La domotique Dooz exploite avec brio tous les avantages du Bluetooth 5 Mesh6 minute(s) de lecture

Lorsque l”on parle de solutions domotique sans fil , on pense souvent à des solutions basés sur du Zigbee, du Z-Wave, de l’EnOcean ou sur des protocoles propriétaires. Il y a quelques temps les professionnels du Bluetooth on établi le cahier des charges pour le Bluetooth 5. Il apporte parmi ses nouveautés, une consommation amoindrie et une portée décuplée. Cette nouvelle version du Bluetooth est venu au monde en même temps que la possibilité qu’un périphérique Bluetooth puisse servir de relais pour transmettre le message à un périphérique plus lointain (Bluetooth Mesh). Dans un article précédent je vous indiquais que ces 2 avantages pouvaient donner au Bluetooth 5 Mesh la possibilité de jouer un rôle important dans la Smart Home. Le système domotique Dooz exploite cette voie.

Dooz présente ses innovations au salon Batimat 2019

C’est au salon Batimat que j’ai eu le plaisir de rencontrer les équipes françaises de l’intégrateur domotique Ozeo qui se sont lancées dans l’aventure de la Smart Home exploitant le Bluetooth 5 Mesh. Ils ont fait le choix de l’intégrer dans leur solution Dooz en tant que protocole domotique sans fil. La solution domotique Dooz n’a donc pas été créé par des personnes qui avaient juste la volonté de créer un autre système pour la Smart Home. Dooz est réfléchi par des acteurs du secteur, par des gens du terrain. A l’origine de cette domotique sans fil on retrouve des installateurs / intégrateurs de domotique, Ozkan Ok et Olivier Darnault. Les deux fondateurs savent non seulement ce que veut dire installer une solution domotique mais ils sont également sensibilisés à ce que signifie par la suite la maintenance d’une Smart Home.

Leur premier périphérique domotique est un micromodule. Ce périphérique propose plusieurs fonctionnalités possibles. Il permet de piloter des installations de la maison comme l’éclairage, le chauffage ou encore des volets roulants. L’avantage du Bluetooth c’est que n’importe quel smartphone ou tablette peut être utilisé par l’installateur pour créer la Smart Home avec cette solution.

Le micromodule à tout faire de Dooz
Un encombrement mini pour le micromodule de Dooz

Ce module est conçu pour faciliter au maximum l’installation. Ce micromodule se différencie de la concurrence de la manière suivante :

  • une taille réduite
  • le neutre n’est pas nécessaire
  • l’utilisation du Bluetooth 5 Mesh comme protocole sans fil
  • aucune box domotique n’est nécessaire
  • une grande facilité d’installation: Un QR code figure au dos de chaque micromodule, pour le configurer un simple scan avec l’application Dooz suffit
  • équipé de bornes de connexion Wago: permettent un raccordement électrique sans outil (fini les vis à serrer!) Ils peut être connecté à des fils souples ou durs.

Ce micromodule communique en Bluetooth 5.0 avec tout smartphone et tablette. Il n’est pas nécessaire que ces derniers aient du Bluetooth 5 pour cela. L’application est ensuite nécessaire pour piloter les micromodules. On peut également créer des scénarii avec l’application. L’intelligence ainsi programmée sera redonnée aux périphériques ce qui fait que la solution Dooz n’a besoin d’aucune box pour fonctionner! Les modules fonctionnent de manière organisée sans chef d’orchestre.

Des borniers Wago pour une mise en place ultra rapide
Les borniers Wago du module de Dooz acceptent des fils souple ou durs.

Une passerelle sera nécessaire cependant pour accéder au système domotique via l’extérieur. Connectée au réseau informatique domestique, elle servira de relais entre la Smart Home et les propriétaires dès lors qu’ils sont à l’extérieur. Une box est à ce jour disponible pour 150€. Une nouvelle passerelle sera proposée par la suite elle étend ses services en hébergeant des fonctionnalités de scripts ou d’Intelligence Artificielle. Pour celle-ci, il n’y a pas encore de tarif de définit. Elle pourra exploiter la géolocalisation des personnes dans l’intérieur, une fonctionnalité prévue par le Bluetooth 5 Mesh.

Le micromodules pour l’éclairage, la commande des volets roulants et du chauffage est proposé tout de même au tarif de 85€ HT (45% de remise pour l’installateur). Il est prévu qu’il soit complété par d’autres micromodules, notamment pour le comptage de l’électricité. En 2020 il doit être rejoint par un détecteur de mouvements, un détecteur d’ouverture, un détecteur de fuites et une caméra IP.

La domotique Dooz en 2019
… et celle prévue pour 2020!

Les concepteurs ont appris des chantiers passés. Ils ont identifié que l’installation de modules de ce type nécessite des travaux complémentaires. Parmis les déboires rencontrés de manière classique il y a le fait que les micromodules ne peuvent souvent pas s’insérer dans un boîtier électrique trop peu profond. Un autre souci classique est que les micromodules impose souvent que le fil du neutre soit apporté au niveau des interrupteurs. En imaginant ce premier micro module Dooz espère ainsi limiter la main d’oeuvre et le temps nécessaire au chantier d’installation de la Smart Home. Ces avantages bénéficient à l’installateur mais aussi au client. Chez Dooz on indique qu”un chantier d’une semaine tient maintenant en un jour.

L’autre avantage recherché par Dooz est l’installation intuitive. L’installateur n’a pas à être équipé d’un PC pour finaliser l’installation. Il sort son smartphone ou sa tablette, il appaire les modules dans un réseau Bluetooth 5 Mesh en scannant tout simplement le QR Code du module avec son smartphone. Le réseau créé et les scénarii en place la configuration peut être transmise par mail de l’installateur à son client. Dès que ce dernier la reçoit et la récupère sur son smartphone. A ce moment là, l’installateur n’aura plus accès à la configuration ni à l’installation de son client.

Cette coupure de connexion est souhaitée par Dooz. Elle permet au client d’être assuré que personne d’autre que lui ne peut avoir accès à sa Smart Home. Elle permet à l’installateur de justifier éventuellement des honoraires pour de futurs déplacements afin de revenir éventuellement modifier l’installation du client. Mais l’interface conçue de manière simple et ergonomique peut être prise en main sans trop de difficultés par la grande majorité des clients. On ne lui demande plus de toucher à l’électricité et d’installer des modules., mais seulement d’utiliser une application!

Les points forts de la domotique Dooz

Cette innovation est clairement issue d’une frustration. Ozkan et Olivier ont conçu Dooz en fonction de leur expérience d’installateurs sur le terrain. Ils ont imaginé une Smart Home exempte des inadaptations rencontrées dans les produits et technologies qu’ils installaient jusque là. Ils souhaitent apporter sur le marché une solution simple et robuste. Le cahier des charges a été rédigé en intégrant leurs exigences techniques, les avancées technologiques sans négliger les atouts stratégiques qu’ils souhaitaient intégrer dans leur solution.

Du côté financier, ils souhaitent maîtriser le coût de la solution fournie ET posée. Les acteurs classiques du secteur on plus tendance à réfléchir sur le seul prix du produit. Les anciens installateurs indiquent également que la réduction du prix d’un module peut se faire au détriment du temps consacré à l’installation des modules et à leurs configurations. La solution Dooz s’adresse de ce point de vue au client final qui paie la note globale, mais également à l’installateur qui a de nouveaux atouts pour conquérir des parts de marché !

Le premier micromodule de Dooz

Soyez le premier à commenter

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Prouvez que vous êtes humain: * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.