Le brassard MYO Armband est en approche3 minute(s) de lecture

2014 sera pour le brassard MYO Armband son année de commercialisation. Telle est la promesse du fabricant Thalmic Labs. Cet appareil à porter au bras permet de contrôler tout type d’ordinateurs ou d’appareils électroniques à distance.  Le moyen de communication réside dans la détection et la prise en charge des influx musculaires. Aujourd’hui disponible à la précommande, le brassard annonce tout doucement son arrivée sur le marché.  En version Alpha, les premiers développeurs ont reçu leur exemplaire et s’amusent à créer les futures applications pour ce brassard connecté.

side_by_side

Pour utiliser le MYO Arband conçu par la start-up Thalmic Labs il faut le revêtir comme un brassard. Bien en place sur votre bras, il va alors scruter vos gestes afin de les identifier et d’en déduire une action à exécuter par votre ordinateur, votre tablette et pourquoi pas votre smartphone. Cet objet connecté associe via Bluetooth 4 (très peu énergivore) les mouvements de l’utilisateur à des tâches à réaliser par des appareils électroniques.

Au niveau de la technologie, on retrouve toute un ensemble de capteurs qui lui permettent d’interpréter les signaux électriques traversant le bras qu’ils proviennent de l’avant-bras ou encore de la main. Toute contraction musculaire, rotation du poignet ou doigt plié est détecté par le brassard MYO.  Les accélérations des mouvements sont également des mouvements exploitables. Chaque geste ainsi détecté et identifié peut déclencher des actions différentes sur l’appareil auquel il est connecté.

arm_and_signal

Le brassard peut également restituer des informations à celui qui l’a revêtu via un retour d’informations haptique. Pour allumer ou éteindre le Myo, un simple geste sera nécessaire.  Il sera unique et puisé parmi les gestes qu’il est peu probable de se produire naturellement.  Cela permet d’activer et de désactiver le contrôle. Lorsque le dispositif est activé Myo peut alors détecter le mouvement. Son utilisateur en sera alors averti par vibration.

La vidéo de présentation mise en ligne il y a quelques temps maintenant rend compte des capacités de l’objet et des possibilités qu’il offre:

Contrairement à un Kinect de Microsoft ou bien encore à un Leap Motion, l’utilisateur n’a nul besoin de se tenir à un endroit précis de l’appareil à piloter pour que le système fonctionne. L’utilisateur porte le capteur sur lui et comme ce dernier est sans fil, il peut interagir depuis n’importe quel endroit pour peu que la connexion Bluetooth soit encore opérationnelle.  L’objet n’est pas encore commercialisé qu’il est déjà considéré comme un futur “best seller” du” wearable computing”, l’informatique corporelle. Il partage cela avec l’engouement autour des Google Glass.

Myo & CounterStrike

Actuellement en précommande à 149$, cette télécommande “prêt-à-porter” d’un nouveau genre nous promet de nous permettre de contrôler nos appareils d’un simple geste.  A nous de lui faire apprendre les gestes les plus naturels pour se faire comprendre. Cela dit, grâce à une série de mouvements prédéfinis, l’utilisateur pourra tout de même l’utiliser à la livraison.

Le brassard fonctionne déjà avec les PC Windows ou des ordinateurs Apple. le fabricant Thalmic Labs prévoit de le rendre compatible avec les appareils tournant sous iOS et Android.  Cette compatibilité devrait être prête avant son lancement officiel mi 2014.

black_myo_top

L’entreprise a permis aux développeurs tiers de prendre en main l’objet communicant afin d’imaginer des applications qui participeront à étoffer ses fonctionnalités.  Son API complète autorise quelque prouesses pour peu que l’on ait de l’imagination et que l’on sache coder.  Afin de démontrer ce que MYO est capable d’accomplir, Thalmic Labs a compilé dans une vidéo une série de ces réalisations. On y voit tour à tour quelques exemples de pilotage domotique, de parties de jeux vidéo ainsi que le maniement de robot.

La domotique n’a plus qu’à bien se tenir!  Muni des Google Glass la maison obéit à l’œil et grâce au MYO c’est au doigt qu’elle réagit.

Un commentaire

  1. […] 2014 sera pour le brassard MYO Armband son année de commercialisation. Telle est la promesse du fabricant Thalmic Labs. Cet appareil à porter au bras permet de contrôler tout type d’ordinateurs ou d’appareils électroniques à distance. Le moyen de communication réside dans la détection et la prise en charge des influx musculaires. Aujourd’hui disponible à la précommande, le brassard annonce tout doucement son arrivée sur le marché. En version Alpha, les premiers développeurs ont reçu leur exemplaire et s’amusent à créer les futures applications pour ce brassard connecté.  […]

    mercredi 12 mars 2014
    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Prouvez que vous êtes humain: * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.