Présentation de la communication en champ proche (ou NFC pour les intimes)3 minute(s) de lecture

Les téléphones portables et sont devenus une partie intégrante de la vie d’un être humain.  Télécommande incontournable des systèmes domotiques le Smartphone revêt une haute importance dans le pilotage de la maison.  Dans ces objets, toutes les technologies nouvelles peuvent trouver une utilité domotique : Wifi, Bluetooth, NFC,… Dernière venue, le NFC se diffuse lentement mais sûrement. Mais qu’est-ce que cette technologie au juste et que pourra-t-on faire avec? Voici une petite présentation du NFC.

LE NFC est le terme anglais pour “near field communication” ou communication en champ proche.  Il s’agit d’une technologie de communication sans-fil à courte portée et haute fréquence (13,56 MHz) permettant l’échange d’informations entre des périphériques jusqu’à une distance d’environ 10 cm (4 cm préconisés) et avec un débit maximum de 424 Kbits/s.

Un périphérique NFC est capable de communiquer sans fil et sans contact avec un autre périphérique NFC ou avec certaines infrastructures compatibles.  On peut les faire parler par exemple un Smartphone parlant NFC avec les poinçonneurs des transports en commun pour valider son transport ou les terminaux de paiement chez les commerçants pour régler ses emplettes. Dans ses premières applications grands publics, la NFC équipe aujourd’hui des cartes utilisées dans les transports, dans le commerce ou pour l’accès à certains services publics.

Côté terminaux, elle équipe de plus en plus de téléphones portables.  Les chiffres annoncés parlent par exemple en 2011 de 7 millions de téléphones mobiles ou de tablettes équipés de NFC.  Ce chiffre pourrait atteindre 203 millions en 2015. Il faut dire que dotés d’un écran, d’un clavier et d’une connexion internet, ces terminaux NFC ont un énorme potentiel d’usages afin de permettre les interactions entre les machines, les objets ou un contexte.

La technologie est promue au niveau des constructeurs par le Forum NFC, un consortium international créé pour promouvoir la technologie NFC par Sony et Philips (aujourd’hui NXP Semiconductors) en 2004. Il a été rejoint depuis par Nokia, Samsung, Panasonic, et compte à la mi 2012 160 membres.

Bien sûr, on peut déjà faire tout ceci par Bluetooth, Zigbee ou WiFi mais le paramétrage est parfois assez pénible avec de nombreuses incompatibilités possibles alors qu’ici tout l’aspect technique devrait être transparent. C’est l’une des principales promesses de la technologie. L’utilisateur n’aura normalement aucun paramétrage à effectuer et identifiera physiquement l’appareil auquel il se connecte. Pour sécuriser le tout il est normalement prévu une validation sur le terminal mobile comme par exemple via un pop-up sur l’écran d’un smartphone.

Autre  atout du NFC, par rapport à la technologie Bluetooth notamment, réside dans les caractéristiques mêmes des puces NFC : de taille très réduite, elles sont conçues pour qu’un lecteur puisse dialoguer avec plusieurs d’entre elles de manière simultanée, sans risque de collision.

Et pour terminer, voici une infographie sur la technologie NFC qui englobe son histoire, la feuille de route, mais également sa comparaison avec d’autres technologies sans fil, son adoption dans  les différentes industries et les défis auxquels elle est confrontée. Une technologie NFC est annoncée comme étant un candidat sérieux pour les échanges d’informations, les achats sécurisés, les validations diverses et variées. Avant cela il va falloir combattre les réticences naturelles de laisser une technologie communiquer notre patrimoine et combler les failles et les défauts de jeunesse si elle veut s’imposer dans le futur!  Il ne faudra pas non plus oublier l’interopérabilité….

Voici donc quelques faits intéressants sur la NFC:

 

3 Comments

  1. Enr37 said:

    Article très intéressant. J aurais juste aimé rêver un peu plus avec ta vision pour la domotique en fin d article 😉

    mardi 11 septembre 2012
    Reply
    • Hervé Hervé said:

      C’était tentant mais j’ai préféré présenter la NFC en tant que telle sans la rattacher à une utilisation particulière. Comme le RFID avec son fidèle ambassadeur Karotz ce genre de techno à tout à fait sa place en domotique. Ca pourra faire partie d’un autre article pourquoi pas? 😉

      mardi 11 septembre 2012
      Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Prouvez que vous êtes humain: * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.