Ninja Sphere ouvert pour devenir le capteur domotique le plus évolué du marché8 minute(s) de lecture

En février 2012 je vous avais présenté, une entreprise australienne.  Elle faisait alors parler d’elle en proposant des capteurs intelligents et bavards.  Ces capteurs à tout faire portent le même nom que l’entreprise à savoir : Ninja Blocks.  Capables de remplir toutes sortes de fonctionnalités, ils sont équipés en standard d’une LED, d’une sonde de température, d’un accéléromètre. Par la suite via les 4 ports d’extension ainsi que via le port USB il est à même de mesurer tout plein de paramètres de notre foyer : courant, humidité, mouvement, distance, bruit, lumière…  Leur nouveau projet appelé Ninja Sphère pousse le concept un peu plus loin encore.

Ninja-sphere

Présentation

La Ninja Sphere peut être présentée comme étant la nouvelle génération des Ninja Blocks. Ce nouvel objet communicant propose tout simplement de vous permettre de contrôler à domicile votre environnement avec des données de localisation précises et une interface de contrôle gestuel avancé.  Le programme est alléchant!  Le design de l’objet ne l’est pas moins.

Ninja-sphere-photo

Ninja Sphere apprend à reconnaître vos habitudes tout comme votre environnement. Il utilise des données provenant des capteurs et des actionneurs afin de se construire un modèle qui lui permet de pouvoir vous informer si quelque chose n’est pas à sa place. Il peut ainsi contrôler la température, l’éclairage, la consommation d’énergie, la présence de vos animaux de compagnie, et la votre également.  La surveillance et le suivi se fait donc sur tout ce que vous connectez à votre sphère.

ninja-sphere-control-everything

En utilisant les données de vos appareils, de l’environnement et de la localisation votre sphère est en mesure de vous conseiller intelligemment et vous permettre de contrôler votre maison en fonction de vos habitudes et de vous rendre la main quand vous en avez besoin.

L’objet communicant

Déjà un bon nombre de périphériques sont pris en charge.  Ninja Sphere est Open Source tout comme l’était Ninja Blocks. Cela permet donc facilement à n’importe qui de créer et échanger des connecteurs pour rendre compatible des appareils avec la sphère.  C’est une bonne assurance pour un produit novateur dans un environnement qui voit tous les jours de nouveaux appareils connectés arriver sur le marché.

ninja-sphere-peripheriques

Afin de donner un avant-gout de ses capacités voici la liste des fonctionnalités qui lui permettent de communiquer avec son environnement:

  • Zigbee Light link and Home Automation
  • Philips Hue
  • Dropcam / Caméras USB & IP génériques
  • Belkin WeMo
  • Présence Bluetooth / Wifi
  • Connecteurs ODB2
  • openHAB (Bus domotique)
  • XBMC (Media Center)
  • Z-Wave via un dongle USB
  • Relevé de consommation électrique Current Cost
  • Squeezebox / Logitech Media Server
  • Spotify
  • Fritz!Dect 200 et Fritz!Powerline
  • LimitlessLED, MiLight, EasyBulb, etc
  • Smartwatch Pebble

Ninja-sphere-logo

Cette liste n’est pas limitative car le système est ouvert et peut être enrichi par toute personne souhaitant apporter sa pierre à l’édifice.

La géolocalisation d’intérieur

Pour construire votre sphère il vous faudra une Speramid. La Spheramid est la passerelle qui donne vie à la Ninja Sphere. Votre sphère contient une ou plusieurs passerelles Spheramid, des capteurs de localisation (Waypoint) et bien entendu tous vos appareils connectés.

Ninja-sphere-localisation

Les capteurs de localisation ou Waypoint se présentent comme des clés USB.  La géolocalisation d’intérieur est obtenue via un mécanisme de trilatération. La trilatération est une méthode mathématique permettant de déterminer la position relative d’un point (ou ici d’un objet) en utilisant la géométrie des triangles tout comme la triangulation. Mais contrairement à cette dernière, qui utilise les angles et les distances pour positionner un point, la trilatération utilise les distances entre un minimum de deux points de références. C’est la méthode utilisée par le GPS par exemple. Votre passerelle Spheramid et les Waypoints sont les nœuds qui déterminent cette information en utilisant des signaux Bluetooth Low Energy (BLE).

Aujourd’hui, le système est capable de localiser précisément des tags BLE tels que les Stick ‘n Find, Tile et autres Gecko.  Positionnés sur des médailles d’animaux domestiques, des portefeuilles, des clés, ou tout autre objet de valeur ils peuvent être des mouchards efficaces pour retrouver un objet perdu, un objet en train d’être déplacé.  Un chat équipé d’un tag BLE pourra être localisé avec précision ce qui permettra de ne pas déclencher l’alerte s’il est détecté par un système d’alarme dans la pièce où il se trouve. Les téléphones, les tablettes, les ordinateurs et les appareils de fitness comme les Fitbit peuvent également être localisés avec précision.

ninja-sphere-screenshot

Comme un tel système n’est pas assez précis après une simple installation, il doit être calibrer.  De sophistiqués algorithmes d’apprentissage ont été développés afin de construire un modèle de la maison où le système a été installé. Cette méthode fera en sorte de prendre en compte les les murs, les meubles et tout autre objet pouvant interférer avec les signaux.  A partir de là, le système sera capable d’interroger le modèle construit pour trouver l’emplacement 3D de vos objets.

La commande gestuelle

Vous avez surement remarqué qu’aucun écran de contrôle n’est présent dans la Sphere. C’est tout simplement parce que Ninja Blocks recherchait un moyen naturel d’interagir avec l’environnement “au-delà de tout autre application”.  Ils ont donc développer un mécanisme de contrôle gestuel qui, d’un seul geste, vous permet de mesurer et de contrôler votre environnement. Cela est vrai en ce qui concerne l’utilisation de l’énergie ou la météo mais également de tout ce qui est relié à la sphère comme l’état de vos plantes par exemple . Vous pouvez facilement parcourir ces informations ou contrôler votre maison avec un coup de main.

Ninja-sphere-geste

C’est comme si cette box domotique d’un nouveau genre avait intégré un capteur comme celui du Leap Motion.

Les garanties d’un projet Open Source

Le projet est impressionnant de part ses promesses et les possibilités qu’il donne à la surveillance ou le contrôle domotique de son foyer. Il est également extrêmement rare de voir ce genre d’avancées technologiques s’inscrire dans un élan Open Source.

Ninja-sphere-table

Nous croyons que l’avenir des appareils connectés ubiquitaires doit être construit sur des protocoles et des normes de sécurité ouverts. C’est la seule façon de savoir avec certitude que vous pouvez faire confiance au système que vous apportez dans votre maison.

Jusqu’à présent, notre code client ainsi que le matériel ont été open source. Cependant, nous voulons passer à l’étape suivante du tout ouvert. Cela exige beaucoup de travail, et doit être fait de façon responsable. Nous allons commencer l’ouverture de certains éléments de notre plate-forme immédiatement après que nous l’ayons financé, et continuer ensuite dans les 6 à 12 mois suivants à libérer des services, des modules et des documents dès que nous croyons qu’ils sont prêts pour cela.

Ninja-sphere-spec

Cela peut paraître comme une lubie de techniciens et que l’entreprise ne durera pas plus de 6 mois.  Mais n’oublions pas que l’entreprise est déjà présente sur le marché depuis 2 ans. Le choix stratégique de l’ouverture semble leur réussir.

Conclusion

C’est un objet rêvé pour la domotique qui débarque.  Il permet non seulement de déterminer si quelque chose bouge dans la maison mais il permet en outre de pouvoir l’identifier.  De simple Tags Bluetooth Low Energy seront nécessaire à cela.  Compatible avec nos smartphones, et autres trackers d’activité, nous voilà facilement identifiés dans notre maison si nous les portons avec nous. La géolocalisation facile est désormais à portée de main et disponible en dehors des laboratoires.

Le fait de me faire identifier continuellement par un système ne me dérange pas trop si ce système est voulu (voire souhaité) et se limite à ma maison.  La promesse de l’open source permet de jeter un coup d’œil au logiciel embarqué afin de se rassurer concernant la non divulgation de notre vie privée. La Ninja Sphère est certes un sans fil à la patte mais rien ne nous oblige de nous intégrer aux “objets” à surveiller.  Le coût à cela est l’acceptation de vibre dans un Nième champ d’ondes.

ninja-sphere-plan

Après les Ninja Blocks, l’entreprise avait permis à toute une communauté de rentrer dans leur concept en proposant une carte additionnelle pour Raspberry Pi.  Appelée Pi Crust ce carte permet de combine la puissance du Raspberry Pi et la simplicité de l’Arduino.  La pause Raspberry cachait donc l’innovation Sphère!

Si vous êtes intéressés par le produit il faudra vous rendre, comme pour le Ninja Blocks à l’époque, sur le site de financement participatif Kickstarter. L’offre minimum restante à l’heure où est publié cet article vous permet de participer à l’aventure et d’acheter un exemplaire de Ninja Sphere pour un peu moins de 180€.  Les livraisons devraient démarrer en juin 2014.

Sur Kickstarter, l’équipe s’est donné 60 jours du 12 novembre 2013 au 11 janvier 2014 pour tenter de collecter les 115 000 $ nécessaires pour que la sphère puisse voir le jour.  Ne vous en faites pas pour eux.  La somme a été récoltée en moins de 2 jours après seulement 36 heures de mise en ligne du projet… On peut dire que l’idée plait!

Je vous laisse découvrir le projet en vidéo:

3 Comments

  1. […] En février 2012 je vous avais présenté, une entreprise australienne. Elle faisait alors parler d’elle en proposant des capteurs intelligents et bavards. Ces capteurs à tout faire portent le même nom que l’entreprise à savoir : Ninja Blocks. Capables de remplir toutes sortes de fonctionnalités, ils sont équipés en standard d’une LED, d’une sonde de température, d’un accéléromètre. Par la suite via les 4 ports d’extension ainsi que via le port USB il est à même de mesurer tout plein de paramètres de notre foyer : courant, humidité, mouvement, distance, bruit, lumière… Leur nouveau projet appelé Ninja Sphère pousse le concept un peu plus loin encore.  […]

    lundi 18 novembre 2013
    Reply
  2. […] “En février 2012 je vous avais présenté, une entreprise australienne. Elle faisait alors parler d'elle en proposant des capteurs intelligents et bavards. Ces capteurs à tout faire portent le même nom que l'entreprise à savoir : Ninja Blocks.”  […]

    mardi 19 novembre 2013
    Reply
  3. […] En février 2012 je vous avais présenté, une entreprise australienne. Elle faisait alors parler d'elle en proposant des capteurs intelligents et bavards. Ces capteurs à tout faire portent le même nom que l'entreprise à savoir : Ninja Blocks. Capables de remplir toutes sortes de fonctionnalités, ils sont équipés en standard d’une LED, d’une sonde de température, d’un accéléromètre. Par la suite via les 4 ports d’extension ainsi que via le port USB il est à même de mesurer tout plein de paramètres de notre foyer : courant, humidité, mouvement, distance, bruit, lumière… Leur nouveau projet appelé Ninja Sphère pousse le concept un peu plus loin encore.  […]

    lundi 7 avril 2014
    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Prouvez que vous êtes humain: * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.