Qu’est que la technologie NB-IoT?3 minute(s) de lecture

La technologie NB-IoT (Narrowband Internet of Things) est une technologie de communication sans fil. Appliquée à ce jour principalement au secteur de l’industrie, le NB-IoT porté par la Chine souhaite conquérir maintenant celui de la Smart Home, du Smart Building et de la Smart City. Les atouts de cette technologie sont nombreux : faible consommation d’énergie,  couverture étendue et du faible coût de production et d’utilisation.

Le NB-IoT n’est pas sorti de nulle part. Il s’agit d’un protocole sans fil qui est promu par les opérateurs Télécom et des équipementiers de téléphonie mobile (Huawei et Vodafone en tête). En effet il se base sur les infrastructures existantes de la téléphonie mobile pour véhiculer sur une longue distance de cours messages. Ce protocole est standardisé par la 3GPP, l’organisme de normalisation qui écrit les  normes cellulaires c’est à dire les technologies mobiles GSM, 3G, 4G et leurs évolutions.

Le NB-IoT concurrence directement des solutions telles que Lora et autres Sigfox. Comme ces derniers il se caractériser par une très bonne couverture indoor et outdoor, une faible latence, un coût très faible de la connectivité, une basse consommation électrique et une architecture réseau optimisée. Par contre il ne s’agit pas d’une initiative privée car elle est élaborée à plusieurs.

Le NB-IoT a également la très bonne idée de faciliter la mise en place d’une connexion. Cela se fait aussi simplement que l’établissement d’une connexion d’un téléphone mobile: le client n’a donc pas besoin ni de formation ni d’aide supplémentaire. La connexion est établie toute seule. L’IoT devient alors très facile à installer et pratique au quotidien pour le client.

Dès sa conception, la technologie NB-IoT qui est toute récente a été développée pour permettre une communication efficace tout en assurant une longue durée de vie aux batteries les appareils distribués dans les maisons ou en masse à travers la Smart City. Il s’agit d’une technologie dite Low-Power Wide-Area (LPWA) : une faible consommation pour un rayonnement sur une zone étendue.

Autre avantage du NB-IoT par rapport à d’autres protocoles qui existent dans la maison  (et dans la maison connectée) c’est qu’il n’a pas besoin de box pour jouer le chef d’orchestre de la smart home. Pas besoin de passerelle WiFi ou de routeur pour communiquer sur le réseau et accéder à l’extérieur du logement. Les antennes de téléphonie mobiles mutualisée pour toutes les communications feront l’affaire. Sur le réseau 4G classique, le NB-IoT ne nécessite souvent qu’une mise à jour logicielle du réseau existant des opérateurs pour pouvoir exister…

A ce jour Huawei, l’un des grand promoteurs de la technologie,  estime que 5 millions d’objets et capteurs connectés discutent en NB-IoT. On retrouve parmi eux des capteurs dans des usines, des compteurs d’eau, des compteurs de gaz, des lampadaires connectés, des vélos, des capteurs dans les parkings… Cette technologie déjà en place dans l’industrie ou la logistique pourrait mettre au pas la smart city, l’agriculture, mais aussi maintenant la smart home et le secteur de l’électroménager…

Un commentaire

  1. Bruno F said:

    Bonjour,
    Merci pour cet article très intéressant. Mais un des avantages présentés – la connexion directe sans passage par une passerelle ou un routeur – peut à l’inverse être un inconvénient. Dans les cas d’usage “smart home”, le passage par un point de concentration comme une passerelle ou un routeur permet de contrôler les flux sortants. Intéressant par exemple pour certains objets connectés pouvant se montrer trop bavards … Réciproquement, la passerelle peut protéger les objets connectés de flux non souhaités : cyber attaques par exemple …
    Qu’en pensez-vous ?

    dimanche 3 décembre 2017
    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Prouvez que vous êtes humain: * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.