Evolution de la domotique: une Zibase en cache toujours une autre…11 minute(s) de lecture

La semaine dernière j’ai eu le plaisir de rencontrer le dirigeant de Zodianet. M Jean-Pierre Gauthier a bien voulu répondre à nos questions: les vôtres comme les miennes. Au cours de la rencontre, les échanges on rapidement pris une tournure très intéressante: le débat s’est élevé pour aborder non seulement le passé et le présent de la Zibase mais également son avenir ainsi que celui de la domotique. Cette discussion très enrichissante m’a permis de comprendre la position et la vision de Zodianet sur le secteur en constante mutation de la maison communicante.  Les échanges ont pu être retranscris dans l’article que je vous propose aujourd’hui.

zodianet-logo

Zodianet est l’une des entreprises qui est à l’origine de la domotique à installer par le client final. Ils ont été les premiers à proposer ce que l’on a appelé rapidement une box domotique. La Zibase a permis de démocratiser la domotique en la rendant accessible au plus grand nombre tant matériellement que logiciellement. Crée en 2005, cela fait donc presque 10 ans qu’elle exerce. En domotique son aventure date de 2007. J’allais dire “seulement”, mais c’est sans oublier que dans ce secteur qui n’est encore qu’a ses balbutiements cela correspond à une éternité.

La Zibase 1 a été suivie par différent modèles, la Zibase 2, la Zibase 2s, la Zibase Lite la Zibase Pro, la Zibase CLassic Lite +, la Zibase Classic Pro +… Depuis quelques temps elle s’est émancipée de la box matérielle pour s’autoriser une installation sur des Raspberry Pi avec la Zibase Mini ou bien pour permettre une utilisation sur un appareil Android avec la Zibase Multi.

Pour constater le chemin parcouru et pour percevoir celui qui se dessine, je laisse la parole à Jean-Pierre Gauthier le créateur de la Zibase et dirigeant de Zodianet que je remercie pour cet entretien.

Zodianet-appli-ios

Quel sont, selon vous, les points clés qui ont contribué au développement de la domotique ces dernières années ?

Le 1er point est le raccordement de la domotique à l’internet permettant ainsi la commande et la consultation à distance, avec le smartphone comme télécommande universelle.

Le 2ième point est l’émergence de protocoles radio partagés par différentes marques de produits, notamment Z-Wave et EnOcean.

Justement, concernant ces 2 protocoles phares de la domotique actuelle, pensez-vous qu’ils soient pérennes ?

Au moins sont-ils adoptés. Mais ce ne sont pas de véritables standards. Les produits ne sont pas « propriétaires » certes mais les protocoles et les puces le sont. Promus par des sociétés privées, ils seront beaucoup plus difficilement acceptés par des « majors » que l’ont été par exemple les protocoles Wifi ou Bluetooth. Or Bluetooth Smart a une carte à jouer.

Néanmoins, dans la mesure où il est projeté que l’habitat puisse comporter des dizaines d’objets communicants sans fil, Il est difficilement imaginable que ces derniers puissent fonctionner avec des piles à changer régulièrement. Le protocole EnOcean avec sa technologie sans pile est unique à cet égard et apparaît sans challenger.

z-wave-homecontrol

La domotique a du mal à rentrer chez «Monsieur Tout le Monde», comment expliquer vous cela ?

Votre «Monsieur Tout le Monde» a une bonne intuition.

Le paradoxe de la domotique est qu’il superpose la technologie galopante de l’ère Internet avec votre maison qui existera encore dans 50 ou 100 ans. Le temps ne s’écoule pas de la même façon pour le câble en cuivre et les technologies Internet. Mettre dans les murs une trop grande complexité n’est pas une bonne idée.

Il y a donc 2 façons d’aborder ce problème. Il suffit de rester vigilant en gardant en tête 2 règles qui forment 2 catégories très simples :

  • La domotique est « amovible », elle peut être changée, retirée, tomber en panne, sans remettre en cause le bon fonctionnement général de la maison. Cette domotique apporte juste des plus-values. Elle peut sans état d’âme être très sophistiquée. La BOX domotique de l’ère Internet peut y être le grand coordinateur. Exemple : un système d’alarme.
  • La domotique est « dans les murs », auquel cas il faut une technologie solide avec une intelligence très répartie, sans cœur central pour régir le tout, d’une complexité abordable avec un esprit technique ou un installateur sommairement formé. C’est la domotique des fonctions essentielles. Non, vous ne ferez sans doute pas des choses aussi amusantes et sophistiquées, mais si vous déménagez ou si vous avez une crise cardiaque, vous n’avez pas organisé un enfer pour ceux qui restent. Exemple : Actionner des volets ou un portail. A noter qu’on ne parle même pas de BOX domotique.

C’est juste du bon sens, il n’y a pas de jugement de valeur. Dans une automobile, l’essentiel pour la sécurité des personnes est lié à des principes simples et des mécanismes rustiques. Par contre, le confort peut faire appel à une technologie beaucoup plus complexe. Préférer l’un à l’autre n’a guère de sens.

Il n’est donc pas possible de concilier « austérité » et ère Internet ?

Si ! Dans la deuxième catégorie, vous pouvez superposer une couche plus sophistiquée avec une BOX domotique qui sait discuter avec la domotique « dans les murs ». Mais discuter ne veut pas dire régir. La BOX domotique est alors seulement une option, un gestionnaire de fonctions  add-ons, sans être la colonne vertébrale et un indispensable chef d’orchestre. Si vous la retirez, seules les fonctions qu’elle porte sont affectées.

Par exemple, modifier la température de consigne d’une vanne de chauffage est une fonction add-on, réguler directement l’ouverture de la vanne n’est pas une fonction add-on.

Faites l’analogie avec le régulateur de vitesse ou l’ABS de votre voiture : c’est une option de confort complexe qui se superpose à un mécanisme plus rustique.

Que penser alors des BOX domotiques qui s’installent dans les murs c’est à dire sur un rail DIN à côté du compteur électrique?

C’est une façon de conjurer sa nature. Quand vous allez vendre votre maison, vous allez voir la tête de votre acheteur quand il va découvrir la belle installation du professeur Tournesol sur rail DIN : « Et bien voici l’indispensable cerveau de la maison !». Il viendra à votre acheteur, qui est justement «Monsieur Tout le Monde», une désagréable intuition et il aura raison.

A moins de démonter votre installation lors de votre déménagement, auquel cas c’est bien l’aveu d’une domotique in fine amovible. CQFD.

enocean-lighting-application

Pour en revenir à nos 2 protocoles stars du moment Z-Wave et EnOcean, où en est-on exactement ?

Z-Wave a fait une belle percée grâce à la fiabilité de ses transmissions dans un environnement maillé alors qu’il y a quelques années cette fiabilité faisait cruellement défaut (Cf. le X10). Mais résumer la domotique à un problème de transmission, c’est la regarder par le petit bout de la lorgnette. Z-Wave se situe dans la première catégorie, car vous avez un « contrôleur primaire », un cerveau central. Même s’il autorise les connexions en peer-to-peer entre 2 périphériques, il saura vite vous rappeler qu’on ne peut faire sans lui très longtemps. Les produits tendent à être de plus en plus marquetés grand public avec des choses très sophistiquées qui clignotent beaucoup et deviennent mêmes ludiques…

EnOcean est dans la deuxième catégorie, vous n’avez pas de notion de cerveau central, tout est distribué et en peer-to-peer. Vous ne pouvez pas avoir de paralysie domestique, pas d’ordinateur « HAL» pour faire sa mauvaise tête comme dans 2001 Odyssée de l’espace. EnOcean nous vient du secteur tertiaire, les produits sont plus sobres et pour l’instant légèrement plus coûteux.

Vous pouvez parfaitement faire coexister les 2 protocoles avec une BOX domotique et les faire interagir (et il existe bien d’autres protocoles), mais toujours garder à l’esprit les 2 catégories déjà énoncées.

Quelles évolutions sont à prévoir dans le domaine des BOX domotiques ?

Android est en passe de devenir le « Windows» des systèmes embarqués, ce qui va entraîner une convergence avec de multiples conséquences.

Pour le sujet qui nous concerne, les BOX domotiques vont se dématérialiser et devenir de simples applications à télécharger.

Dès lors, de multiples applications pour de multiples services pourront coexister dans un même système embarqué. Si une partie hardware nécessaire à une application n’est pas déjà dans le système, elle y sera connectée par USB.

Ceci est à opposer aux multiples boites hétérogènes (qui font office de « Hub ») proposées actuellement sur le marché. Pourquoi avoir 36 Hubs ?

Ce super système embarqué est peut-être déjà chez vous. C’est ou ce sera tout simplement la TV BOX de votre opérateur Internet. Et pourquoi pas à terme, la BOX Internet elle-même.

Les opérateurs sont diversement pressés d’atteindre ce schéma car Android est un cheval de Troie d’où peut sortir de multiples services proposés par de tierces sociétés, alors qu’ils auraient souhaité les monnayer eux-mêmes. L’enjeu est financier. Regardez bien, il y a les opérateurs qui foncent et ceux qui résistent…

presentation_multix500

Et plus spécifiquement concernant Zodianet, quel est l’avenir de la ZiBASE ?

Et bien précisément, la convergence avec Android vient d’être réalisée avec ZiBASE Multi, qui devient une simple application de cet OS, elle est disponible sur Google Play et téléchargeable sur votre smartphone, votre tablette, ou votre TV Box Android. Nous gérons bien-sûr Z-Wave et EnOcean et adressons les 2 catégories dont nous venons de parler.

A la vitesse de l’évolution des produits Android, on ne saura bientôt plus quoi faire des matériels mis au rencard. Dématérialiser, c’est une réutilisation et un partage rationnels du matériel « qui héberge » avec moins de gaspillage, donc une économie.

Notre nouveau gros chantier est l’embarquement du serveur afin de proposer une architecture duelle « Cloud » et « serveur local » car chaque architecture a ses avantages. Aujourd’hui, ZiBASE accède à 2 plateformes Internet indépendantes, l’une sécurisant l’autre. Demain, le Cloud sécurisera le serveur embarqué, et le serveur embarqué sécurisera le Cloud, selon que vous accédiez à l’un ou à l’autre.

panel_zibases

Est-il prévu une connexion de ZIBASE Multi à des logiciels type « Tasker » ?

Oui, cela nous intéresse énormément, par l’effet de passerelle créé avec l’écosystème Android.

Qu’en est-il de la connexion facilitée d’objets communicants avec la ZiBASE (Netatmo etc…) ?

Nous pouvons passer notre vie à faire des « drivers » mais il faut savoir lever le nez du guidon : Nous attendons qu’Android fournisse une API unique parlée par ces nouveaux objets et en devienne le carrefour de communication. La connexion avec ZiBASE en sera que plus puissante et universelle ; encore un gain apporté par un OS commun. Le sujet est bien connexe de l’Home Kit d’Apple et de l’API Works with Nest de Google.

licence_migration2

Avez-vous un message à faire passer ?

Zodianet a lancé en 2009 ZiBASE1, la première BOX domotique du marché, et n’a cessé d’innover depuis, avec un produit en constante évolution. Ces évolutions ont toujours été gratuites lorsqu’elles étaient logicielles. Or, cette dynamique au bénéfice de tous, a créé en réalité chez certains utilisateurs une frustration très palpable sur les forums de ne pouvoir décider eux-mêmes des améliorations à apporter, sans même connaître le temps à les développer, leurs coûts induits, leurs portées stratégiques et commerciales. Zodianet n’est pas un laboratoire de recherche, n’est pas assis sur un sac d’or et les développements sont strictement financés par nos ventes. Nous ne faisons aucune publicité directe et nous avons donc besoin du soutien actif de nos utilisateurs pour nous promouvoir.

Zodianet a lancé fin juin 2014 ZiBASE Multi, la première BOX domotique virtuelle du marché sous forme d’une application fonctionnant sur appareil Android générique. Le temps que le « choc culturel » soit absorbé,  nous sommes convaincus que la BOX domotique ira désormais dans ce sens : Elle a trop à y gagner.

D’ici là, ZiBASE Classic est bien campée sur ses pieds et connecte la plupart des protocoles actuels du marché. ZiBASE Multi se connecte à des dongles USB et/ou à une ou plusieurs ZiBASE Classic pour la partie radio. L’utilisateur de ZIBASE Classic peut même faire migrer sa licence sans frais vers ZiBASE Multi. La solution Zodianet est donc dès aujourd’hui intégralement tournée vers l’avenir avec chacun de ses produits.

Pour le petit mot de la fin pourriez-vous nous indiquer quelle est la genèse du nom « Zodianet » ?

J’avais proposé plusieurs noms à mon fils qui avait à l’époque une dizaine d’années. Quelques heures plus tard, je lui ai demandé lequel il préférait. Il les avait tous oubliés. Sauf un : Zodianet !

C’est aussi simple que cela. Le bon nom n’est-il pas celui qu’on retient ?

7 Comments

  1. PhR said:

    ENFIN Zodianet nous parle !
    Merci de ces quelques lignes qui éclaircissent enfin le point de vue du constructeur et sa stratégie. Devant le silence, nous étions plusieurs à nous demander si Zodianet n’avait pas disparaître.
    Pour ma part, je comprend bien la stratégie de Zodianet, qui lui appartient. L’analyse du marché semble pertinente, rien à dire sur cela. Toutefois, je voudrais faire remarquer que tout ceci ne sont que des points techniques d’architecture et que, pour conserver une bonne place dans le domaine, il faudra quand même apporter quelques bénéfices fonctionnels aux utilisateurs, pour les fidéliser. Pourquoi ne pas les écouter davantage et débattre de temps à autre avec eux ? il ne peut sortir que du positif, même s’il faut beaucoup trier. Les “early adopters” d’un marché sont les meilleurs porte-parole et d’excellents relais pour le marché. Ils vous épargnent quelques K€ de marketing, dont vous n’avez pas les moyens. Ne les méprisez pas.
    Bonne chance et merci pour votre travail, que nous apprécions tous.

    jeudi 23 octobre 2014
    Reply
  2. tof said:

    L’architecture duelle est déjà présente sur Véra…… Des précurseurs …!!!?

    jeudi 23 octobre 2014
    Reply
  3. Alexis said:

    Je partage le point de vue de phr.
    La vision stratégique me semble être bonne. Mais sur un marché naissant et avec un internet avec lequel il est facile de se faire une idée, il est important que les avis sur le produit soient bons. Et parfois les avis ne sont pas seulement basés sur la qualité du produit mais aussi sur de l’affectif par rapport à la marque.
    Aujourd’hui ceux qui achètent une zibase (et idem pour les autres boxs) sont en grande partie des gens qui ont envie de s’impliquer pour cette marque et il est donc important de leur montrer de l’attention. Cet article va d’ailleurs dans ce sens.

    Bon courage pour la suite et continuez à innover pour rendre nos maisons toujours plus confortables à vivre, sûrs et économes!

    jeudi 23 octobre 2014
    Reply
  4. flem said:

    Hello,

    Je vois déjà les gens du forum TLD pleurer en lisant cette interview…
    Il va donc y avoir de plus en plus de zibase à vendre ou au fond d’un placard.

    Dommage

    vendredi 24 octobre 2014
    Reply
  5. […] ce qu’ils nous ont expliqué il y a quelques semaines. Lors du dernier entretien relaté dans un article récapitulatif, Zodianet disait vouloir miser de plus en plus sur la plateforme Android. La mise à jour proposée […]

    vendredi 21 novembre 2014
    Reply
  6. Ludovic said:

    La zibase, techniquement l’outil est magnifique, mais en terme interface utilisateur c’est hyper ardu. C’est vraiment dommage. Si l’interface était user friendly cette société serai assise sur un tas d’or.
    D’ailleurs en parlant pratique, est-ce que la zibase multi permet la création de sénario avec assistant comme sur des box concurrentes ?

    mercredi 25 mars 2015
    Reply
  7. […] La semaine dernière j’ai eu le plaisir de rencontrer le dirigeant de Zodianet. M Jean-Pierre Gauthier a bien voulu répondre à nos questions: les vôtres comme les miennes. Au cours de la rencontre, les échanges on rapidement pris une tournure très intéressante: le débat s’est élevé pour aborder non seulement le passé et le présent de la Zibase mais également son avenir ainsi que celui de la domotique. Cette discussion très enrichissante m’a permis de comprendre la position et la vision de Zodianet sur le secteur en constante mutation de la maison communicante. Les échanges ont pu être retranscris dans l’article que je vous propose aujourd’hui.  […]

    mercredi 8 avril 2015
    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Prouvez que vous êtes humain: * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.