MX3D relève le défi d’imprimer en 3D un pont métallique à Amsterdam2 minute(s) de lecture

Il y a 3 ans je vous parlais de l‘utilisation de la l’impression 3D afin de pouvoir construire des maisons en béton. Depuis quelques temps la méthode a été affinée et la Chine annonce avoir imprimé ainsi les premières maisons. L’acier est une matière de construction également utilisé pour certains ouvrages. On voit difficilement comment l’imprimer. Ça c’était avant “MX3D Bridge“, qui est une première mondiale dans la construction d’ouvrages. Le pont MX3D fait appel à l’impression métallique 3D à grande échelle par soudage à l’arc robotisé.

mx3d-construction-additive

Imaginé par les designers néerlandais du Joris Laarman Lab, ce projet a pour premier objectif d’envergure la réalisation d’une passerelle en acier inoxydable dans le centre historique d’Amsterdam. Cette construction suivra un procédé de fabrication additive innovant, qui permet de construire en continu et sans intervention humaine des ouvrages de grande taille.

mx3d-bras-impression

Il y a un an environ débutait le projet MX3D. Il s’agissait d’un ambitieux projet destiné à donner vie à l’impression 3D de pièces métalliques en utilisant un bras robotisé ABB sur 6 axes plus communément destiné aux chaines de montages industrielles. Plusieurs études et essais ont permis de pouvoir parfaire la technologie, les outils et les matériaux employés. Aujourd’hui l’expertise s’est affinée et les promoteurs du projet ont pu imprimer une petite passerelle métallique tout à fait opérationnelle sur laquelle l’on peut marcher. Elle a pu être obtenue grâce à la fabrication additive en une seule pièce et de façon autonome.

La prochaine étape pour la startup est de mettre à profit toutes les informations qui ont pu être collectées lors de la construction de ce prototype et de passer à des projets plus ambitieux. Le prochain projet consistera à construire un pont quelque part à Amsterdam afin d’utiliser cette technologie et de montre aux plus sceptiques que le modèle est fiable.

3D-print-steel-bridge-in-Amsterdam

La startup néerlandaise s’épaule du savoir faire de quelques leaders dans leurs secteurs. Parmi eux on retrouve le français Air Liquide qui participe au MX3D Bridge ce premier projet mondial de construction d’un pont par fabrication additive. Le géant de l’industrie du gaz apporte dans ce projet son expertise pour la phase de recherche et développement et fournit ses gaz de soudage premium (ARCAL: mélanges d’Argon et de CO2), utilisés dans le soudage à l’arc, pour la construction du pont qui devrait s’achever au printemps 2017.

mx3d-pont-impression

La technologie qui est en train d’être mise au point par MX3D pourrait faire des heureux même dans le secteur résidentiel. Imaginez pouvoir imprimer en métal sa clôture, son portail, sa marquise pour la porte d’entrée, sa rambarde d’escalier, ses lampes d’extérieur ou tout simplement son mobilier de jardin…

Soyez le premier à commenter

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Prouvez que vous êtes humain: * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.