Naissance au CES 2022 de la Home Connectivity Alliance pour construire l’avenir de l’expérience de la maison connectée8 minute(s) de lecture

Les CES est sans aucun doute une occasion en or pour les participants qui souhaitent faire des annonces publiques ou des lancements d’envergure. Ils savent que le monde de la Tech a ses oreilles grandes ouvertes pour ce genre d’actualités qui seront relayées par bon nombre de médias du monde entier couvrant l’événement. À l’occasion du CES 2022 lors de sa conférence de presse, Samsung a annoncé la naissance de la Home Connectivity Alliance, un organisme destiné à fédérer les industriels du secteur des appareils électroniques pour la maison derrière une certaine image de la maison connectée. Voyons ensemble ce qu’est la Home Connectivity Alliance.

La HCA est lancée à l’occasion de la conférence de Samsung au CES 2022

Une nouvelle organisation pour la Smart Home

La Home Connectivity Alliance, qui a adopté par la même occasion l’acronyme HCA, se définit dans son communiqué de presse comme étant une nouvelle organisation mondiale visant à offrir aux consommateurs plus d’options pour personnaliser leurs écosystèmes de maison intelligente tout en améliorant la confidentialité des données et la sécurité des appareils.

Samsung Electronics, qui a annoncé la naissance de la HCA à l’occasion de sa conférence de presse annuelle au CES 2022 de Las Vegas, est un membre fondateur de premier plan de la HCA. Pour permettre à la HCA de voir le jour, il est rejoint par des acteurs de la maison connectée comme American Standard Heating and Air Conditioning, Arçelik A.Ş., The Electrolux Group, Haier, GE Appliances et Trane Technologies.

Fondée en septembre 2021, la Home Connectivity Alliance sort de l’ombre aujourd’hui et expose son objectif principal qui consiste à créer une “interopérabilité de cloud à cloud entre les marques“, selon son site web. L’alliance se donne comme ambition de rassembler les principaux fabricants d’appareils connectés afin de remplir les 3 objectifs principaux suivants :

  • Interopérabilité totale entre les produits connectés des membres de la HCA
  • Assurer une sécurité des données échangées et des données stockées
  • Fournir une innovation concrète et continue dans le secteur de la Smart Home
Les objectifs de la Home Connectivity Alliance

Les Clouds au centre des échanges

Dans le cadre de l’Alliance, chaque membre s’engage à travailler avec les autres membres pour développer des directives communes pour l’interopérabilité des produits tout en tenant compte des exigences de sécurité des données et de sécurité des consommateurs. Cette interopérabilité souhaitée se fera d’un Cloud d’un fabricant à l’autre. Cette manière de faire assurera une bonne transparence de la technologie mise en œuvre pour l’utilisateur final. La HCA souhaite offrir finalement des expériences de consommation sûres, simples et élégantes.

Comme l’on parle d’une interopérabilité totale entre le Cloud d’un fabricant A et celui d’un fabricant B, cela signifie pour la maison connectée du consommateur la possibilité de faire fonctionner et de contrôler les appareils de la marque A via sa plate-forme de Smart Home et son écosystème propriétaire tout en permettant d’intégrer les appareils anciens et nouveaux du fabricant B. Le consommateur pourra ainsi accéder aux appareils du fabricant B via les applications du fabricant A et inversement.

Les Clouds au centre de Home Connectivity Alliance

Si vous avez entendu parler de la norme Matter qui est en train de voir le jour sous l’égide de la Connectivity Standards Alliance (CSA) vous trouverez surement qu’il y a comme un air de ressemblance. En effet, les buts recherchés par la HCA ressemblent bigrement à l’initiative Matter,… à laquelle Samsung fait également partie et pour laquelle il a renouvelé son attachement à l’occasion de sa conférence de presse! Cette nouvelle Alliance n’est-elle pas un peu redondante ? Il faudra que la HCA clarifie son initiative et son association avec Matter lorsque la norme sera lancée plus tard dans l’année.

La seconde ressemblance est dans le nom de l’alliance. L’une met en avant les standards (CSA) tandis que l’autre la maison (HCA). Toutes les 2 militent pour une connectivité parfaite entre les différents appareils des différents fabricants. La similitude des appellations serait-elle voulue ? La nouvelle alliance voulait-elle montrer qu’elle souhaite organiser les échanges dans la Smart Home plutôt que “juste” entre les standards ? Est-ce uniquement une ressemblance fortuite ? Quelques questions sans réponses assumées qu’il serait intéressant d’obtenir plus tard.

HCA – CSA même combat ?

La première impression est tout de même que la proposition de la HCA ressemble beaucoup à l’initiative Matter, à laquelle Samsung fait également partie. De prime abord il y a un peu de redondance… avec ces objectifs similaires. La manière dont cette initiative s’intégrera à Matter n’est pas claire à ce stade. Elle méritera d’être clarifiée par les intéressés par la suite.

Matter fait partie de l’engagement de Samsung réaffirmé au CES 2022

Comme on a vu précédemment Matter est un protocole local : les appareils communiquent principalement sur un réseau local tout en permettant un accès IP pour se connecter à Internet et à des Clouds externes. La nouvelle alliance semble proposer un mode de fonctionnement qui se concentre sur l’expansion de la connectivité entre les services basés sur le cloud. Au sein de Samsung SmartThings par exemple, les 2 systèmes semblent vraisemblablement pouvoir techniquement cohabiter, cela ne va pas faciliter la lisibilité de l’interopérabilité par le consommateur…

Une autre différence de fonctionnement entre les 2 systèmes qui me vient en tête est qu’un nouvel appareil estampillé Matter peut être intégré dans la Smart Home de manière identique par le consommateur via le mode d’inclusion prévu par la norme. Avec la HCA, si rien de différent n’est prévu, le mode d’inclusion dépend du fabricant. Tout nouvel appareil doit être intégré dans l’écosystème du fabricant et sur le Cloud de ce dernier. L’utilisateur aura à s’inscrire sur tous les Clouds de ses fournisseurs des produits qu’il a acheté et sera confronté de ce fait à différents modes d’inclusions.

Matter ne couvre à ce jour que quelques aspects de la maison connectée. Il semblerait que la HCA puisse trouver également sa raison d’être dans l’impatience de certains acteurs qui souhaitent pouvoir faire interagir des appareils tels que les climatiseurs, les lave-vaisselle, les fours, les tables de cuisson, les hottes de cuisine, les laveuses, les sécheuses, les chauffe-eau, les réfrigérateurs, les aspirateurs robots, les téléviseurs, les purificateurs d’air et les humidificateurs/déshumidificateurs. La Home Connectivity Alliance semble vouloir aborder l’interopérabilité du côté des cas d’usages et des modèles de données pour les échanges de plateforme à plateforme ce qui ne semble pas être la priorité de la CSA avec Matter.

Il y aurait d’autres questions encore, mais la Home Connectivity n’a pas encore publié d’informations techniques pour permettre d’y voir plus clair. Il va falloir patienter.

Peu d’informations sont proposées à ce jour par la HCA

La HCA activement promue par Samsung

La communication de Cloud à Cloud prônée par la Home Connectivity Alliance est clairement un objectif que Samsung poursuit de manière agressive depuis qu’il a commencé à mettre en avant sa plateforme SmartThings non plus en tant que hub matériel de maison connectée, mais plutôt en tant que plateforme logicielle de services.

La HCA promet la facilité d’utilisation

En même temps que la création de la Home Connectivity Alliance, le sud-coréen a annoncé son adhésion à la HCA dont il est aussi… l’initiateur. Par la même occasion, on apprend que le président de cette nouvelle entité n’est autre que Yoon-Ho Choi, le président de Samsung Electronics et responsable de la division Home IoT Business planning and partnerships.

Samsung proposait historiquement avec SmartThings un écosystème de maison connectée tournant principalement autour des produits Samsung. La marque a ensuite ouvert sa solution en prônant jusqu’à maintenant l’ouverture de SmartThings aux tiers, mais essentiellement dans le sens d’une intégration de ce tiers dans la solution Cloud de Samsung. Les mauvaises langues avancent qu’aujourd’hui que l’initiative Home Connectivity Alliance n’est qu’une tentative de Samsung de ne pas rester isolé dans un écosystème “clos” en partageant finalement ses données de Cloud à Cloud avec d’autres acteurs de la Smart Home. La HCA pourrait bien être une réponse de Samsung à l’alliance qu’Amazon, Google et autres Apple sont en train de construire autour de la Connectivity Standards Alliance… Les fabricants ont encore du chemin à faire pour une interopérabilité inconditionnelle dans le secteur de la Smart Home.

Histoire à suivre… assurément !

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Prouvez que vous êtes humain: * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.