Toy Alive : Quand Lego rencontre Sony, les jouets prennent vie3 minute(s) de lecture

A l’occasion d’une journée portes ouvertes de deux jours pour les 25 ans des Sony Computer Science Laboratories à Tokyo, les chercheurs de 2 entreprises réputées sur le secteur du jeu ont montré une partie de leur travaux.  L’une d’entre elle experte en logiciel, Sony, et l’autre plutôt réputée pour la partie matériel, Lego, ont fait une démonstration de ce qui pouvait être proposé dans le cadre d’un partenariat entre ces deux majors du divertissement via leur projet Toy Alive.

Lego a peur de perdre de jeunes clients plus intéressés par les jeux virtuels proposés par les consoles ou les tablettes.  L’entreprise à décidé de s’allier à Sony afin de proposer ce qui pourrait s’apparenter à une version réelle des jeux vidéo.

Ce qui est né du co-développement entre Sony et Lego a été baptisé Toy Alive.  C’est le rêve de tous les enfants: pouvoir donner vie à son jouet.  Lego apporte les briques élémentaires en plastique pour pouvoir construire le jouet et Sony apporte l’intelligence pour pouvoir lui donner vie. Nous sommes là à la convergence  entre la programmation, le détournement de matériel, la robotique, les jeux vidéo et les jouets. Les robots Toy Alive sont contrôlés par des manettes de la console de jeu Sony Playstation.

Comme la majorité des robots, Toy Alive fait appel aux leds et aux motorisations miniaturisées.  De toutes petites Webacams sont également proposées afin de pouvoir communiquer le flux de données du robot vers son smartphone ou une tablette.  Les motorisations seront rendues aussi simple que possible à mettre en oeuvre afin de permettre à tous les enfants de construire son robot facilement et de pouvoir y jouer rapidement.  Le robot construit devra par exemple être piloté par le jeune jouer pour échapper à un deuxième robot piloté par la console de jeu Playstation.  L’homme et la machine s’affronteront sur un plateau de jeu réel.  De petits actionneurs pourront être utilisés pour simuler des chutes ou des explosions afin de dynamiser la partie.

Les enfants (et les plus grands) verront différemment leur jouet.  Le partenariat entre Sony et Lego leur permettra de voir leurs jouets non seulement comme un objet avec lequel ils peuvent jouer et créer de manière traditionnelle, mais comme une plate-forme de création c’est à dire quelque chose d’interactif qu’ils peuvent utiliser pour créer et manipuler, et pas seulement une expérience passive.

Le projet Toy Alive est toujours expérimental mais pourrait se décliner d’une manière ou d’une autre par l’arrivée en rayon des produits nouveaux.

D’autres technologies présentées à cette occasion étaient présentées comme un petit quadricoptère contrôlé par les mouvements de la tête physiques d’une personne portant un visiocasque. La prise de vue effectuée par une caméra sur le quadricoptère est transmise au visiocasque, fournissant à l’utilisateur en temps réel, la vision de ce que l’objet volant filmait.

Voici une présentation vidéo du projet:

Source

Un commentaire

  1. domstuff said:

    Carrément génial.

    Étant un très grand fan de Lego depuis mon plus jeune âge et ayant eu ma période de plusieurs années de PlayStation,je ne peux qu’applaudir une telle initiative.

    La réunion des 2 mondes ne peut offrir que je j’ois,découverte et technologie aux jeunes colle aux grand enfants.

    A suivre de près. 😉

    mardi 4 juin 2013
    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Prouvez que vous êtes humain: * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.