Test de Withings Sleep, tracker de sommeil de vos nuits et capteur pour la Smart Home8 minute(s) de lecture

C’est Nokia qui l’avait présenté au CES 2018 début janvier. Avec le rachat par les fondateurs historiques des activités de Withings à Nokia, le tracker de sommeil s’appelle maintenant Withings Sleep. Ce périphérique très pratique sait se faire oublier car il fait partie de ces objets communicants qui ne sont pas intrusif et qui ne changement pas nos modes de vies. Sa mission est de nous suivre alors que nous sommes gentiment lové sous nos draps. Il analyse notre sommeil afin de nous fournir des informations personnalisées pour nous permettre d’améliorer nos nuits. Il peut être connecté à un système domotique ou à des objets connectés via IFTTT. Petit retour de tests de la solution après de nombreuses nuits.

La santé avant tout

Une vie saine implique des règles de vies impliquant entre autre une alimentation équilibrée, une activité physique régulière mais également une bonne qualité du sommeil. Les médecins annoncent que sans ce sommeil réparateur ce sont plusieurs dysfonctionnements de notre corps qui peuvent être favorisés. On cite souvent les risques de maladies cardiaques ou rénales, une augmentation de la pression artérielle ou bien un terrain favorable pour le développement du diabète ou encore des attaques cérébrales.

C’est là que des produits tels que Withings Sleep rentrent dans la danse. Il est en effet difficile de savoir si l’on a bien dormi. En effet même si la sensation au réveil permet de se faire une idée concernant la nuit qui vient de s’écouler, ce tracker de sommeil permet de la mesurer. Il s’agit d’une bande molletonnée qui se glisse sous le matelas. Ainsi installée dans votre intimité nocturne, elle mesure vos paramètres de sommeil.

Sous la housse en tissu lavable, on retrouve le système du capteur de sommeil. Il est composé de l’électronique et d’une “poche” gonflable qui sera en charge de “sentir” non seulement lorsque vous allez vous coucher ou que vous vous levez mais également de suivre vos cycles nocturnes.  Un seul et long câble sort du dispositif: le câble d’alimentation (à la norme USB).

Une installation facile

L’installation se fait facilement en glissant le Withing Sleep sous le matelas. Alors que d’autres solutions doivent être glissées entre le matelas et les draps, cela permet à Sleep d’être complètement “transparent” et également de bien tenir en place. Il ne craint pas les matelas épais. Il est à installer de préférence qu niveau tu torse car c’est bien le cœur et les poumons qui fourniront toutes les informations utiles au dispositif.

Une fois le dispositif installé vous serez guidé par l’application de Withings. Vous serez amené à le brancher électriquement. Pas de panique c’est du courant continu tel que le reçoivent les objets alimentés via une prise USB. De manière classique pour les objets connectés ce sera également l’occasion de faire rentrer cet objet connecté sur votre réseau Wifi et d’indiquer pour quel personne il est destiné.

Pour savoir gérer VOTRE lit, une calibration initiale est demandée. Lors de cette étape, vous n’avez rien à faire à part patienter. Le Sleep fait marcher sa pompe pour gonfler la poche d’air qui le compose et vous indiquer que tout est prêt. Il peut alors surveiller vos nuits et également vos siestes. La pompe ne se fera plus jamais entendre par la suite. Le système ne fait pas de bruit, ne se ressent pas, ne vibre pas. Il s’oublie.

Un sommeil mesuré

Parmi les mesures caractéristiques effectuées par le Withings Sleep on retrouve une analyse détaillée du sommeil qui inclue:

  • la durée et les interruptions,
  • les cycles de sommeil (léger, profond ou paradoxal)
  • la détection des ronflements.

Les cycles de sommeil sont analysés en fonction des signes vitaux (rythme cardiaque et respiratoire) et des vos mouvements. Tous ces paramètres sont détectés à travers le matelas par le capteur pneumatique. contrairement à certaines solutions vous n’avez rien à porter sur vous. C’est un grand confort au quotidien que de ne pas avoir à dormir avec un bracelet ou avec un système à recharger.

Ces données sont ensuite synchronisés automatiquement (via votre réseau Wi-Fi domestique) avec l’application Withings Health Mate. Cela vous permet de visualiser votre score de sommeil.

Le scrore de sommeil est une note sur 100 points qui tient compte 6 paramètres :

  • durée,
  • profondeur,
  • interruptions,
  • régularité,
  • temps d’endormissement
  • temps de lever.

En plus de cette donnée brute, l’analyse de son évolution par Withings vous permet d’obtenir des recommandations et des conseils sur-mesure. L’application propose, si vous le souhaitez, de suivre un  programme de coaching « Rituel de sommeil » ayant pour but d’améliorer la régularité de son sommeil sur le long terme.

C’est assez difficile de savoir si le système fait bien son travail. Impossible au réveil de vérifier qu’il a bien mesuré les phases de mon sommeil ou s’il a ben mesuré la durée de mon ronflement. Pour le ronflement, Mme m’apporte la confirmation certain matins. Pour la science j’ai donc donné de mon corps.  J’ai également trouvé un système qui puisse éventuellement contredire Withings Sleep. J’ai donc dormi avec la montre connecté Fitbit Versa plusieurs nuits. Les résultats sont extrêmement semblables alors qu’ils ne relèvent pas du tout les mesures de la même manière.  Concernant la durée de sommeil les 2 périphériques ont des avis plus divergents.

J’ai relevé un point remarquable chez Withings Sleep utilisé pendant plusieurs mois avec notre literie. Le dispositif a été installé sur un lit double du côté où je dors. En fonction des couchers et levers qui peuvent se faire à des horaires différents entre les 2 dormeurs, Withings Sleep n’intégrait que mes données. Pas de déclenchements intempestifs lorsque Mme se couche ou se lève avant moi. Les levers nocturnes ne sont identifiés que s’il s’agit des miens. Un bon point qu’il faut noter et qui le démarque de solutions proposées par certains confrères.

Un tracker intégré à la Smart Home

Withings Sleep ne s’arrête pas au suivi de votre santé nocturne. Ce tracker de sommeil intègre votre endormissement et votre réveil dans votre maison connectée. Withings bénéficie de l’expérience des utilisations de Aura. Afin de permettre à ce tracker d’étendre ses services, Withings propose pour Sleep une compatibilité avec la plateforme IFTTT. Cela permet de créer des “expériences domotiques personnalisées“.

La connectivité avec IFTTT permet de manière simple de proposer à l’utilisateur de cette solution de pouvoir commander sa maison, ou ses objets connectés, en se couchant ou en se levant. Withings vante de proposer ainsi une manière simple de mettre son téléphone en mode silencieux au coucher ou bien d’ouvrir automatique des volets au réveil.

En pratique la connexion entre IFTTT et Withings Sleep permet effectivement et facilement d’avoir une solution pratique pour allumer un chemin lumineux lorsque l’on se lève la nuit pour aller aux toilettes. La solution est également efficace pour mettre la maison en confort thermique de nuit. Ce qui déclenche les actions dans IFTTT est bien le fait de se coucher dans le lit, pas votre endormissement. Le matin c’est le fait de sortir du lit qui déclenchera les actions que vous lui aurez réservé et non votre réveil.

Bien entendu il faut que l’utilisateur ait un système domotique ouvert et compatible avec le moteur de règles dans le cloud qu’est IFTTT. Les objets connectés compatibles IFTTT sauront en tirer partie très facilement. Le fait de passer par le cloud impose un délai de déclenchement entre l’action de se lever ou de se coucher et l’effet sur une ampoule par exemple. Rien de bien méchant, vous pouvez compter sur 6 à 8 secondes de latence.

Les données de votre sommeil pourront également être exportées de cloud de Withings en utilisant IFTTT. La liste des données pouvant être exportées est bien complète:

En conclusion

Withings Sleep est une solution très simple et non invasive pour ceux qui souhaitent mesurer la qualité de leur sommeil. Il pourra apporter également sa contribution à la détection du coucher et du lever du lit afin de communiquer ces événements à la maison connectée. Il pourra être utile pour les proches de personnes nécessitant un suivi rapproché à domicile. Les proches pourront être rassuré de les savoir au lit ou inversement de recevoir l’information concernant leur lever. Tout changement d’habitudes les concernant peut en effet être un point de surveillance important.

Ce que j’aime dans ce produit c’est qu’il se fait complètement oublié une fois installé. La seule chose à se souvenir est de refaire le calibrage le jour où vous changez de literie. C’est assez limité comme contrainte. Ensuite, il semble fiable. Je n’ai pas testé la solution avec bon nombre de literies mais sur notre lit double (sommier à lattes + matelas à mémoire de formes) il n’écoute que le dormeur qui est directement au dessus de lui.

Withings Sleep est disponible au prix de 99,95€.

Pour la petite histoire, j’ai commencé le test du produit à la maison vers le mois d’avril à un moment où Withings avait intégré la branche santé du groupe finlandais Nokia et pour laquelle il y avait des rumeurs insistantes concernant la pérennité la concernant. Avec la renaissance de Withings qui a depuis repris son indépendance, je peux plus sereinement vous parler de ce produit à la croisée de la santé et de la maison connecté. Je peux vous conseiller ce produit et ses services qui ont maintenant une chance de toujours exister le mois prochain… En effet, avec Withings, l’aventure redémarre ou plutôt continue.

Un commentaire

  1. Jef said:

    Je possède aussi cet appareil. Justement le fait de ne déclencher les actions que lors du lever et/ou coucher n’est pas intelligent.
    C’est bien entendu le début de la phase de sommeil et celle du réveil qu’il fallait cibler.
    Les lampes Xiaomi, Yeelight associé au trackers et montres Xiaomi (MiBand, Bip etc …) en sont capables.
    Exemple : la lampe de chevet de l’utilisateur qui boukine le soir, qui s’eteint toute seule dès qu’il détecte l’endormissement.

    lundi 3 décembre 2018
    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Prouvez que vous êtes humain: * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.