Google prêt à réintégrer Nest pour contrer Amazon dans la Smart Home3 minute(s) de lecture

Selon un article paru dans le Wall Street Journal, Google serait sur le point de réintégrer son unité de Smart Home, Nest, et de l’intégrer directement dans les équipes de Google développant du matériel. En faisant cela, le géant américain compte bien en profiter pour restructurer un peu son offre de maison connecté mais souhaite surtout se doter d’une force unifiée pour contrecarrer les plans de son rival Amazon dans ce secteur.

Depuis son acquisition par Google en janvier 2014 pour la coquette somme de 3,2 milliards de dollars, Nest a bénéficier d’un certain régime de faveur: elle a pu resté une entité indépendante au sein du géant californien. Cette entité dédiée à la smart home avait été racheté au prix fort afin d’être le bras armé de Google dans la guerre pour la maison connecté. Nest a été renforcé à plusieurs reprises lorsque Google a acquis d’autres sociétés comme Revolv dans le but de créer une société forte dans cette activité.

Nest a été le deuxième achat de Google dans le hardware grand public après celui de  Motorola (12,5 milliards de dollars). Ce dernier a depuis été finalement revendu à Lenovo. Plus tôt cette année, Google est revenu dans cette activité, en achetant l’unité smartphone de HTC pour plus de 1 milliard de dollars.

L’une des raisons probables derrière la réintégration potentielle de Nest dans le giron de Google est de permettre aux équipes des 2 entités de travailler plus étroitement afin de développer des produits intégrés de manière plus étroite. Il existe sans aucun doutes des synergies à trouver tant dans l’interopérabilité que dans la fabrication ou encore dans la distribution des produits.

Il y a également un certain consensus des analystes et des experts pour dire que Nest a sous-performé par rapport à son potentiel et ses promesses. De fleuron et de fierté de Google dans la maison connecté, les plus critiques annoncent que Nest n’est maintenant  plus qu’une nième entreprise de domotique noyée parmi les autres. Depuis le temps que Nest est sur le marché, relativement peu de produits ont été développés. Alors que Google souhaite positionner Google Home en tant que la passerelle vers la Smart Home, il est logique de vouloir développer un écosystème cohérent et bien entendu de concevoir et de vendre un plus grand nombre d’appareils.

Les sondages auprès des consommateurs indiquent que le grand concurrent, Amazon Echo et ses appareils connexes, contrôlent environ 70% du marché américain des enceintes intelligentes aujourd’hui. Pour ces 2 acteurs , les haut-parleurs intelligents ne sont que le point d’entrée et les premiers affrontements dans la bataille pour la Smart Home.

Si la l’intégration de Nest au sein de Google se vérifie, il y a de très fortes chances que la marque Nest viennent à disparaître par la suite. Peut être même que cela se fera aussi rapidement que pour Revolv. La marque Google trouvera sa légitimité dans la Smart Home à l’endroit où Nest l’a déçu.

Soyez le premier à commenter

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Prouvez que vous êtes humain: * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.