SmartBAM la version connecté de l’aspirateur à moustiques de Qista3 minute(s) de lecture

Qista avait marqué le CES 2018 en remportant 2 Innovation Awards dans les catégories Smart Cities et Tech for a Better World pour une invention qui pourrait être cataloguée d’utilité publique. L’innovation française proposait alors un système anti-moustiques non polluant et exempt de produits chimiques.  Cette invention ressemble, si l’on veut faire un raccourci en quelque sorte à un aspirateur à moustiques. Une aubaine pour certaines régions envahies par notamment le moustique tigre. SmartBAM était de retour au CES 2019.

Véritable alternative à l’épandage chimique, Qista exposait cette année au CES 2019, la version améliorée de son système non polluant permettant de faire la chasse aux moustiques. SmartBAM a été conçu sur les bases technologiques qui ont fait la renommée de la start-up tout en lui apportant une petite touche de modernité. Le système anti-moustiques est devenu connecté.

Le système SmartBAM protège les zones de vies des moustiques. De part son fonctionnement il cible spécifiquement les moustiques. Les autres insectes n’en seront que plus reconnaissants. La machine simule la respiration humaine en expulsant principalement des molécules de CO2. Par un flux cadencé d’expulsion sensé reproduire la respiration humains, les moustiques sont attirés vers le système et surtout son aspirateur qui tourne en continu. La femelle moustique qui est aspirée par cette respiration factice se trouve à l’intérieur de la machine et reste prisonnière dans des filets. Les femelles ne peuvent donc plus aller pondre leurs quelques 200 œufs / 48 h.

Qista annonce que sa borne de démoustication d’extérieure SmartBAM est une solution anti-moustique IOT et 100% écologique. Elle propose un taux de réduction des nuisibles unique sur le marché. Elle réduit le taux de piqûres de 88%. Le pourcentage restant participe à ne pas trop impacter la faune insectivore. Son efficacité a été mesurée dans un rayon de 60 mètres. De plus il a été conçu pour apporter plus de 99 % de sélectivité sur les moustiques femelles.

Développée et brevetée avec l’appui du Parc Naturel Régional de Camargue et du centre de recherche de la Tour du Valat, la solution souhaite respecter au maximum l’environnement. Le CO2 diffusé par les bornes est un gaz recyclé. Une partie de ce gaz est d’ailleurs récolté dans des sources d’eau gazeuse, dans les brasseries et distilleries pour être réemployé dans cette lutte contre les moustiques.

Le côté connecté de la version SmartBAM apporte de précieuses informations statistiques pour comprendre les moustiques. Smart BAM comptabilise en temps réel les moustiques qu’elle capture. Elle réalise des relevés météorologiques et crée des statistiques relatives aux conditions d’évolution quantitative, géographique et temporelle des populations de moustiques en zone privative. Chaque borne communique ensuite ces information à son utilisateur via une appli iOS ou Android.

Qista vend ses Bornes Anti Moustiques (BAM pour les intimes) aussi bien aux professionnels du tourisme, aux collectivités qu’aux particuliers. Compte tenu de l’insecte ciblé, la start-up ne va pas cibler que la France. Une forte croissance liés aux résultats obtenus par ses pièges lui permettent de s’exporter en Amérique du Nord, en Italie, en Espagne… En ligne de mire il y a également l’Asie et l’Afrique qui sont des zones à fort potentiel. La technologie éco responsable a de l’ambition!

Soyez le premier à commenter

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Prouvez que vous êtes humain: * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.