Le robot Laundroid se propose de replier votre linge3 minute(s) de lecture

On connait tous les appareils permettant de laver le linge. Tout aussi connus, mais peut être un peu moins répandus, les sèche-linges sont également d’une aide précieuse. Il ne nous reste plus que l’automatisation de la dernière étape pour être heureux: celle qui consiste à prendre le linge et à le replier. Les vêtements lavés et séchés ne se replient pas encore tous seuls. C’est en prenant en charge cette étape qu’avec son robot Laundroid, l’entreprise japonaise Seven Dreamers souhaite rentrer dans l’histoire.

seven_dreamers_logo

Aperçu au CES de Las Vegas en janvier dernier, le robot plieur de linge était (presque) de sortie. Cet électroménager, qui n’a pas encore de nom, a fait sensation mais uniquement par ses promesses car le robot n’a pas fait le déplacement du Japon jusqu’aux US. Seul un prototype non fonctionnel était présenté. Il fallait croire les concepteurs sur parole… Ou bien mettre leur parole en doute tellement la promesse était belle. Le rendez-vous à été repris pour le CES 2017. Au cours de cette édition ils ont promis de revenir avec un appareil opérationnel.

laundroid_robot_plie_linge1

Landroid se présente sous la forme d’une grande et grosse armoire moderne avec en bas un grand tiroir et au milieu des étagères. Il se propose de prendre en charge votre linge lavé et séché et de le replier à votre place. Tout ce que vous avez à faire c’est ouvrir le grand tiroir du bas et d’y déposer le linge propre et sec. Une fois refermé le linge est pris par le robot qui analyse les habits les uns après les autres. Il les identifie. Il les plie. Il les dépose enfin sur l’étagère qui correspond à son rangement.

laundroid_robot_plie_linge2

Après avoir pris en main un habit, le robot identifie donc s’il s’agit d’un pantalon, d’un t-shirt ou d’une culotte. Il procède alors à son pliage et le dépose au bon endroit sur les étagères en fonction du type de tri qui lui a été demandé. Le rangement se fait; au choix, par type d’habits ou bien par appartenance aux membres de la famille. Cette reconnaissance des habits se fait grâce à des algorithmes de reconnaissance de formes et de couleurs. Aujourd’hui il n’y a pas encore de miracle: l’attribution des habits à l’un des membres de la famille ne peut pas avoir lieu sans avoir appris au système la garde-robe de la personne.

laundroid_robot_plie_linge3

Le robot marche-t-il vraiment? Le fabricant Seven Dreamers fait la promotion de ce robot en ce sens. Que l’on soit conquis ou sceptique on a envie de croire qu’un tel produit puisse exister un jour. Avec ses partenaires Panasonic ou Daiwa House, ils sont assurés de trouver leur public. Une démonstration a déjà eu lieu au Japon. Le robot qui en est à ses début vis à vis du public a quand même mis 5 minutes à replier 1 T-Shirt.

Le fabricant affirme qu’il ira prochainement bien plus vite. La mise au point devrait être terminée pour 2017 date à laquelle, si tout va bien, les premières unités devraient quitter les usines pour aller rejoindre des industries partenaires qui ont montré un vif intérêt pour l’automatisation de cette tâche. En 2020 il devrait être prêt pour venir chez les particuliers. On annonce tout de même un prix d’achat pour les premiers exemplaires avoisinant les 2000$.

L’étape ultime de Laundroid (du mot laundry, blanchisserie ou également lessive, et droïde) est un appareil complet de gestion intégrale du linge sale. Une combinaison gagnante incluant une machine lavante-séchante au robot de pliage est le but à atteindre. Il y a encore un peu de chemin à faire. Pour l’instant elle ne gère que les grosses pièces. Elle ne sait pas du tout encore gérer l’épineux problème des chaussettes dépareillées… mais on a envie d’y croire…

https://www.youtube.com/watch?v=FzZSpiqvb1Q

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Prouvez que vous êtes humain: * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.