Rénovation des fenêtres : déroulement des opérations7 minute(s) de lecture

Le gros chantier de rénovation de cette année a consisté à changer toutes les fenêtres de l’appartement.  On compte chez nous 5 baies vitrées et 2 fenêtres.  Toutes ces ouvertures sont coulissantes.  La plus grande fait plus de 3m70 de long… Afin de respecter l’aspect de l’immeuble, nous avons dû conserver des fenêtres en aluminium.  C’est plus cher à l’achat, mais il parait qu’elles durent plus longtemps. De toutes manière étant en copropriété nous n’avions pas le choix. 🙁  Les volets ont également été remplacés. Ils étaient d’origine (1974) et montraient de gros signes de faiblesses: le bruit, les ouvertures chaotiques à la manivelle ou même les mécanismes d’ouvertures usées par le temps qui nous ont conduit devoir les bloquer en position ouverte.  Voici le récit du chantier.

Fin juillet 2012, avec ma femme, nous avions terminé notre étude de marché et avions retenu le devis d’un installateur.  Début août, il est revenu sur place afin d’effectuer les mesures précises des ouvertures et des volets.  5 baies vitrées, 2 fenêtres et les 7 volets ont été commandés.  Cela fait s’envoler les économies mises de côté pour cette rénovation planifiée depuis que nous avons acheté l’appartement en 2008.

La commande étant passée, le moins que l’on puisse dire c’est que les ateliers de fabrication on bien pris leur temps pour les construire. Normalement ils prévoient 8 à 10 semaines entre la signature et la pose (hors mois d’août pour des raisons de clôture annuelle). La pose était donc initialement prévue pour fin octobre 2012, juste avant le froid, il nous aura finalement fallu attendre fin décembre, en plein cœur de l’hiver.  Coup de chance, la semaine de travaux n’a pas été la plus froide de l’hiver…  J’ai eu tout le temps nécessaire pour effectuer les travaux électriques préliminaires.

Le chantier s’est déroulé sur 6 jours: 5 jours de pose et 1 jours pour assurer les finitions.  Le chantier a été mené par 2 personnes. J’étais présent sur place lors des travaux. Je peux vous assurer qu’ils n’ont pas chômer. Ils aimaient le travail bien fait et je les ai naturellement encouragés à cela! 🙂

Le premier jour a été principalement dédié à la manutention.  Une grosse camionnette a livré les cadres montés en usine ainsi que les panneaux vitrés.  Le fait que les cadres soient montés en usine permet d’être rassuré sur le fait qu’ils soient bien d’équerre et bord à bord. Tout devait être monté à la force de l’homme, du rez de chaussée au 3ème étage afin d’emmener les pièces et les matériaux sur le lieu des réjouissances.

Les cadres ont pu monter par l’extérieur en profitant du balcon et de cordes.  Les panneaux vitrés ont pris les escaliers.

Une déconvenue les a arrêté dans l’élan: 2 panneaux devant être utilisés pour la grande baie vitrée du salon ne passaient pas dans les escaliers.  On a dû les accueillir uniquement le lendemain et ils ont finalement pris leur envol grâce à un monte charge qui a du être réquisitionné pour l’occasion.

Les différentes pièces ont pu être entreposées sur le balcon.  Il n’est pas très large mais le fait qu’il soit tout en longueur nous a bien aidé.

La première fenêtre a ensuite été démontée.  Dans ce style de construction des années 1970, le cadre des fenêtres est vissé dans un cadre métallique solidaire de la construction.  Il “suffit” en théorie de retirer les anciennes fenêtres puis de dévisser l’ancien cadre, de repositionner le nouveau et enfin de placer les nouvelles fenêtres sur le nouveau cadre.  Ça c’est la théorie.  Et comme on sait la théorie n’est jamais pratique! Il n’y a cependant pas eu trop de mauvaises surprises.

Le premier jour, une seule fenêtre a pu être changée.  La manutention du matin a fait place à la découverte du chantier et à la mise au point de la technique qui allait être employée afin de procéder à la rénovation des fenêtres suivantes.  Les 2 installateurs n’ont pas pu simplement retirer les fenêtre existantes il a fallu utiliser la “méthode magique” qui consiste à jouer de la scie électrique pour couper le verre préalablement protégé pour qu’il n’y ait pas d’éclats.  Une méthode musclée mais efficace qui marche très bien sur du simple vitrage.

En fin de cette 1ere journée, nous avons pu admirer côte à côte dans note séjour 2 générations de fenêtres en aluminium.  L’une simple vitrage et complaisant avec les températures extérieures … et l’autre double vitrage doté d’un pont thermique:

Concernant le confort thermique, nous avons également opté pour une isolation des coffrages des volets roulants.  Il faut savoir que ces coffrages sont en prise directe avec l’extérieur via les ouvertures des volets.  En contre plaqué muni d’une fine couche d’un matériau qui me rappelle le polystyrène,  ils pouvaient être froids au toucher en plein hiver.

L’isolation thermique devrait permettre de rompre un peu plus ces déperditions de chaleur.  Voici ce que cela donne avec les matériaux isolants:

Les jours suivants ont été rythmés par le changement de 2 fenêtres par jour. Ayant commencé un lundi (1 fenêtre) cela nous a amené rapidement au vendredi (les 6 autres ouvertures).  Procédant ouverture par ouverture nous n’avons jamais été laissé en prise directe sur l’extérieur pendant la nuit.  C’était notre prérequis pour accepter un chantier en plein hiver avec 2 enfants.  C’était heureusement également leur mode de fonctionnement “normal”. Le chantier démarrait vers 8h30 le matin et se terminait le soir vers 17h30. Cela me permettait de remettre du chauffage et de tenter d’apporter une température “normale” à l’appartement avant que les enfants ne reviennent de l’école.

Pendant ces quelques jours c’était un peu le camping à la maison car nous devions vider une pièce pour permettre un accès à la fenêtre le plus espacé possible.  Après une journée de chantier les installateurs effaçaient toute trace d’activité de rénovation en remportant leurs gravats et déchets puis en aspirant les poussières.  Il ne me restait plus qu’a remettre la pièce en état pour qu’elle soit à nouveau utilisable.

Bien rodés, et très pro les deux installateurs qui avaient été dépêchés sur le chantier, avaient l’habitude de travailler en binôme. Eux étaient salariés de l’entreprise avec laquelle j’avais contracté.  Il faut savoir que vous pouvez également voir arriver des installateurs sous traitants chez vous.  C’est l’une des méthodes qui sont employées par les entreprises de rénovations (pas uniquement pour les fenêtres): ils prennent des chantiers et ajustent les commandes en sous traitant la réalisation des chantiers sur numéraires.  En tant que client ce n’est pas forcément un critère de dégradation de la qualité pour peu que le sous traitant soit aussi bien formé que les ouvriers “officiels”.

Pour les grandes ouvertures ils ont travaillé en équipe.  Pour les plus petites ils travaillaient en parallèle sur 2 fenêtres.

Sur chaque fenêtre il fallait:

  • retirer les anciens panneaux vitrés,
  • retirer l’ancien cadre
  • ouvrir le coffrage du volet roulant
    retirer les anciens volets roulants
  • faire place nette
  • mettre le nouveau cadre avec les découpes éventuelles en périphérie et les ajustements
  • mettre en place les nouveaux panneaux
  • poser les habillages extérieurs en aluminium
  • poser le nouveau volet roulant
  • relier le moteur au secteur et effectuer les réglages nécessaires
  • retirer l’ancienne isolation thermique des coffrage des volets roulants
  • effectuer l’isolation thermique des coffrages de volets roulants
  • faire les joints d’étanchéité extérieur
  • faire les joints d’étanchéité intérieurs autour du cadre et du coffrage des volets roulants

Habitués à installer des volets roulants électriques munies de télécommandes ils ont été un peu curieux de connaitre la raison de ma demande de moteurs filaires.  En leur disant que le but était d’être indépendant de toute technologie et protocole radio je pouvais intégrer les volets dans mon système domotique je crois que je les ai convaincu. Sans le vouloir forcément, je pense même avoir convaincu l’un d’entre eux sur les bénéfices de la domotique concernant le chauffage, les luminaires, les économies,… 😉

Le dernier jour, un lundi, a été bien employé pour terminer les finitions sur l’ensemble du chantier.  Les installateurs sont partis après avoir nettoyé sommairement les vitres en laissant une belle rénovation thermique et acoustique de l’appartement.  Luis, Cyril, vous avez fait du beau travail.  Merci!

8 Comments

  1. Rousseau said:

    Bravo pour cette description !!!
    Nous avons fais changer nous aussi les fenêtres de notre appartement en 2008 mais par du pvc, pose en 2 jours seulement mais sur les anciens bâtis forcement et ça nous a changé la vie d avoir enfin des fenêtres qui ouvrent sans forcer !!!
    A l’époque pour 3000 euros de plus nous aurions eu aussi les voltes tout neuf et électrique mais ma femme n’a pas voulue !!
    Pourtant l’année d’après je savais que les impôts allaient me redonner des sous suite a la déclaration des travaux et avec la déclaration de salaire de la nourrice sur une année complète !
    Avec le chèque de mes amis du fics de 2500 euros et bien mes volets nous auraient coutés que 500 euros au final et je regrette d’avoir ecouté mon épouse mais ce que femme veut ….

    Je vais faire refaire l’isolation d un de mes murs (c est des vielles plaques de plâtres et derrière y a le mur extérieur de l immeuble) et en profiter pour voir comment sont fait mes vieux volets pour un changer un celui de notre chambre.

    J’étais donc ravis de suivre tes travaux afin de voir tes nouveaux volets et ce qui se cachaient derrière tes vieux bandeaux !!
    Ayant une zibase je pensais prendre un volet somfy mais passant peut être à l eedomus quand il la rendrons enfin compatible avec le protocole chacon ( dont tout mon appartement est équipé depuis des années)je me demande si je ne vais pas prendre les somfi filaires plutot qu en RF

    Bien cordialement

    jeudi 28 février 2013
    Reply
    • Hervé Hervé said:

      C’est vrai que je l’ai oublié ça: les ouvrants qui s’ouvrent sans que l’on soit obligés de s’arcbouter pour que la fenêtre daigne bouger… Comme quoi on oublie vite!
      Bon courage pour tes travaux. Si tu souhaites plus de détails sur les volets anciens n’hésites pas (en espérant qu’ils ne soient pas si différents que ça des tiens).
      Somfy ne fait pas de volets, mais juste leur motorisation 😉 Si tu souhaites vraiment être indépendant de toute techno il n’y a rien de tel que les motorisations filaires et les modules à mettre derrière les interrupteurs.
      Si tu souhaites passer sur la box eedomus et qu’il est envisageable que tu conserves la Zibase également, tu peux toujours faire discuter les 2 via leurs API respectives. Ça marche très bien. Tu peux utiliser ainsi la programmation de la eedomus et la Zibase en émetteur-récépteur multi protocoles.

      vendredi 1 mars 2013
      Reply
      • Rousseau said:

        Merci de ta reponse !!

        Je ne suis pas fort en infirmatique pour faire fonctionner les deux box, il me semble que cela dois ce faire via des scriptes et via un serveur nas que je ne possede pas

        je pensais garder par la suite que la eedomus en utilisant quand même toutes mes prises et inters chacons.

        Nous avons instalé au pavillion chez mes parents des volets roulants filaires avec moteur somfy vendu par Leroy Merlin, le coté pratique est qu’il n’y a aucun reglage on fait descendre une foi s on fait remonter une fois et hop c est reglé.
        Le soucis parchez moi le Leroy Merlin local ne vend pas de volets a moteur filaire somfy.

        Cordialement .

        vendredi 1 mars 2013
        Reply
        • Hervé Hervé said:

          Tu peux faire des infidélités à cette enseigne de bricolage. 🙂 Somfy est également distribué dans d’autres magasins confrères… On ne le sait pas forcément mais Somfy possède également sa boutique… en ligne et ils ont des moteurs filaires et/ou RF. Le côté rassurant de cet achat en ligne est que tu commandes directement chez le fabricant.

          En ce qui concerne le fait de pouvoir faire parler une eedomus avec une zibase, cela se passe simplement en écrivant des URL. Tu n’as nullement besoin de scripts ni de NAS. Sur la Zibase il suffit de créer dans un scénario une action “Commander par HTTP” et de renseigner l’URL adéquate pour discuter avec une box eedomus. Dans une eedomus il suffit de créer un périphérique de type “actionneur HTTP” pour donner un ordre à la Zibase ou bien un “capteur HTTP” pour lire une valeur sur la Zibase. Le seul prérequis informatique est de vouloir écrire des url de type “http://…..” en suivant la syntaxe attendue par les API des 2 box.

          vendredi 1 mars 2013
          Reply
          • Rousseau said:

            ok

            tu es sur Courbevoie et moi dans le 95 ça me rassure de savoir qu un mec qui touche a la eedomus et la zibase n est pas si loint de chez moi !!

            vendredi 1 mars 2013
  2. JoRenov said:

    Pour info vous auriez pu mettre aussi une motorisation Simu. Qualité Somfy pour un prix moindre. Etant une filiale de Somfy Simu bénéficie des mêmes prestations.
    On peut trouver par exemple des Kits motorisations pour une réno sur ce site à partir de 150€.
    Après Simu a un petit train de retard sur la domotique. En effet, ils n’ont pas suivis leur grand frère dans la techno IO qui permet le retour d’info…

    vendredi 22 novembre 2013
    Reply
  3. Quentin said:

    Bonjour, je déterre ce post qui date un peu mais j’aimerais votre avis sur une question que je me pose concernant le changement de fenetre:
    Je suis dans le même cas que vous: anciennes fenêtres alu sur pré cadre. On me propose de les remplacer en gardant la fixation sur ce pré cadre. Cependant, j’ai peur que le contact de la nouvelle fenêtre sur le cadre acier réduise à néant la rupture de pont thermique de ma nouvelle menuiserie (la chaleur de transmettant de la partie intérieure à la 0artie extérieure via le cadre acier). Est ce le cas chez vous: vos fenêtres sont elles froides sur les parties alu?

    jeudi 26 janvier 2017
    Reply
    • Hervé Hervé said:

      Bonjour Quentin,
      L’article est date peut être mais il est tout à fait d’actualité!
      A la maison le pré cadre scellé dans le bâtiment est le seul élément qui soit resté. Les panneaux coulissant alu comme les entourages fixes alu ont tous été remplacés. Les fenêtres ne sont pas froides. Je n’ai plus de souvenirs concernant la pose des nouvelles menuiseries sur ce pré cadre d’origine mais les parties en alu fixes et mobiles semblent au toucher à la même température. Les vitres du double vitrage sont un peu moins froides surtout ces derniers jours…

      samedi 28 janvier 2017
      Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Prouvez que vous êtes humain: * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.