Ricoh Theta prend les photos à 360°3 minute(s) de lecture

En février dernier je vous présentais sur le blog un prototype de caméra omnidirectionnelle proposée par Ricoh.  Cette caméra était capable de prendre des clichés sphériques à 360 degrés.  Dotée d’une capacité à discuter avec nos smartphone elle pouvait être une candidate éventuelle au rôle de caméra de surveillance d’un nouveau genre.  Ricoh a profité du salon IFA 2013 à Berlin pour dévoiler la version définitive de l’appareil photo Ricoh Theta.

Au premier coup d’œil on peut constater que depuis la version prototype du début de l’année, son esthétique a bien changé.

La version qui sera commercialisé est plus classique et permet de pouvoir être glissée plus facilement dans une poche ou un sac:

ricoh-thetaPrévue pour fonctionner à bout de bras d’un simple clic sur le bouton du déclencheur, le Theta ajustera automatiquement l’orientation de l’image.  Ricoh souhaite ainsi favoriser le cliché instantané.  Ses 95g ne rendent pas la prise de vue à bout de bras très fatigante.

ricoh-theta-main

Dotée d’une connectivité Wifi, il peut être contrôlé par smartphone ou tablette.  Comme souvent, l’application iOS est disponible alors que l’application Android arrivera uniquement en fin d’année.  Via l’application a installer, vous pourrez ainsi à distance naviguer dans les photos pour visualiser les prises de vues.  La prise de photos pourra également être déclenchée via le smartphone.

Une version de l’applciation pour Windows ou Mac existe également.  Elle permet à un ordinateur de bureau de récupérer également les photographies.  Malheureusement il semble que la connexion wifi ne soit plus alors possible mais plutôt une connexion USB filaire.  Cette version PC/MAC permet de mettre à jour le firmware de l’appareil photo.

Les caractéristiques sont les suivantes:

Distance de prise de vue
environ 10 cm – infini (depuis l’avant de l’objectif)
Contrôle d’exposition
AUTO
Compensation d’exposition
Compensation manuelle (-2,0 EV – +2,0 EV, par étapes de 1/3EV)
Sensibilité ISO (sensibilité de sortie standard)
AUTO ISO100 – 1600
Mode de balance des blancs
AUTO
Vitesse d’obturation
AUTO 1/8000sec – 1/7.5sec
Support d’enregistrement
mémoire interne (env. 4 Go)
Capacité de stockage ※1
env. 1200 photos
Alimentation
Accumulateur Li-ion intégré, rechargeable via un câble USB
Consommation de la batterie
200 prises de vue avec une batterie pleine (avec le Wi-Fi® activé et la transmission des images à 30 seconde d’intervalle, la durée peut varier en fonction de l’usage)
Format de fichier image
JPEG (Exif ver.2.3) Compatible avec DCF2.0
Interface externe
microUSB:USB 2.0
Dimensions extérieures
42mm(L)×129mm(H)×22.8mm(17.4mm ※3)(P)
Poids
Env. 95 g
Plage de température de fonctionnement
0℃ – 40℃
Humidité fonctionnement
90% ou moins
Température stockage
-20℃ – 60℃

ricoh-theta-descriptif

Disponible en octobre, il faudra tout de même compter 399€ pour cet appareil donc voici la vidéo promotionnelle:

Les rendus sont fort sympathique.  Vous pouvez en admirer quelques uns sur le site du fabricant.

J’aime bien le principe de cet appareil photo.  L’idéal aurait été qu’il puisse être piloté en Wifi via des requêtes HTTP histoire de pouvoir lui trouver une utilité dans la surveillance de bâtiments ou de maisons…

Source : Ricoh

 

2 Comments

  1. Noam said:

    L’idée est bonne, le prix de départ est correct pour un gadget de ce type. Je connais des agents immobiliers qui utilisent des appareils à plus de 500€ (les objectifs “fisheyes” comptant pour 50% du prix)
    Mais il y a des lacunes: Le smartphone semble trop nécessaire, pas de GPS intégré, pas d’écran de réglages, etc..
    De plus il faudrait une “norme” pour ces photo “shpères”, pour pouvoir être moins dépendant des marques. Ces photos sont-elle compatibles avec les sphères de Google, par exemple ?
    Et comme indiqué dans l’article, un déclenchement par http ou une API serait la bienvenue. Attendons une v2…

    mercredi 11 septembre 2013
    Reply
    • Hervé Hervé said:

      Une partie de l’intelligence semble bien en effet avoir été déportée sur le Smartphone (ecran, GPS…) Les Photos sphères ne sont pas encore trop répandues. C’est comme à chaque fois qu’une techno apparaît: c’est la lutte des normes. C’est dommage pour le consommateur qui a acheté un matériel muni de la norme qui n’est pas retenue par le marché…

      vendredi 13 septembre 2013
      Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Prouvez que vous êtes humain: * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.