GreenIQ : l’intelligence aux petits soins de votre jardin connecté3 minute(s) de lecture

La grande tendance de cette année au CES ce sont les objets connectés et l’Internet des Objets. GreenIQ propose un Smart Garden Hub qui est un système qui s’inscrit totalement dans ces 2 tendances mais pas de manière opportuniste. GreenIQ souhaite vous faire bénéficier de cette révolution technologique pour vous aider à prendre soin de vos plantes, de votre jardin, et de votre portefeuille.

greenIQ_productTechShow

GreenIQ est un système d’irrigation qui, comme comme tout bon système d’irrigation résidentiel, permet de prendre soin de l’arrosage de votre jardin. Il vous permet de contrôler le fonctionnement et de le relier à un calendrier afin de déclencher les arrosages automatiquement. C’est somme toute relativement classique. Ce qui l’est moins c’est que ce contrôle sur l’irrigation de votre terrain peut être fait où que vous soyez. Pour cela GreenIQ sort sa première carte: il s’agit d’un objet connecté qui peut être piloté par smartphone, tablette ou PC. Il est relié à votre appareil via Internet en utilisant votre connexion domestique.

greenIQ_productTechScheme

Bon, un système d’irrigation connecté à Internet pour que vous puissiez le piloter facilement pour lui indiquer par exemple que finalement il n’est nul besoin d’arroser vu que la semaine a été pluvieuse c’est sympa mais de nos jours un système d’irrigations pourrait être un peu plus intelligent. C’est là que GreenIQ sort sa 2ème carte: il s’agit d’un système qui fait partie de l’Internet des Objets.

GreenIQ étant connecté à Internet, il sait maintenant utiliser les possibilité offertes par d’autres objets connectés qui seraient dédiés à d’autres tâches. Si l’on prend le Flower Power de Parrot ou bien le Koubachi, ces 2 objets savent identifier si la plante a soif ou non. Si l’on prend la station météo de Netatmo avec son pluviomètre on peut savoir s’il a plu dans notre jardin ou non. GreenIQ, Parrot, Koubachi et Netatmo ont annoncés à l’occasion du CES 2015 leur compatibilité. Les données collectées par tous ces capteurs peuvent maintenant être utilisées pour que le Hub d’irrigation GreenIQ puisse profiter de ces relevés sans avoir à développer ce que des spécialistes savent faire. Sans ces objets connectés, le système ira rechercher les informations via Internet sur la station météo la plus proche de votre domicile.

greenIQ-centrale

Et comme on a l’habitude de dire jamais 2 sans 3, GreenIQ abat sa 3ème carte: le système est ouvert aux intégrations tierces en proposant des API. C’est plutôt une bonne nouvelle pour pouvoir intégrer une telle solution dédiée à l’arrosage dans un système domotique existant. Cela permet de déplacer l’intelligence de l’irrigation dans un objet dédié à cela et de profiter des fonctionnalités évoluées du produit. Un canal IFTTT est également prévu.

GreenIQ est prévu pour être installé en intérieur ou extérieur (dans ce dernier cas il faudra qu’il ne soit pas trop éloigné de la maison pour pouvoir toujours capter le signal Wi-Fi. Il peut piloter jusqu’à 6 têtes d’arrosage. Il peut également piloter l’éclairage de votre jardin en profitant de ses connaissances de la luminosité ambiante (en utilisant l’heure de lever et coucher du soleil).

greenIQ-centrale-pack

Le but de ce système est de vous proposer au final une solution d’irrigation prenant soin de votre jardin au plus proche de ses besoins. Cela lui permet d’être toujours au au top de sa forme. Cela permet également à votre portefeuille de bien se porter également. Les promesses du fabricant annoncent des économies de 50% sur votre facture d’eau…

GreenIQ est une solution sympathique qui justifie son appellation de “Green IQ” ou QI vert. Ne pas développer des fonctionnalités que d’autres savent déjà faire est assez malin. pourquoi inventer la roue? Se positionner sur le marché avec une offre ouverte en proposant des API est aujourd’hui un signe que l’on a l’intelligence de faire communiquer les objets connectés qui collaborent de nos jours un peu trop rarement ensemble.

5 Comments

  1. LV78 said:

    Intéressant. Je cherche une solution comme cela depuis pas mal de temps.
    Maintenant il faudrait comprendre quel est le niveau d’intelligence dans le smart hub et en quoi il apporte un plus par rapport à une solution du type box + netatmo + koubachi + relais Fibaro sur vannes.

    Ont ils indiqué comment fonctionnent leurs algorithmes?

    mercredi 21 janvier 2015
    Reply
    • Hervé Hervé said:

      Je n’ai pas pu tester la solution donc concernant le niveau d’intelligence je ne pourrais pas en dire plus. ils ne se sont pas étendus sur les algorithmes utilisés. N’hésites pas à les contacter pour plus d’info via leur site.
      L’avantage que j’y vois c’est qu’il est indépendant de la box domotique et dans le cadre d’une intelligence répartie ça peut être intéressant. Le hub doit être à portée de wifi. Si son installation est un peu éloignée de la maison il y a plus de chances qu’il capte le wifi en concurrence avec le fait qu’il soit atteignable par Z-Wave dans le cadre de l’utilisation d’un relais Fibaro sur vanne. Par contre côté financier ça peut être un peu pénalisant d’acheter une box pour sa domotique + netatmo + koubachi ET la solution de GreenIQ.

      vendredi 23 janvier 2015
      Reply
  2. Gerard said:

    Ce système est incroyable. Par contre je n’ai pas vu le prix de l’installation. Pouvez vous me communiquer le site du fabricant ?

    vendredi 23 janvier 2015
    Reply
    • Hervé Hervé said:

      Sur le site de GreenIQ, le système est vendu 249$. Il doit arriver en France très prochainement.

      vendredi 23 janvier 2015
      Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Prouvez que vous êtes humain: * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.