Au #CES2018, Samsung confirme SmartThings en tant que plateforme de l’IoT du groupe5 minute(s) de lecture

Depuis que Samsung a racheté SmartThings en août 2014, la solution domotique est restée assez discrète. Certes elle est vendue dans quelques pays en tant que hub domotique. Certes il y a eu des annonces dans les différents salons concernant les ambitions du géant coréen pour la SmartHome. Au CES 2018, le sort de SmartThings semble avoir été scellé. La solution ne sera plus une solution pour la Smart Home. Chez Samsung il est élevé au rang de plateforme globale au service de l’IoT.

De ses premiers amours, la maison connectée, SmartThings conservera surement un regard attendri. Le rôle qui lui est confié par Samsung est de prendre en charge tous les aspects de l’IoT du constructeur coréen. On parle là de la Smart Home bien entendu, mais également de voiture connectée et de Smart City. Rien que ça. Le rachat de Harman un peu plus tôt s’inscrit complètement dans cette volonté  d’interconnexion des objets et des services.

SmartThings est un acteur déjà bien présent dans la maison. Avec des micro modules z-wave cette solution peut déjà contrôler des lumières ou des volets roulants. Elle peut également prendre en charge le confort thermique en pilotant des thermostats ou bien encore des climatiseurs. Côté loisirs, on retrouve SmartThings dans les télévisions connectées ou sur les enceintes. Côté électroménager, comme l’avait promis la direction de l’entreprise, le cœur des réfrigérateurs, des lave vaisselles et des lave linge bat au rythme de SmartThings.

Lors de la conférence de presse qu’à tenu Samsung à l’occasion du CES 2018, le constructeur a donc confié les clés de l’interconnexion de ses objets et de ses services à SmartThings. La solution devient plateforme d’interconnexion de tous les objets du groupe. L’application SmartThings sera à terme la seule et unique application pour gérer le climatiseur, pour prendre connaissance du taux de recharge de la voiture électrique ou pour configurer la SmartTV.

En contrepartie, le réfrigérateur ou cette même SmartTV pourront alors jouer le rôle de tableau de bord de votre écosystème connecté. Depuis la voiture connectée le tableau de bord pourra interagir avec la maison. La montre Samsung Gear a votre poignet sera également un moyen simple pour piloter ou contrôler votre monde interconnecté et communicant.

Dans cette optique, les clouds de Samsung Connect, celui de Samsung Smart Home et celui de Samsung Smart View sont fusionnés avec d’autres pour n’en faire qu’un seul : Samsung SmartThings. Ce cloud unique sera disponible si tout va bien cet été. L’écosystème qui sera ainsi créé sera plus cohérent et plus simple à utiliser.

Derrière cette démarche, Samsung souhaite apporter une utilisation simple de l’ensemble de ses solutions de l’installation à l’utilisation en passant par la configuration. Samsung souhaite rendre notre vie plus facile et meilleure. On parle bien de simplifier notre vécu vis à vis de la technologie. La communication de Samsung est bonne lorsqu’il traite d’ouverture, de connectivité transparente, de cloud unique, d’intelligence, de sécurité,… La stratégie d’intégration de l’IoT est intégrée et globale.

Pour résumer on retiendra que:

  • L’ouverture est assurée par une participation active à l’Open Connectivity Foundation qui regroupe ce jour quelques 397 entreprises.
  • la connectivité transparente et le cloud unique sont assurés par SmartThings
  • L’intelligence est le domaine de l’assistant Bixby. Il sera distribué dans les voitures, les TV les frigos,… Il peut même reconnaître les différentes personnes par leur signature vocale.
  • la sécurité est confiée à la Knox. La solution maison pour le B to B est déclinée en offre de sécurisation de l’IoT.
  • la communication entre tous les membres de cet écosystème ne sera vraiment efficient qu’avec l’arrivée de la 5G.

Toutes les briques sont maintenant en place. “Y’a plus qu’à” faire, “Y’a plus qu’à” concrétiser.  Samsung se donne comme but que IoT ne soit plus en 2020 Internet of Things mais devienne Intelligence of Things. Tout un programme.

Pour les plus sceptiques, après les paroles il y avait les actes. Au CES 2018, le stand de Samsung était quasiment intégralement tourné vers la Smart Home, la Smart City et la Smart Car. Exit cette année les présentoirs pour les smartphones, les tablettes, les ordinateurs. Exit les rangées de réfrigérateur et de lave linge.

On y parlait intégration , interopérabilité, et services. Seule la TV avait le droit de citer avec une toute nouvelle technologie mis sur le devant de la scène: les micro LED. Cette technologie était présentée sous les traits d’une  TV 4K géante de 146 pouces (environ 365 cm) baptisée “The Wall”.

Samsung promet beaucoup. L’ouverture promise par Samsung est de faciliter l’intégration des solutions tierces dans celles du coréen. L’ouverture idéale est quand même de permettre une ouverture bidirectionnelle. Enfin, la solution semble mûrir tout doucement dans les esprits des ingénieurs et dans les visions du marketing. Il y a encore du chemin a parcourir mais tout semble en ordre de marche pour continuer l’aventure permettant à une maison d’être connectée à autre chose qu’un simple smartphone. En s’alliant à la voiture et à la ville. Samsung a de l’ambition et son slogan le reflète bien: “Do Want You Can’t”.

Si vous souhaitez vois la conférence de presse dans son intégralité c’est par ici:

L’intégrale de la conférence de presse Samsung au #CES2018

Soyez le premier à commenter

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Prouvez que vous êtes humain: * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.