30 juin 2015 : Le monde affronte la seconde intercalaire qui peut tout faire basculer5 minute(s) de lecture

Le 30 juin 2015 on va vivre un moment assez sympathique car peu prévisible à l’avance et surtout très dangereux pour les systèmes réglés comme des horloges. Ce jour là, ce n’est pas un changement d’heure qui nous guette mais un changement de secondes. C’est beaucoup plus sournois. On avait déjà eu le droit à cette péripétie de régulation du temps due à l’irrégularité dela rotation de la terre il n’y a pas si longtemps. C’était en 2012. Dans quelques jours, rebelote! La journée du 30 juin durera 24 heures et une seconde… avec les implications et les complications qui vont avec. Espérons que ce ne soit pas la seconde de trop.

Ce mardi 30 juin 2015, la dernière minute du mois de juin durera 61 secondes.  Pourquoi cela?  C’est tout simplement une façon comme une autre de remettre les pendules à l’heure! Le passage entre le 30 juin et le 1er juillet 2015 se fera donc, non pas comme d’habitude à 23h59 et 59 secondes, mais à 23h59 et… 60 secondes.  Toute horloge précise devrait afficher ce jour là  23 h 59 min 59 s ; puis : 23 h 59 min 60 s ; et enfin : 0 h 0 min 00 s!

Pour comprendre la raison de cette seconde intercalaire, je vous redirige vers la lecture de l’article de 2012 qui avait présenté l’explication de ce phénomène. Pour faire court, il s’agit de recaler le temps de rotation de la terre avec le temps mesuré par nos horloges atomiques ultra précises. Elles sont trop précises en fait. Les secondes intercalaires sont un ajustement périodique d’une seconde du temps universel coordonné (UTC) dans le but de garder l’écoulement du temps mesuré par les horloges atomiques en phase avec le temps de rotation de la terre sur elle même. Compte tenu du fait que la vitesse de rotation de la Terre varie en fonction notamment des événements climatiques et géologiques, cela fait que les secondes intercalaires sont irrégulièrement espacés et imprévisible à l’avance.

On croit souvent qu”il y a peu de chances que l’on soit perturbé par cette seconde surnuméraire. L’être humain s’en accommodera sans soucis. Les animaux et les plantes ne devraient pas trop être chagrinées non plus. En revanche, les systèmes de haute précision, comme les satellites ou certains réseaux informatiques, devront tenir compte de ce « saut de seconde » sous peine de provoquer un décalage potentiellement catastrophique. C’est d’ailleurs pour cette raison précise qu’aucun tir de fusée n’est jamais programmé ces jours-là, un décalage, aussi infime soit-il, risquant de brouiller les calculs. Imaginez un compte à rebours :  5,4,3,2,1,0,-1…

leap-second

Les systèmes informatiques divers et variés ne devraient pas être épargnés par cette seconde surnuméraire cette année. Plusieurs solutions existent pour contourner cette bizarrerie du temps:

  • laisser l’horloge aller jusqu’à 00:00:01 et la reculer d’1 seconde pour redémarrer à 00:00:00
  • laisser l’horloge aller jusqu’à 00:00:00 et la reculer d’1 seconde pour redémarrer à 23:59:59
  • laisser l’horloge aller jusqu’à 00:00:00 et la mettre en pause pendant 1 seconde
  • laisser l’horloge aller jusqu’à 23:59:59 et ralentir sa vitesse de moitié pendant 2 secondes
  • rajouter de manière régulière des millisecondes pour faire en sorte que lorsque l’on arrive à 00:00:00 on ait déjà anticipé la seconde intercalaire (option retenue par Google)

A titre d’exemple voici quelques lectures concernant différents systèmes d’exploitations:

  • Comment Windows gère la seconde intercalaire
  • Comment Google gère la seconde intercalaire
  • Comment Cisco gère la seconde intercalaire
  • Comment Suse gère la seconde intercalaire
  • Comment RedHat gère la seconde intercalaire

La dernière fois que cette seconde intercalaire nous a impacté c’était le 30 juin 2012. Plusieurs services , plusieurs sites web ont alors connu des déconvenues liées à cette petite seconde inattendue:

Tout le monde n’a pas forcément communiqué sur des pannes arrivées à cette occasion. Est-ce que tout le monde avait vraiment compris ce qui se passait? Certaines applications et systèmes comme des distributions Linux ou des bases de données MySQL ont remarqué une seconde perdue et se sont figés en raison d’un bug. Certains noyaux Linux avaient en effet un bug leur faisant gérer la seconde intercalaire de manière erronée causant un “kernel panic” ayant pour résultat le blocage de tout le système. Espérons que tous les patch correctifs aient depuis bien été appliqués…

leap-second-2015

Finalement, la seconde intercalaire est à la rotation de la Terre sur elle-même ce que l’année bissextile est à sa révolution autour du Soleil : un recalage entre deux échelles qui dérivent l’une par rapport à l’autre. Etant source de perturbations et d’erreurs, certains pays et industriels demandent l’abolition de cette seconde intercalaire pour s’en tenir strictement au temps atomique. Cela consisterait à adopter finalement une échelle de temps qui suit le temps atomique international sans se soucier dorénavant de la rotation de la Terre. Lors de la prochaine conférence de l’Union internationale des télécommunications en novembre, cette question sera débattue. Une décision historique lourde de conséquences pourrait être prise: notre échelle de temps abandonnerait toute relation avec le mouvement de la Terre et du Soleil.

Ces bugs, non pas de l’an 2000 mais de la petite seconde sont redoutés par les informatiques un peu partout sur la planète. On pourra constater dès le 1er juillet quels sont les systèmes qui ont prés les devant pour palier à ces blocages. A l’heure des Smart Grids, des objets connectés et de l’Internet des Objets on peut se rassurer en pensant que depuis le temps que l’on compte les secondes qui s’écoulent c’est la 26 ème seconde intercalaire de l’histoire de l’homme moderne que l’on doit gérer. On a le droit de penser que cette fois-ci tout marchera comme prévu. Si vous remarquez que votre site préféré est hors ligne à 23h59 le 30 Juin, il est probable que la seconde intercalaire ait encore fait des victimes.

Un commentaire

  1. MK73DS said:

    Youpi on a une seconde de plus de vacances \o/

    lundi 22 juin 2015
    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Prouvez que vous êtes humain: * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.