Panorama des objets connectés du Wearable Computing2 minute(s) de lecture

Qu’ils soient connus comme Google ou Samsung, ou bien qu’ils soient plus confidentiels, un bon nombre d’acteurs se sont lancés dans le créneau de ce qui est appelé le Wearable computing.  Ces objets connectés issus de l’informatique corporelle sont promis par tous les analystes économiques à un bel avenir.  Je vous propose aujourd’hui un petit panorama pour illustrer cette activité.

Les objets connectés à porter sur soi sont démocratisés par la e-santé ou encore les trackers d’activité.  L’internet des choses ou IoT en anglais, pour Internet of Things, propose des objets de toutes sortes connectés à Internet.  Si ces objets sont portés sur un être humain on parle alors de wearable computing ou werable technology.  Des chiffres astronomiques de 30 milliards de dollars en 2018 font tourner la tête de bon nombre de startup mais également d’entreprises bien établies.

Pour présenter un panorama des objets et des acteurs, qui n’est qu’une photo à un instant donné, rien de tel qu’une petite infographie. Réalisée par le site Wearable World News, elle ne recense que les objets qui se connectent effectivement à Internet. Pour cataloguer ces acteurs et ces objets, la démarche a à été la suivante:

  • Chaque objet connecté peut être catalogué selon l’endroit du corps qui les porte
  • Chaque catégorie d’appareils portables peut ensuite être filtrés en sous-catégories communes en se basant sur les avantages qu’ils procurent à l’utilisateur

Avec cet exercice on retrouve les bracelets, les montres, les lunettes, les bijoux, les habits,… Et parmi les sous catégories on retrouve:

  • Lifestyle: objets connectés qui améliorent ou simplifient les tâches et activités quotidiennes
  • Divertissement: objets connectés dont la fonction principale est de fournir du plaisir à l’utilisateur sous forme de musique, de jeux ou de films 
  • Health & Fitness: objets connectés  qui donnent un aperçu de l’utilisateur en affichant les données personnelles du corps

L’infographie est intéressante également car elle ne se limite pas à un recensement des objets connectés. Elle permet de montrer un peu l’envers du décors. Derrière les objets on retrouve des technologies, des plateformes logicielles, … Les entreprises qui sont derrière ces écosystèmes sont également représentées qu’elles apportent un savoir faire logiciel ou bien du matériel en fournissant les capteurs ou encore les processeurs. Répondent également à l’appel les fournisseurs de services, de connectivités réseaux et de solutions dans le cloud,

Wearable-World-Infographic-14d-01x30

4 Comments

  1. […] Qu'ils soient connus comme Google ou Samsung, ou bien qu'ils soient plus confidentiels, un bon nombre d'acteurs se sont lancés dans le créneau de ce qui est appelé le Wearable computing. Ces objets connectés issus de l'informatique corporelle sont promis par tous les analystes économiques à un bel avenir. Je vous propose aujourd'hui un petit panorama pour illustrer cette activité.  […]

    mercredi 7 mai 2014
    Reply
  2. […] Qu'ils soient connus comme Google ou Samsung, ou bien qu'ils soient plus confidentiels, un bon nombre d'acteurs se sont lancés dans le créneau de ce qui est appelé le Wearable computing. Ces objets connectés issus de l'informatique corporelle sont promis par tous les analystes économiques à un be…  […]

    mercredi 7 mai 2014
    Reply
  3. […] Qu’ils soient connus comme Google ou Samsung, ou bien qu’ils soient plus confidentiels, un bon nombre d’acteurs se sont lancés dans le créneau de ce qui est appelé le Wearable computing. Ces objets connectés issus de l’informatique corporelle sont promis par tous les analystes économiques à un bel avenir. Je vous propose aujourd’hui un petit panorama pour illustrer cette activité.Les objets connectés à porter sur soi sont démocratisés par la e-santé ou encore les trackers d’activité. L’internet des choses ou IoT en anglais, pour Internet of Things, propose des objets de toutes sortes connectés à Internet. Si ces objets sont portés sur un être humain on parle alors de wearable computing ou werable technology. Des chiffres astronomiques de 30 milliards de dollars en 2018 font tourner la tête de bon nombre de startup mais également d’entreprises bien établies.  […]

    mercredi 7 mai 2014
    Reply
  4. […] Qu'ils soient connus comme Google ou Samsung, ou bien qu'ils soient plus confidentiels, un bon nombre d'acteurs se sont lancés dans le créneau de ce qui est appelé le Wearable computing.Ces objets connectés issus de l'informatique corporelle sont promis par tous les analystes économiques à un bel avenir.Je vous propose…  […]

    jeudi 8 mai 2014
    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Prouvez que vous êtes humain: * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.