Et si le smartphone avait des roues…

Il y a des chercheurs qui étudient le comportement des hommes avec leur environnement. Tout objet du quotidien, tout attachement particulier peut alors être étudié afin de le comprendre et d’améliorer l’interaction. Le Smartphone, objet majeur du quotidien connecté, n’en finit pas d’évoluer dans ses interactions avec son propriétaire grâce notamment à ce type d’études. L’intellect, que lui permettent de se rapprocher du fidèle compagnon, c’est avec Siri ou Google Now qu’il s’en saisit. Du côté du mouvement c’est peut être des roues qui lui apporteront la capacité de découvrir le monde et d’interagir avec son environnement.

Lorsque le téléphone sonne ou bien reçoit une notification importante, il n’est pas rare qu’il soit loin de son propriétaire. Pourquoi ne pourrait-il pas se déplacer et venir à lui? Des chercheurs de l’Université de Tokyo pensent avoir trouvé une solution idéale via un concept très ancien: la roue. Oui, mettre le smartphone sur roues (motorisées cela va de soi) est l’un des moyens qu’ont testé les universitaires afin de permettre au téléphone non seulement de rejoindre son propriétaire mais également de pouvoir interagir avec lui.

smartphone_roues2Les chercheurs ont donc créé un accessoire pour téléphone pour lui flanquer des roues. Conçu pour le prototypage avec une imprimante 3D, il prend la forme d’une coque de protection avec des roulettes. Ainsi affublé de cet appendice roulant, il pourra évoluer en lignes droites et courbes dès qu’il reçoit une notification. Se promenant que la table il ne manquera pas d’attirer votre attention. Les malentendants apprécieront à sa juste valeur ce retour d’information cinétique. Les roues pourront également faire fuir le téléphone afin de vous aider à vous lever le matin!

smartphone_roues

Les roues ne servent pas qu’a ce mouvoir. Le boîtier exploite l’énergie cinétique et les roues peuvent par friction apporter de l’énergie. Elles peuvent également être utilisées pour mesurer les choses. Il suffit par exemple de promener au sol et au mur le téléphone pour qu’il puisse mesurer de manière très précise la hauteur, largeur et profondeur. Les relevés de ce volume permettront de choisir par exemple un meuble à l’encombrement adapté.

smartphone_roues3

Je ne sais pas si le roulement est très adapté au smartphone car il aura besoin d’une grande surface plane pour assurer son déplacement dans de bonnes conditions. Il faudra également que le dispositif soit capable, comme les aspirateurs robots, d’identifier les bords afin de lui éviter les plongeons dans le vide. Ce serait dommage que le téléphone chute à chaque fois qu’il reçoit un SMS.

En tout cas il est intéressant de voir les avancées des études qui explorent “l’interaction avec les smartphones dotés de capacités cinétiques.” C’est avec ce genre de travaux que les smartphones font un pas de plus vers les objets  sensibles…

Soyez le premier à commenter

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Prouvez que vous êtes humain: * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.