idroid:con, une manette compagnon des virées dans les mondes virtuels ou ludiques7 minute(s) de lecture

La semaine dernière je vous ai présenté des lunettes un peu particulières qui permettent de faire des virées dans des mondes virtuels à moindre coût.  Véritable masque pour accueillir l’écran de votre smartphone sur lequel une application vous permet de vous promener visuellement dans le cratère d’un volcan ou bien sur la lune, les lunettes Durovis Dive sont clairement aujourd’hui destinées au jeu.  Alors que certaines applications nécessitent un simple regard dans une direction pour vous y amener, d’autres exigent que vous teniez dans les mains une manette pour indiquer le chemin à emprunter. C’est là qu’intervient la manette idroid:con.

idroid-3-4

Je ne suis pas un grand consommateur de jeux sur ordinateur ou tablette.  Non pas par intérêt ou par goût, mais par manque de temps.  Mon côté gamer est très limité.  Je me suis embarqué dans les lunettes à réalité virtuelle emporté par la curiosité de découvrir un monde dont on nous fait mention très souvent lorsque l’on parle de lunettes pouvant apporter des fonctionnalités nouvelles.  L’expérience utilisateur des Google Glass n’étant pas sur ce terrain, c’est vers les Durovis Dive que je me suis tourné.

Etre dans un monde virtuel avec des lunettes qui vous y téléportent c’est déjà une belle expérience.  Pourvoir interagir avec ce monde c’est un plus qui apporte sa contribution à l’instant vécu.  Avec les Durovis Dive sur le nez vous êtes immergé dans une réalité imaginée par les concepteurs de l’application que vous avez installé sur votre Smartphone. Les images défilent devant vos yeux en prenant en compte les déplacement horizontaux et verticaux de votre tête. Avec mon Smartphone, un Nexus 5, j’ai la chance d’avoir une fluidité impressionnante dans le déroulement des images.  Je n’ai pas assez de recul pour savoir si c’est le cas pour les autres smartphones.

Duravis-Dive-Glass8

Rapidement je suis tombé sur des applications qui demandaient d’interagir dans les mondes visités.  Le déplacement dans le paysage devait se faire avec une manette afin de permettre de marcher en avant tout en regardant à gauche et à droite.  La manette est également pratique pour utiliser des objets tels que des armes pour se défendre ou pour attaquer des ennemis.  En me documentant sur internet je me suis rendu compte qu’il existait des manettes de jeux pouvant être utilisées sur des appareils iOS ou Android.

idroid-manette

Les critiques étant plutôt bonnes concernant la manette idroid:con de la société Snakebyte, je l’ai commandée sur internet.  Elle a donc rejoint les lunettes Durovis Dive et à deux elles forment un duo efficace pour le divertissement.  Si vous vous rappelez le fonctionnement des Durovis Dive, vous savez donc qu’aucun fil ne vient perturber l’expérience immersive. Avec la manette idroid:con il en est de même.  Elles se connecte en Bluetooth au Smartphone et fonctionne sur batteries rechargeables.

Elle a un petit côté Playstation très franchement prononcé… de loin on pourrait les confondre. Les amateurs de cette console de salon apprécieront. La manette possède une bonne prise en main et inspire la solidité. La texture et le touché de la manette sont très agréables également. Dans les tests que j’ai pu lire on la considérait plus ergonomiques que celle de la PS3 et plus agréables également.

idroid-face

Cette manette idroid:con est composée de deux sticks analogiques, six boutons et deux gâchettes analogiques L et R. Afin assurer la meilleure compatibilité possible avec les jeux, la manette peut s’utiliser avec différents modes:

  • Souris : un pointeur virtuel apparaît à l’écran
  • Clavier : il est alors possible d’associer des touches du clavier virtuel aux touches de la manette
  • Souris + Clavier : Les 2 modes précedents
  • Joystick : le mode à utiliser pour les jeux et les applications pour Durovis Dive

Le mode désiré est à activer au moment de la synchronisation avec votre mobile/tablette en pressant simultanément sur l’un des boutons action et la touche ON/OFF de la manette. Par apparier la manette et le smartphone/tablette il suffira donc d’allumer la manette d’appuyer simultanément sur une combinaison de 2 ou 3 touches (en fonction du mode souhaité) pour la faire rentrer en mode inclusion.  Le smartphone peut alors détecter cette manette et procéder à l’appariement.  Pour déclarer l’association en mode “Xbox”, il faut par exemple appuyer simultanément sur les boutons “on/off”, X et Y. Pour utiliser en mode “souris”, il faut maintenir les boutons “on/off” et B. Pour le mode le plus utile à savoir “Joystick”, c’est sur “on/off” et X qu’il faudra presser.

idroid-modes

Même si on ne le fait pas forcément tout le temps, chaque changement de mode nécessite de redémarrer la manette de supprimer sur le smartphone l’association Bluetooth avec la manette et de la refaire reconnaître à nouveau par votre smartphone. Ce n’est pas très intuitif même si ce n’est pas bien compliqué.

Vous pouvez programmer le mode turbo pour chaque bouton de la manette. Si le mode turbo est activé pour un bouton, en appuyant sur ce bouton cela simule de nombreuses pressions par seconde du bouton en question. Cette fonction est particulièrement utile pour les jeux d’action qui n’offrent pas une option de tir automatique.  Il s’active facilement en appuyant simultanément sur le bouton que l’on souhaite doter du mode turbo et sur la touche “Turbo” de la manette. Le fait de refaire cette manip désactive le mode.

idroid-devant

Le gros avantage de cette manette est de ne faire appel à aucune application particulière supplémentaire. Il suffit que le concepteur du jeu ait pensé à implémenter la gestion des manettes disponibles via les librairies Android et le tour est joué comme le montre cette vidéo:

Les idroid:con nécessitent un smartphone ayant une version d’Android supérieure à la version 3.2. Certains smartphones ont des soucis lors de l’appariement avec la manette. La version Bluetooth semble également importante d’après les retours des internautes. Il semble qu’un Bluetooth 3.0 minimum soit indispensable. Attention donc aux appareils construits avant 2011. Pour ma part cette opération n’a posé aucun problème et a fonctionné du premier coup.

Comme on le voit, la manette n’est pas dédiée pour les Durovis Dive.  Elle permet de transformer, l’instant d’une partie de jeu,  un smartphone ou bien encore une tablette en console de jeu transportable. Il y a d’ailleurs pas mal de jeux qui ne sont pas fait pour les Dive mais qui sont compatibles avec cette manette.  C’est une manière toute bête de transformer une tablette Android en console de salon ou en compagnon des longs trajets en train par exemple! Sur le site du fabricant de la manette,vous trouverez une liste d’applications testées et approuvées par Snakebite tant pour Android que pour iOS.

Côté utilisation je n’ai pas rencontré de problèmes particuliers.  La prise en main est bonne. Très légères elles permettent d’assurer de longues promenades dans des mondes virtuelles mas également de longues séances de jeu.  La synchronisation faite une fois pour toutes, de longues heures de plaisir ludiques vous attendent. Au cours de mes tests elle s’est toujours comportée à merveille en proposant un temps de réponse transparent entre l’action demandée et le déplacement exécuté.

La recharge de la manette est assuré via un câble USB qui fourni en standard. Il sera à brancher sur tout PC, prise ou chargeur USB. L’autonomie de la idroid:con est annoncée pour environ 8 heures en utilisation continue. La manette de jeu bien que possédant un bouton “on/off” s’éteindra toute seule au bout de 10 minutes d’inactivité afin de ne pas vider les batteries pour lutter contre les oublis.

idroid-manette-face

Caractéristiques techniques :

  • 4 modes d’opérations pour Android : Souris, Clavier, Souris/Clavier et joystick pour un maximum de compatibilité avec les jeux Android
  • 2 modes d’opérations pour iOS : iCade et Clavier
  • Turbo Fire
  • 2 boutons analogiques
  • 2 boutons directionnels digitaux
  • 8 boutons de directions
  • Forme ergonomique de la manette
  • Batterie Li-Ion rechargeable + un câble USB de 2 m pour charger la batterie

Les arguments de cette tablette ne sont pas gâchés par son tarif. On peut la trouver à un prix tout doux. Pour info je l’ai achetée sur Amazon.de car c’était moins cher que sur Amazon.fr…. 25.76€ au lieu de 38€ port compris.  Cela reste très raisonnable pour une manette qui me servira tant pour le jeu que pour agrémenter les promenades virtuelles.

3 Comments

  1. Cédric said:

    Merci pour ce test, m’sieur 😀 Bon, plus qu’à commander la mienne 😉

    lundi 24 février 2014
    Reply
  2. Hervé Hervé said:

    Amuses-toi bien!

    lundi 24 février 2014
    Reply
  3. merci pour la présentation, je ne savais pas que certaines manettes pouvaient fonctionner avec un smartphone. Pour ma part je l’utiliserai plus pour des ballades virtuelles.

    lundi 24 février 2014
    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Prouvez que vous êtes humain: * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.