Motorisation d’un écran home cinéma DIY Tupplur (Ikea)8 minute(s) de lecture

Afin de pouvoir visualiser des films sur grand écran, un vidéo projecteur était arrivé à la maison il y a de ça plusieurs années maintenant.  Il fonctionne toujours à merveille.  Dans le premier appartement l’image était projetée sur un mur blanc.  Ayant déménagé depuis je m’étais équipé d’un écran de projection comme je vous l’avais relaté dans un précédent article

Pour des raisons de coûts dans un premier temps puis par jeu et par défi je l’avoue, une réalisation maison DIY (Do It Yourself ou “fait maison”) a été entreprise pour combler ce besoin.  Un store occultant Tupplur de la marque suédoise Ikea a été détourné pour cet usage.  Comme j’ai été bien sage l’année dernière le Père Noël a apporté dans sa hotte de quoi motoriser cet écran artisanal !

Problématique

Utiliser un store Ikea pour s’en servir d’écran de projection n’est pas une chose nouvelle.  Plusieurs personnes ont relaté par-ci par-là sur Internet le bon rapport qualité/prix de la solution. Ikea en fait même la promotion dans ses fameux catalogues.

Ce store étant manuel il me tardait d’en automatiser son fonctionnement.  Cela ne pouvait pas non plus être une simple motorisation.  Il fallait que le store puisse être actionné via le système domotique installé à la maison.

Etude préalable

Une première approche avec un module ADD-A-MOTOR model 80 m’avait convaincu que c’était possible.  Le module n’avait pas été retenu à l’époque du fait de son encombrement et du peu d’espace qui était disponible dans le coffrage réalisé pour l’écran.  Dans mon installation cela posait plus de soucis que ça n’apportait de solution…

En fin d’année 2011, à force de recherches sur Internet, je suis tombé sur le site de RollTrol.  Cette boutique canadienne conçoit et vends des motorisations de stores.  Après plusieurs échanges avec Adrien, nous étions d’accord sur le fait que la motorisation d’un store roulant Tupplur était possible et qu’il était de surcroit plus qu’envisageable d’intégrer le résultat final dans le système domotique de l’appartement.

Les motorisations de RollerTrol sont disponibles pour divers stores.  Le principe est cependant  toujours le même: il s’agit d’un moteur qui se glisse à l’intérieur du tube autour duquel le store-écran est enroulé.

Cependant, il en fallait que ce moteur soit :

  • assez petit pour pouvoir être glissé dans le tube du store Tupplur qui ne mesure que 25mm de diamètre externe ou 23mm de diamètre interne
  • assez puissant pour pouvoir descendre et relever la toile et le contrepoids mis en place pour la tendre
  • doté une motorisation qui puisse être pilotée via la Zibase mon serveur domotique

Concernant les 2 premiers points, la version “mini” du moteur standard pouvait faire affaire.  Concernant le pilotage via serveur domotique, Adrien m’a parlé de la version filaire de son moteur.  En effet, la plupart du temps c’est une version avec télécommande qu’il commercialise.  Je ne souhaitais pas d’une énième télécommande à la maison.  RollerTrol propose également une interface domotique de son moteur filaire.  Avec cette interface le moteur peut être utilisé avec un peu n’importe quelle technologie: Z-Wave, Zigbee, Insteon, Creston, Control4, Arduino, Chacon….

A cette interface il faut y adjoindre ensuite un module compatible avec sa domotique.  Ce module est à acheter ailleurs.  Il s’agit d’un module contact sec.  En ce qui me concerne j’ai opté pour le module de pilotage de volets roulants de marque Chacon, le module 54554.  Il permet de piloter aussi bien les moteurs alimentés en 230V que ceux alimentés en courant continu.  

Mise en œuvre

Le module Chacon pour volets roulants acheté, le moteur (livré par le Père Noël) arrivé sous le sapin, j’ai pu œuvrer sur le montage existant afin de supprimer la cordelette permettant d’actionner manuellement le store et y installer le moteur à la place.

Le moteur ne vient pas seul.  Il est accompagné :

  • des fixations métalliques pour accrocher le store au support
  • une « roule libre » à positionnée dans le tube du côté opposé du moteur
  • du module “home automation” permettant de relier le moteur à son système de commande domotique
  • un câble comportant un porte fusible et le fusible adapté

Malheureusement il n’y a pas de source d’alimentation 12V continu livrée avec le moteur.  C’est dommage car on n’a pas toujours cela de disponible en surplus à la maison c’est un achat complémentaire qu’il ne faut pas oublier!

Les branchements permettant de relier l’interface au transfo 12v, l’interface au moteur et l’interface au module domotique Chacon sont les suivants :

  • la sortie + du transfo 12 V vient sur le fil rouge (on utilise alors le fusible fourni)
  • la sortie – du transfo 12 V vient sur l’un des fils noir
  • les fils bleus sont à connecter sur le moteur
  • les 2 fils blancs (dont un porte un trait noir) sont à connecter au module domotique Chacon.  Le fil 2ème fil noir non encore utilisé également. 

Le fonctionnement de la commande du moteur est simple :  si un des fils blanc de l’interface est relié au fil noir le moteur tourne dans un sens.  Si c’est l’autre câble blanc, le moteur tourne alors dans le sens opposé.

Pour modifier le montage actuel j’ai retiré le capot du coffrage.

  • La première étape a consisté à démonter le store de son support actuel.  Le mécanisme manuel permettant de monter et descendre le store a été retiré de part et d’autre du tube. 

  • Le diamètre intérieur du tube du store étant supérieur au diamètre du moteur, j’ai utilisé la technique du scotch électrique pour solutionner le problème.  De quoi s’agit-il?  Il s’agit tout simplement de prendre du scotch d’électricien et de faire plusieurs tours sur la bague du moteur à solidariser avec le tube du store.  Le diamètre de la bague augmente ainsi uniformément et peut être ensuite rentré en force dans le tube.
  • Après avoir solidarisé le moteur d’un côté du tube et la fixation de l’autre côté, il faut placer les nouvelles accroches métalliques sur le support.
  • Le branchement électrique peut être effectué.  Une rallonge électrique inutilisée a été recyclée afin d’apporter le courant 230V en haut du meuble;

 

En effet dès que j’ai besoin d’utiliser l’écran du vidéoprojecteur, je dois tirer vers l’avant la partie mobile pour que le store “pende dans le vide”. 

En faisant cette action, le déplacement du bâti en bois ne fait plus contact sur le contacteur de butée. 

Le courant passe et le moteur ainsi que le module domotique Chacon sont alimentés.  Dès que le bâti est remis en place le courant est coupé et plus rien ne peut déclencher l’ouverture du store.

  • Une fois les éléments connectés entre eux et mis sous tension il faut apparier le module domotique avec la centrale Zibase ou
  • la télécommande domotique
  • Vient ensuite le réglage du début et fin de course du moteur

Pour régler le début et la fin de course du moteur il faut:

  • actionner le moteur dans un sens ou dans l’autre (peu importe)
  • pendant que le store s’enroule ou se déroule, on insert un petit objet rigide comme la tige d’un trombone dans le trou situé sur le moteur pendant 6 secondes jusqu’à entendre 3 bips.
  • arrêter le moteur: le moteur est en mode programmation de début/fin de course
  • Programmation du début de course:
    • remonter le store jusqu’à la position souhaitée
    • arrêter le moteur et appuyer sur le bouton “up” de votre télécommande domotique: Le moteur est en mode précision.  Le moteur enroule le store par petites fractions de rotations. En utilisant “up” et “stop” de votre télécommande, atteindre la position idéale.
    • le moteur est toujours en mode de programmation et est prêt à enregistrer la fin de course
  • Programmation de la fin de course:
    • appuyer sur le bouton “down” de votre télécommande domotique jusqu’à entendre 3 bits.  Laisser le bouton “down appuyé et le moteur déroulera alors le store.
    • quand il le store arrive à sa position de déroulement souhaitée, appuyer sur “stop”.  Le moteur entre en mode précision. Par petites fractions de rotations vous pourrez atteindre la position de déroulement idéale en appuyant sur “Down” et “stop”.
    • pour quitter le mode programmation appuyez sur le bouton “up” jusqu’à entendre 3 petits bips.

 Le moteur est alors de retour en mode normal.

Conclusion

Le moteur marche bien et n’est pas trop bruyant.  De toutes manières il ne fait du bruit que lorsqu’il est en train de faire monter ou descendre le store ! Le moteur à quand même un coût.  Aux 90 € requis pour le moteur et l’interface domotique, il faut rajouter les frais de ports qui alourdissent aujourd’hui grandement la note… jusqu’à ce qu’il soit importé en France qui sait…

Voici une petite vidéo du résultat final :

Le confort supplémentaire permet d’apprécier les grandes images en comparaison avec celles du téléviseur à tubes cathodique 55cm!

Le fait de l’intégrer dans le système domotique de la maison permet de l’inclure dans un scénario qui englobera à terme volets des fenêtres, lumières du salon, appareils hifi, vidéo projecteur…  Bon et bien il ne me reste plus qu’à changer mes volets roulants qui sont toujours manuels !  Mais ça, c’est une autre histoire!

Lien vers le fabricant : RollerTrol

6 commentaires

  1. Domophil a dit:

    Astucieux !
    Pour moi qui ai oublié de prévoir des câbles à cet effet dans le mur : c’est une idée !

    mercredi 8 février 2012
    Répondre
    • Hervé Hervé a dit:

      Tu n’as pas envie de faire une saignée dans le mur tout neuf? 😉

      jeudi 9 février 2012
      Répondre
      • domophil a dit:

        Tout neuf et tout peint !
        Euh non !

        jeudi 9 février 2012
        Répondre
  2. arte a dit:

    C’est une solution que j’avais envisagé avec mon premier écran de vidéoprojection (un Tupplur de 2m) mais qui a été vite abandonnée au profit de l’achat d’un écran motorisé. En effet le coup de mise en oeuvre sur un tel écran est supérieur à un écran motorisé de 2m30 de base (voir les écrans Sinelux ou les autres marques en allemagne)

    mercredi 22 février 2012
    Répondre
  3. […] Motorisation d’un écran home cinéma DIY Tupplur (Ikea) Cela ne pouvait pas non plus être une simple motorisation. Il fallait que le store puisse être actionné via le système domotique installé à la maison. Une première approche avec un module ADD-A-MOTOR model 80 m'avait convaincu que c'était possible. Le module n'avait pas été retenu à l'époque du fait de son encombrement et du peu d'espace qui était disponible dans le coffrage réalisé pour l'écran. […]

    mardi 20 mars 2012
    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Prouvez que vous êtes humain: * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.