L’horloge parlante cessera de répondre le 1er juillet 20225 minute(s) de lecture

Le service de vocalisation de l’heure touche à sa fin. Bientôt, il ne sera plus possible d’appeler le 3699 afin de consulter l’horloge parlante pour entendre : “au quatrième top, il sera 7 heures et 24 minutes, bip, bip, bip, bip”. Le service apporté par l’horloge parlante, jadis incontournable pour régler sa montre ou des automates dans les années 30, cessera de répondre le 1er juillet 2022.

Un service rendu depuis 1933

Nichée dans le sous-sol de l’Observatoire de Paris, là même où elle fut créée, en 1933, l’horloge parlante est depuis toujours restée fidèle au poste et y continue de répondre aux appelants. C’est aujourd’hui Orange qui gère le numéro court depuis 1991. Ce service permet de connaître l’heure légale française au vingt millièmes de seconde près. Cette précision vient du fait que la voix parlante est adossée aujourd’hui à une horloge atomique.

L’horloge parlante est à l’origine une idée du directeur de l’Observatoire de Paris: Ernest Esclangon. En effet, c’est à l’Observatoire de Paris qu’arrivaient les coups de fils pour connaître l’heure exacte. Au début, ce sont les employés qui répondaient aux appels et donnaient l’heure. Ernest Esclangon est vite agacé par les appels incessants que reçoivent ses équipes de la part de personnes qui souhaitent s’enquérir de l’heure exacte. Il faut préciser qu’au début des années 30, les demandes d’heure à l’Observatoire par téléphone sont si nombreuses qu’elles deviennent gênantes pour les relations téléphoniques normales, d’autant plus que l’Observatoire ne dispose que d’une seule ligne : celle du directeur. Ce dernier décide donc de fabriquer le dispositif parlant qui verra le jour le 14 février 1933. La première horloge parlante au monde voit alors le jour.

L’horloge parlante de l’Observatoire de Paris avec le directeur M. Ernest Esclangon (1933) par Auteur inconnuDomaine public,

Lors de son premier jour de fonctionnement, des 140.000 appels qui ont été passés à la machine, seuls 20 000 ont pu être satisfait. Son numéro d’accès était alors ODEON 8400.

La voix utilisée alors est enregistrée. C’est celle de Marcel Laporte, dit Radiolo, Speaker au Poste Parisien qui répond pour donner l’heure.

Enregistrements de l’annonce de l’horloge de 1933 par Marcel Laporte

La version actuelle de l’horloge parlante est la 4ᵉ génération d’horloge. Elle n’est plus mécanique, mais est totalement électronique. Elle a été mise en service le 18 septembre 1991. Les différentes syllabes des annonces sont maintenant stockées dans des mémoires. Elles auraient pu permettre de donner l’heure (et la date) jusqu’en 2085. L’horloge alterne à présent voix masculine et féminine et donne la date en complément de l’heure. Pour assurer une disponibilité sans faille, la diffusion de l’heure est sécurisée par un ensemble de quatre horloges parlantes (chacune se composant d’une horloge et d’un “générateur d’annonces”) contrôlées par un comparateur.

Annonce de l’horloge de 1991 par Marie-Sylvie Behr

89 ans après son lancement, l’horloge parlante a évolué techniquement. La machine qui aujourd’hui assure le service 24/24 est actuellement la quatrième génération. Elle donne en 2022 l’heure au vingt millièmes de seconde, alors que son aïeule née en 1933 avait une précision au dixième de seconde. On peut également souligner que ce service était gratuit à l’origine. Au fil des années, il a été rendu payant. Depuis 2015, un appel au 3699 vous coutera 1,50 € par appel. Il y a aujourd’hui peu de chances que les serveurs soient débordés d’appels. Les appels sont reçus principalement lors des 2 pics de l’année à l’occasion des changements d’heures.

… mais un service maintenant obsolète

Le service rendu par l’horloge parlante est maintenant désuet. La technologie jadis de pointe est aujourd’hui poussée à la sortie par des objets portables qui l’ont détrôné. Ce sont en effet nos téléphones portables, ordinateurs et autres tablettes qui vont signer l’arrêt de mort de l’horloge parlante dans quelques semaines.

Les baies comprenant le comparateur et les quatre horloges parlantes en service actuellement – Source

Ce service n’est pas le premier à disparaître à cause du portable. Ces appareils permettent de connaître l’heure exacte à tout moment. Avant lui, les cabines téléphoniques en avaient fait les frais en étant supprimés des trottoirs en 2016. En 2012 nous avons vécu la fin du minitel.

Si l’horloge parlante vous manque déjà, je vous laisse découvrir comment fonctionne le système de 1933 avec un exemplaire d’horloge parlante rescapée de la destruction et remis en marche par des passionnés belges :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Prouvez que vous êtes humain: * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.