est proposée gratuitement à tous (via par exemple une image Rapbian toute prête à l’emploi). Cette solution a la bonne idée de respecter votre vie privée. Tout est installé chez vous et vos données ne partent pas sur le cloud.

La seule fois où vous aurez éventuellement à sortir votre porte monnaie c’est si vous souhaitez bénéficier des ressources supplémentaires proposées par le créateur de la solution via l’offre “Gladys Plus” à 9.99€ / mois. Ce sera le cas si vous souhaitez bénéficier d’une sauvegarde journalière en ligne par exemple ou encore un accès à distance chiffré de bout en bout. Et encore si avez les compétences pour faire cela par vos soins, votre Gladys Assistant ne vous coûtera rien de plus que le Raspberry Pi avec laquelle elle pourra s’exprimer.

Comment installer Gladys Assistant

Gladys Assistant saura également profiter des supports physiques suivants en étant installé sur l’un des supports suivants:

  • Raspberri Pi
  • Docker
  • Freebox Delta

En terme des compatibilités, Gladys Assistant sait parler avec les technologies suivantes:

  • Les périphériques Z-Wave
  • Les éclairages Philips Hue
  • Les périphériques Sonoff
  • Les périphériques Xiaomi
  • Les caméras (via les protocoles RTSP, HTTP et USB)

En ce qui concerne les caméras Gladys récupère et agrège les flux de toutes les caméras de la maison. Elle les affiche ensuite dans une seule interface. L’instance Gladys fait office de proxy, et permet à l’utilisateur d’afficher ses caméras hors de son réseau, sans qu’il soit obligé de les exposer à internet. Encore une fois Gladys conserve son principe de protection de votre vie privée: les caméras peuvent rester en local, en sécurité. Les flux vidéos sont compressés afin d’avoir des performances maximales pour l’affichage de l’interface, même avec un grand nombre de caméras.

L’offre d’intégration de Gladys Assistant 4

Du côté des services Gladys saura discuter avec:

  • OpenWeather : pour récupérer la météo
  • CalDAV : pour être connecté avec votre calendrier préféré
  • MQTT : ce protocole très performant utilisé en domotique DIY
  • Owntracks : application mobile open-source qui permet d’envoyer sa géolocalisation périodiquement à Gladys
  • Telegram
Comme toute assistante, Gladys sait où vous êtes, tant que vous le souhaitez bien sûr

Vous trouverez sur le site l’espace dédié aux intégrations la liste alimentée par la communauté des périphériques compatibles avec la solution domotique. Le projet continuera bien évidemment à proposer par la suite de nouvelles fonctionnalités et de nouveaux services.

Un nouvel élan

Pierre-Gilles Leymarie qui a conçu et développé cette solution lorsqu’il était encore étudiant a de grandes ambitions pour cette solution dont il s’occupe aujourd’hui à temps plein. En effet dès son diplôme en poche, il a tout de suite décidé d’en faire son métier. Si vous voulez revivre sa passion à l’occasion de la Maker Faire de Paris en 2016, je vous conseille la lecture de l’article que je vous avais alors proposé concernant Gladys Assistant.

Pierre-Gilles Leymarie a-t-il réussi son pari avec cette version 4? La communauté de Gladys Assistant est-elle arrivée à collaborer autour d’une solution d’assistant personnel simple et efficace pour tout le monde? Et bien pour y répondre je ne peux que vous encourager ce weekend à télécharger la solution depuis le site du projet et à l’installer sur votre plus beau Raspberry Pi! Vous pourrez me dire ce que vous en pensez dans les commentaires.

Un commentaire

  1. Vlad VALICA said:

    Bravo à Pierre-Gilles pour la V4 !

    6 novembre 2020
    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Prouvez que vous êtes humain: * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.