Immobilier : la domotique pour sortir de la crise5 minute(s) de lecture

Bon d’accord, c’est un peu racoleur comme titre mais l’idée est là.

La Consumer Electronics Association (CEA) a publié le 24 mai 2012 son étude annuelle relative aux nouvelles technologies utilisées lors de constructions immobilières : la 10th Annual State of the Builder Technology Market Study. Il en ressort que la domotique est solidement ancrée dans le portefeuille de services et les offres des constructeurs immobiliers aux US.  Les signes de reprise du marché de l’immobilier outre Atlantique sont là, et la Consumer Electronics Association (CEA) dit que l’on peut remercier la domotique pour une partie de ce revirement.

L’étude de la CEA a été menée en collaboration avec le centre de recherche du National Association of Home Builders (NAHB) du 13 décembre 2011 au 9 janvier 2012. L’étude a été menée afin de fournir aux professionnels de la domotique une meilleure compréhension des perceptions des constructeurs de maisons et leurs motivations pour l’installation des “technologies de la maison” en ce qui concerne la construction de maisons neuves mais également pour le marché de la rénovation.

Il a fallu qu’une très forte crise immobilière ait lieu pour mettre cela en avant, mais d’après ce rapport, le pourcentage de projets prenant en compte des installations domotiques de gestion des éclairages, de l’audio multiroom et est systèmes de gestion de l’énergie n’a jamais été aussi élevé.

D’après cette étude commune entre la Consumer Electronics Association (CEA) et la National Association of Home Builders (NAHB), le pourcentage des installations en équipements de gestion de l’énergie a plus que doublé en augmentant de 133% en 2 ans.  Il est passe de 6% en 2009 à 14% en 2011.  En outre, le pourcentage de constructeurs proposant ce service à quand à lui seulement légèrement augmenté de  47.5% sur la même période pour passer 40% en 2009 à 59 % en 2011.  Les offres de contrôle de la maison sont des arguments pour les constructeurs afin de se différencier sur ce marché concurrentiel.

Le pourcentage de constructions de logements équipés d’audio multiroom a également plus que doublé.  C’est également le cas pour la domotique ou le simple contrôle de l’éclairage.

Ces données sont à prendre avec précaution tout de même car ces pourcentages sont obtenus sur un nombre extrêmement faible de nouveaux logements construits par rapport à ce qu’était le marché il y a 5 ans.  Le nombre de mises en chantier en 2011 était d’environ 550.000, le plus bas depuis la Seconde Guerre mondiale…

Voici quelques chiffres intéressants de cette étude relatifs aux chantiers:

  • Gestion de l’énergie
    • 2009: 6%
    • 2010: 10%
    • 2011: 14%
  • Domotique
    • 2009: 5%
    • 2010: 5%
    • 2011: 10%
  • Gestion de l’éclairage
    • 2009: 6%
    • 2010: 7%
    • 2011: 12%
  • Audio Multiroom
    • 2009: 11%
    • 2010: 12%
    • 2011: 23%

D’après Chris Ely, manager of industry analysis au CEA:

La tendance à long terme est que… la domotique est là pour rester.

 

Il convient de noter que les données de l’étude ne sont pas strictement limitées à la construction résidentielle. Chris Ely note que le répondant moyen à l’étude a fait 46 nouveaux “projets” d’ensembles résidentiels  en 2011, que ce soit en construction neuve ou en rénovation des maisons unifamiliales ou copropriétés. Sur la même période, le même constructeur fait une moyenne de 34 projets commerciaux légers ou de rénovation

Chris Ely met également en avant les quelques signes positifs suivants:

  • Moins de constructeurs disent avoir une demande en baisse pour les nouvelles technologies résidentielles
  • Le pourcentage de constructeurs qui commercialisent de manière proactive la domotique est en hausse
  • Il n’y a eu qu’une légère hausse de 100$ sur le montant global dépensé pour installer la domotique: 2300$ en 2010 contre 2400$ en 2011.  C’est bien moins que les 5000$ que les constructeurs déclarent avoir dépensé pour installer de la domotique en 2006.
  • Câblage structuré est la seule catégorie qui a montré une augmentation des prix en 2011.  Les technologies câblées tendent à s’imposer sur les marchés du neuf ou de la rénovation lourde.
  • Le pourcentage de constructeurs installant du cinéma maison est stagnant avec une croissance nulle dans cette catégorie.

Les technologies câblées tendent à s’imposer sur les marchés du neuf ou de la rénovation lourde.  Sa part de marché sur les autres technologies passe de 45% des nouveaux logements en 2010 à 63% en 2011.

Le contrôle d’éclairage (12 %) et la domotique (10 %) sont également à un niveau record cette année. Certes, les loisirs étaient populaires en 2011, avec 23 % des maisons neuves construites avec un système multi-room audio et 29% ayant une installation de home cinéma.

« L’étude de cette année confirme la conviction et la prédiction de longue date du CEA que la domotique ferait une contribution positive à la reprise inévitable du marché du logement car les acheteurs de maisons ont des modes de vie numériques et des désirs d’efficacité énergétique qui pèsent dans les décisions d’achat », a déclaré Steve Koenig, directeur de analyse de l’industrie du CEA. « Par exemple, la domotique et des commandes d’éclairage tirent parti des préoccupations croissantes des acheteurs concernant les coûts de l’énergie, alors que le focus sur ​​le home-cinéma et le multiroom audio démontre que les constructeurs peuvent répondre aux exigences croissantes des propriétaires pour accéder aux divertissement partout dans la maison. »

L’étude révèle également que les constructeurs ont adhéré aux opportunités de constructions telles que la rénovation des maisons existantes (57 %). Même si le marché du logement montre des signes de vie, les acteurs de l’industrie ne devraient pas perdre de vue les opportunités du marché secondaire.  En effet, un cinquième des constructeurs ont indiqués avoir généré davantage de revenus avec la rénovation qu’avec la construction de maisons neuves dans les 12 derniers mois.

Cette étude est un aperçu de ce qui se passe dans l’esprit des constructeurs aux Etats Unis.  Cette année, révèle l’étude, il semblerait que la domotique ait peut être réussi à prendre…  La domotique aide l’immobilier à sortir de la crise et la crise permet à la domotique de s’installer durablement dans les mœurs.  Il semblerait que les US soient prêts.  Et en France ?

2 Comments

  1. […] Immobilier : la domotique pour sortir de la crise « Abavala !!! Bon d'accord, c'est un peu racoleur comme titre mais l'idée est là. La Consumer Electronics Association (CEA) a publié le 24 mai 2012 son étude annuelle relative aux nouvelles technologies utilisées lors de constructions immobilières : la 10th Annual State of the Builder Technology Market Study . Il en ressort que la domotique est solidement ancrée dans le portefeuille de services et les offres des constructeurs immobiliers aux US . Devenez installateur certifié THX avec le CEDIA Les intégrateurs connaissent l’importance des formations pour être au top de la technique et des produits en permanence. […]

    mercredi 18 juillet 2012
    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Prouvez que vous êtes humain: * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.