Apple HomeKit : indiscrétions et confidences au #CES20155 minute(s) de lecture

Homekit est la solution proposée par Apple pour la Smart Home. Lancé en juin 2014 cette plate-forme doit à terme pouvoir centraliser la gestion et le pilotage des objets connectés disséminés dans la maison connectée. Bien que Apple brille depuis des années par son absence en tant qu’exposant au CES, nombreux sont les fabricants qui par leur présence et leur proposition de produits et services se chargent de faire la démonstration des technologies de la firme de Cupertino. A l’occasion de l’édition 2015 du CES, qui s’est tenu la semaine dernière à Las Vegas, il “suffisait” de partir aux informations pour récolter 2 – 3 indiscrétions concernant le programme HomeKit qui reste médiatiquement très discret.

homekit-ios

La famille des périphériques labellisés Homekit croit de jour en jour. Le tout premier équipement compatible avec ce qui allait devenir HomeKit avait d’ailleurs été annoncé par Apple et Haier à l’occasion du CES précédent. Il s’agissait d’un purificateur d’air qui était alors juste labellisé MFi ou “Made for iPhone”. L’offre domotique de Apple a depuis évolué. Les périphériques pour la maison connectée MFi seront l’offre HomeKit. A l’occasion du CES 2015, des entreprises comme iDevices avec leurs prises commandées, Elgato avec une série de détecteurs d’ouvertures et de prises commandées, les ouvertures de portes de garage Chamberlain ou encore les serrures connectées de Schlage étaient de sortie.

En discutant avec certains des partenaires d’Apple pour la maison connectée, j’ai pu en savoir un peu plus au sujet de la discrète offre HomeKit. Les informations ci-dessous confirment des informations officielles ou apportent un certain éclairage en apportant des points de vues non officiels qui restent cependant extrêmement fiables provenant d’acteurs faisant la promotion de la technologie proposée par la marque à la pomme.

homekit-ios8

Pour faire partie des heureux élus qui peuvent apposer la certification HomeKit à leur produit, il faut bien entendu que la partie logicielle suive les directives dictées par Apple. Les développeurs d’applications pour iOS savent ce que cela englobe comme contraintes. A cela il faut ajouter également le fait que ces objets puissent discuter en l’une des 2 langues imposées par Apple: l’IP (via  Wi-Fi ou Ethernet) ou bien le Bluetooth Low Energy. En dehors de ces 2 protocoles point de salut. Le Bluetooth fera appel à un lien point-à-point entre le périphérique et iOS. Le protocole IP pourra être utilisé dès lors que le périphérique iOS et le composant de la Smart Home sont dans le même sous réseau.

A titre d’illustration, la Z-Wave Alliance, par le biais de son président, m’indiquait que la solution en cours d’étude pour pouvoir espérer faire rentrer le Z-Wave dans le monde Apple était bien celle que je vous présentait il y a quelques temps à savoir la passerelle ZIPR. Le fait de présenter du Z-Wave “anonymisé” dans dans le monde IP est bien une solution étudiée et mises en avant par l’alliance en charge de faire la promotion du protocole domotique qui est le plus en vogue actuellement.

Il est à noter qu’une partie du processus de certification pour les fabricants d’appareils consiste à acheter leurs puces Bluetooth et Wifi auprès de fabricants de puces approuvés par Apple. Ces fabricants exclusifs sont Texas Instruments, Broadcom et Marvell. Ces fabricants de puces ont commencé à fournir les concepteurs de produits connectés désireux d’être compatibles avec la certification d’Apple en produisant des puces embarquant le firmware HomeKit. Les produits sont ceux que l’on retrouve aujourd’hui dans les allées du CES 2015.

WWDC2014-apple-homekit-partenaires

Apple sélectionne les partenaires industriels qui seront à même de pouvoir proposer des produits certifiés HomeKit. Apple étend au fur et à mesure l’écosystème des partenaires et donc des produits qui seront à même de venir remplir les rayons des Apple Stores. Avant de lancer l’offensive HomeKit sur le marché, la marque sait qu’elle doit proposer un ensemble cohérent et interopérable de produits et de services. Le but de Apple est de proposer dès la mise à disposition de sa solution de Smart Home une expérience utilisateur simple et sans faille autour de cet écosystème basé autour de iOS. Pour réussir à s’imposer il faut pouvoir proposer une approche simplifiée et unifiée de la gestion des périphériques disséminés dans la maison.

La dernière indiscrétion et non des moindres concerne la centrale qui sera en charge de proposer cette interaction avec les objets de la maison connectée et de jouer le rôle de chef d’orchestre. L’iPhone ou l’iPad ne pouvant rester à demeure dans la maison il fallait faire appel à un périphérique iOS sédentaire. Plusieurs acteurs de l’offre HomeKit nous ont cité… l’AppleTV. Ce petit boitier connecté à la télévision est par nature connecté a votre réseau informatique domestique. Il parle donc déjà IP. Quand à la puce Bluetooth elle équipe déjà les AppleTV mises sur le marché depuis au moins un an. Ce protocole n’est tout simplement pas activé à ce jour. Une mise à jour prochaine devrait débloquer ce protocole et permettre à leurs heureux propriétaire d’être alors en possession de la première box domotique d’Apple.

homekit-apple-tv

L’offre HomeKit comme les solutions de la marque s’annonce taillée pour une expérience utilisateur très prometteuse. La contrepartie à payer pour cela semble encore être une perte d’ouverture et une liberté de choix des périphériques inter-connectables.

Soyez le premier à commenter

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Prouvez que vous êtes humain: * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.