Etre averti lorsque la porte est verrouillée – déverrouillée5 minute(s) de lecture

En domotique il est facile de savoir si une porte ou une fenêtre est ouverte ou fermée.  Pour cela il “suffit” d’utiliser un contacteur de porte qui envoie l’information d’ouverture ou de fermeture à votre serveur domotique.  Temps en temps on a besoin de savoir si la porte a bien été verrouillée.  Si les tours de clés ont bien été donnés dans la serrure.  Ceux qui ont des enfants et qui connaissent les départs mouvementés afin de ne pas être en retard à l’école trouveront ce bricolage fort utile…

Il faut bien comprendre que la mise en œuvre de la présente solution ne peut être reproduite pour toutes les portes.  Tout dépend bien sûr de l’accessibilité de certains endroits de la porte d’entrée.

Problématique

Lorsque l’on est juste… très juste en terme de temps pour partir à l’école et que l’on fait certaines choses machinalement en partant, il se peut que l’on se demande : “mais au fait est-ce que j’ai bien fermé la porte à clé en partant?”.  Cette question peut également se poser:

  • lorsque l’on est bien au chaud dans son lit avant de s’endormir
  • lorsque la femme de ménage part après avoir effectué son travail
  • lorsque les enfants ayant grandis partent seuls après que l’on ait quitté la maison
  • lorsqu’en vacances le voisin vient arroser les plantes quand on est absent

Pour se rassurer ou éviter un déplacement inutile, une détection de verrouillage de porte d’entrée est demandée à la domotique afin qu’elle rende un service pour lequel on la destine : la sécurité, l’assistance et le confort.

Etude préalable

La détection

Ce composant domotique qui peut être mis dans n’importe quelle porte pour détecter le verrouillage n’existe pas.  Il faut le concevoir et le construire soit même.  La première étape de ce petit projet a été de me pencher sur … la porte d’entrée.  Blindée, elle est composée d’un carénage qui permet de cacher les composants de verrouillage qui seraient inesthétiques.

Une fois la parure de décoration retirée.  Les entrailles montrent certaines possibilités.  Lorsque la porte est verrouillée un pêne se positionne afin de bloquer l’ouverture de la porte.  Sur une serrure multipoint vous avez donc plusieurs possibilités de détection!  A vous de choisir le plus adapté au montage.

Voici la position du pêne porte verrouillée:

et porte déverrouillée:

Le repérage ayant été fait.  Il faut maintenant faire le choix des pièces.  Afin de détecter le verrouillage ou le déverrouillage de la porte, j’ai choisi ce contacteur en butée pour meubles disponibles dans les bonnes enseignes de bricolage.  Je l’ai trouvé au rayon luminaires car il est destiné à actionner une ampoule dans un meuble.  Il est alors piloté par l’ouverture de la porte ou par l’ouverture du tiroir.  La porte ou le tiroir venant buter contre ce contacteur ouvrent le circuit électrique : la lumière est éteinte.  Dès que la porte ou le tiroir sont ouverts il n’y a plus contact, le circuit électrique est fermé: la lumière peut s’allumer.

Le contacteur en butée est à droite sur la photo.  L’élément de gauche est l’une des pièces d’un module Chacon contacteur de porte dont on reparlera plus tard.  Il pose à côté pour donner une échelle de grandeur.

Il fonctionne alors comme un interrupteur classique et peut être utilisé avec du courant (230 V alternatif ou courant continu) ou sans courant en contact sec.

Le pêne de la serrure viendra buter sur ce contacteur et agira comme un interrupteur.  On a ainsi la détection de l’évènement verrouillage/déverrouillage de la porte.  Reste maintenant à trouver un moyen pour le communiquer à la centrale domotique.

La transmission

Afin de transmettre l’information de verrouillage/déverrouillage j’ai utilisé une astuce répandue dans les solutions de DIY: le détournement de contacteur de porte.  Celui qui a été retenu est un contacteur de porte sans fil DI-O / Chacon disponible pour environ 15 €.  Il est peu cher et compatible avec mon serveur domotique qui est à ce jour une Zibase.

L’élément qui nous interesse est le plus grand des deux. Pour le démonter il suffit de retirer la petite vis située derrière l’étiquette et de déclipser la façade.

Le fonctionnement de ce contacteur est simple: il est sensible à la présence d’un champ magnétique présent dans la 2ème pièce du système.  A l’approche du champ magnétique son état est modifié et la détection de fermeture est faite.  Lorsque le champ magnétique s’éloigne, c’est la détection de l’ouverture qui est notifiée. C’est le composant électronique en forme de tube bleu transparent qui est sensible au champ magnétique.

Le détournement du contacteur consiste à supprimer le composant électronique sensible au champ magnétique et de le remplacer par 2 fils.  Ces 2 fils seront reliés au contacteur de butée.

Un petit coup de fer à souder et deux petits trous dans le plastique plus tard voici ce que l’on obtient.

On crée ainsi un interrupteur de butée pour détecter un évènement et on lui adjoint un émetteur pour diffuser cette détection.

Mise en œuvre

Le carénage de la porte étant retiré, le verrou utilisable pour le montage étant repéré, on peut venir mettre en place le contacteur de butée.

Le contacteur est maintenu en place à l’aide d’une cale en bois fabriquée pour l’occasion et maintenue en place par la visserie existante.

L’interrupteur de butée est positionné et un câble le relie à l’ancien contacteur de porte bricolé qui est lui installé en haut de la porte afin de pouvoir y accéder facilement afin de pouvoir changer les piles sans avoir à retirer le carénage à nouveau.

Le haut du carénage est creux et permet d’y accéder facilement.

Au niveau de la Zibase le référencement de ce système est classique: il correspond à référencer un contacteur de porte sans fil Chacon.  Rien de plus.  Rien de moins.

On pourra bien entendu suivre l’état du verrouillage/déverrouillage sur l’application iPhone ou Android mais également l’utiliser dans de scénarii car il s’agit pour la Zibase d’un détecteur classique.

15 Comments

  1. jacques said:

    Bonjour,
    Intéressant, justement je pensais intégrer une telle solution avec un fin de course. Le Chacon fonctionne-t-il avec un Vera ?
    Merci

    mardi 31 janvier 2012
    Reply
    • Hervé Hervé said:

      Le serveur Vera n’est pas compatible avec la technologie Chacon. Par contre les contacteurs de porte Z-ware doivent embarquer relativement la même techno de detection que le module chacon présenté ici. Sans sortir de fer à souder tu peux regarder le module Zwave Everspring SM103 disponible chez Planète domotique ou Domadoo. D’après sa documentation il dispose d’une connectique filaire en standard qui lui permet d’être utilisé comme un transmetteur universel…

      mercredi 1 février 2012
      Reply
  2. Cédric said:

    Excellent ! Pas facile à mettre en place partout, mais ca donne des idées 😀 Va vraiment falloir que je me penche sur la question chez moi…

    mardi 31 janvier 2012
    Reply
    • Hervé Hervé said:

      En effet j’ai eu de la chance de pouvoir avoir un accès facile pour la mise en place. Il ne faudrait pas que ça bloque la serrure 🙁

      mercredi 1 février 2012
      Reply
  3. DIDIER said:

    @Hervé : Merci pour l’info. Ayant déjà un SM103 au dessus de la porte il suffirait donc que j’utilise les bornes filaire de celui-ci pour le connecter au fin de course ?

    mercredi 1 février 2012
    Reply
    • Hervé Hervé said:

      Oui. Mais attention!

      J’imagine que le SM103 que tu as installé est déjà utilisé pour détecter l’ouverture de la porte. Le SM103 a bien 2 utilisations possibles : avec le module magnétique (appelé internal connection dans la documentation) OU avec une liaison filaire (appelé external connection).

      Ce “ou” est exclusif. Le module SM103 ne fonctionnera pas avec les 2 modes en même temps! Il faut choisir son mode de fonctionnement.

      mercredi 1 février 2012
      Reply
  4. Jacques said:

    Ok. Merci de la précision. Je vais donc connecter mon SM103 sur un fin de course qui sera actionné par les deux pins qui viennent fermer la serrure multi-points. Gage que le double tour est donné.

    jeudi 2 février 2012
    Reply
  5. serrurier chennevieres sur marne said:

    Merci pour cette piqûre de rappel. L’article est intéressant

    vendredi 19 décembre 2014
    Reply
  6. Serrurier Montmorency said:

    C’est très intéressant, on peut bien constater que le système domotique a un grand avantage, avec cette possibilité d’avertissement en cas de verrouillage et déverrouillage de porte.

    mardi 23 décembre 2014
    Reply
  7. Nathalie said:

    Cette idée est intéressante mais difficile a mettre en oeuvre quand on a peu de place cas par exemple d’une serrure à larder où la gache est dans le dormant.
    En y réfléchissant bien pour ma propre porte je suis arrivée a une idée, plus simple et qui peut être assez compacte pour être placée en fond de gâche.
    Le pène étant en métal il peut être utilisé pour faire un contact entre deux plots.
    Il suffit alors de récupérer par exemple deux ressorts d’un boitier porte pile (ceux pour les piles AAA sont vraiment petits) et de les relier chacun à un fils. Bloquer le tout au fond de la gâche. Quand on actionne le pène il vient compresser les ressorts et fait contact.
    Il ne reste qu’à sortir deux fils à brancher sur un émetteur quelconque.
    Je vais tenter ça sur ma porte.

    mardi 10 mars 2015
    Reply
    • Hervé Hervé said:

      Bonjour Nathalie,
      J’ai hâte de voir le rendu et si ça fonctionne vraiment. C’est un montage qui m’avais traversé l’esprit mais que j’avais écarté car l’interrupteur butoir me semblait plus adapté dans la configuration de ma porte. Tiens nous au courant.

      mardi 10 mars 2015
      Reply
      • Nathalie said:

        Bonjour Hervé
        C’est mercredi, les enfants sont à l’école, alors j’en ai profité, et oui ça marche, très bien même et surtout ça s’intègre très bien dans une gâche de très petite taille.
        Du coup j’ai posté un article sur mon blog : http://arduino.petits-loups.fr/ai-je-bien-ferme-la-porte-a-cle/

        Il ne me reste plus qu’à faire les finitions et commander un détecteur d’ouverture de porte radio pour l’intégrer dans mon système.

        mercredi 11 mars 2015
        Reply
        • Hervé Hervé said:

          Bonjour Nathalie,
          Merci pour ce retour! Je suis content que ça marche. Merci pour le lien. J’ai hâte de lire la suite.

          vendredi 13 mars 2015
          Reply
  8. antony said:

    Slt les gens

    vendredi 17 avril 2015
    Reply
  9. Très bonne idée pour faire un avertissement en cas de verrouillage et de déverrouillage, même s”il est difficile de mettre en oeuvre surtout pour les problèmes d’espaces. merci pour le partage de vos idées.

    lundi 26 octobre 2015
    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Prouvez que vous êtes humain: * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.