Quand un protocole domotique devient Open Source : OpenThread6 minute(s) de lecture

Google / Alphabet / Nest annonce oeuvrer dans le bon sens c’est à dire en tenant d’unifier le marché de la smart home sous une bannière commune celui d’un protocole de communication unique. Son nom? Thread. C’est en lançant hier OpenThread que le géant américain a souhaité faire un pas de plus vers le Saint Graal de la domotique et plus généralement celui de l’Internet des Objets. D’aucuns réfuterons ce terme de Saint Graal  pour lui préférer celui d’Arlésienne… Oui on parle bien d’interopérabilité. Un beau programme, ou bien un doux rêve?

Qu’est-ce que Thread ?

D’après ses concepteurs, dès l’origine, Thread est un protocole pour l’Internet des objets qui a été conçu avec un seul objectif en tête: créer la meilleure façon d’interconnecter et de contrôler les produits dans la maison. Avec ce protocole, Nest souhaite offrir à la Smart Home une connectivité interopérable de bout en bout.

connects-with-thread

Thread a été pensé pour pouvoir proposer au marché les caractéristiques importantes suivantes :

  • Simplicité d’utilisation par les clients finaux
  • Toujours sécurisé
  • Très faible consommation
  • Un protocole ouvert qui embarque l’IPV6 de manière native
  • Basé sur un  réseau maillé robuste sans aucun point faible ou gouleau d’étranglement
  • Fonctionne sans fil avec les standards radio 802.15.4
  • Conçu pour supporter un large périmètre de produits pour la maison : appareils, contrôle d’accès, contrôle de la gestion thermique, gestion de l’énergie, éclairage, sécurité, sûreté, …

Thread est donc un protocole de réseau maillé basé sur l’IP (utilisé par les réseaux informatiques classiques via Ethernet ou Wi-Fi). Il a pour ambition de rendre plus facile la communication avec d’autres appareils connectés en IP existant un peu partout dans une maison tels que les smartphones, les tablettes, les ordinateurs, les smart tv. Tout ce petit monde créent et contrôlent un réseau domestique Thread.

Thread est conçu pour connecter en toute sécurité et de manière fiable des centaines de produits dans de la maison. Cette technologie ne dépend pas d’une connexion Internet à domicile ni du réseau domestique Wi-Fi. Thread permet de créer un autre type de réseau dédié pour connecter ces produits à la maison. Pour schématiser on peut considérer que Thread est le Wi-Fi des objets connectés. Tous les réseaux Thread ainsi créés sont chiffrés de base.

Thread_ip

Aperçu du protocole Thread

Pour les plus techniques d’entre vous Thread adresse la couche réseau – routage, mise en service et la sécurité. La couche d’application n’est pas couverte par Thread, mais fonctionne au-dessus de celui-ci comme le montre ce schéma:

Tech_SimpleSecureScalable

Par rapport au Zigbee, à AllJoyn, à Nest Weave, ce second schéma devrait nous aider à comprendre où se situe Thread:

Thread_application

Lancé en juillet 2014, Thread est aujourd’hui soutenu par bon nombre de professionnels parmi lesquels on retrouve à ce jour plus de 230 entreprise donc de grands acteurs de l’IOT tels que Nest, NXP, Qualcomm, Silicon Labs mais aussi Microsoft, D-Link, Dell, Osram, Lifx, Ubiant, LG, Samsung, Philips, Whirlpool, Somfy, Legrand, Velux, Scheider Electric, Avidsen, Delta Dore, MyFox, SmartThings, Zipato… Des acteurs de poids pour soutenir ce protocole. Il ne faut cependant pas perdre de vue que bon nombre d’entre eux sont également membres d’organismes qui font la promotion de technologies concurrentes…

La technologies Thread crée un réseau maillé sur lequel discutent les périphériques de la maison. La discussion est assuré par des router Thread. La passerelle qui permet de donner accès à un smartphone ou une tablette au réseau Thread est appelée “Border Router“.

Thread_topologie_reseau

Le réseau Thread est dirigé par un chef d’orchestre que la technologie appelle “Thread Leader“. Il est le garant du paramétrage réseau et est garant du bon fonctionnement de ce dernier.

Thread_acteurs_reseau

Alors que les périphériques discutent entre eux via le réseau Thread, les smartphones et les tablettes empruntent les passerelles Wi-Fi – Ethernet  / Thread qui sont appelées les “Border Router“. Ils assurent la compatibilité entre les 2 mondes.

Thread_communication_reseau

Et OpenThread dans tout cela?

Depuis l’ouverture des adhésions en octobre 2014, Thread Group compte désormais plus de 230 membres. Plus de 30 produits ont été soumis et attendent leur certification Thread. L’aventure démarre. On peut retrouver cette technologie bien évidemment dans les produits Nest ou encore les produits comme OnHub  le routeur Wi-Fi de Google qui intègre des composants compatibles avec Thread.

openthread_logo

Mais 2 ans après le lancement public par le Thread Group, la Smart Home reste un secteur très compliqué. Pour qu’un protocole domotique soit accepté par tous, il faut d’abord qu’il soit partagé avec tout le monde. C’est dans cette optique que Google a annoncé hier le lancement de OpenThread,

Thread est un protocole pour l’Internet des Objets ou Internet of Things. Il est basé sur l’IPv6. Le protocole n’a pas de documentation ouvertement proposée. Pour y avoir accès pas de secrets il faut payer une cotisation de membre auprès du Thread Group. Par la suite l’utilisation du protocole est libre de droits. Avec OpenThread l’accès à la technologie n’est plus verrouillée. Cela dit, il se peut qu’un produit avec OpenThread reste différent d’un produit certifié Thread. Pour obtenir la certification qui rassure le client en lui assurant une compatibilité à 100%, le fabricant doit être un membre du Thread Group.

OpenThread, est donc tout simplement la mise en œuvre du code du protocole réseau Thread en open source. Grâce à la solution OpenThread, la technologie utilisée par les produits Nest par exemple sera davantage disponible auprès des fabricants et fournisseurs de composants, ce qui permettra de développer plus rapidement les produits destinés à la maison connectée.

Le veux pieux de Google est qu’à mesure que Thread gagnera en popularité auprès des fournisseurs de composants, les fabricants n’auront plus à développer leur propre technologies et pourront en utiliser une qui aura déjà fait ses preuves. Du côté des consommateurs il est attendu qu’ils se voient proposer un éventail toujours plus large de produits connectés. Thread promet que la discussion entre eux sera sûre et fiable.

La version initiale d’OpenThread est distribuée par Nest sur GitHub à l’adresse github.com/openthread/openthread. Nest encourage les utilisateurs d’OpenThread à soumettre des propositions pour apporter des modifications au code, et les exigences liées aux propositions sont disponibles sur GitHub. Les utilisateurs auront également accès à des exemples de code. Enfin, ils pourront ouvrir des dossiers d’assistance sur GitHub, et trouver de l’aide sur le forum de discussion de Nest et sur StackOverflow. Si vous avez la chance de pouvoir participer à la conférence Google I/O qui aura lieu du 18 au 20 mai prochains vous pourrez découvrir OpenThread sur l’espace démonstration de Nest.

Pour terminer je vous laisse avec la promesse d’interopérabilité made in Nest / Google / Alphabet:

4 Comments

  1. […] Google / Alphabet / Nest annonce oeuvrer dans le bon sens c'est à dire en tenant d'unifier le marché de la smart home sous une bannière commune celui d'un protocole de communication unique. Son nom? Thread.  […]

    jeudi 12 mai 2016
    Reply
  2. […] Google / Alphabet / Nest annonce oeuvrer dans le bon sens c'est à dire en tenant d'unifier le marché de la smart home sous une bannière commune celui d'un protocole de communication unique. Son nom? Thread. C'est en lançant hier OpenThread que le géant américain a souhaité faire un pas de plus vers le Saint Graal de la domotique et plus généralement celui de l'Internet des Objets. D'aucuns réfuterons ce terme de Saint Graal pour lui préférer celui d'Arlésienne… Oui on parle bien d’interopérabilité.  […]

    jeudi 12 mai 2016
    Reply
  3. […] Google / Alphabet / Nest annonce oeuvrer dans le bon sens c'est à dire en tenant d'unifier le marché de la smart home sous une bannière commune celui d'un protocole de communication unique. Son nom? Thread. C'est en lançant hier OpenThread que le géant américain a souhaité faire un pas de plus vers le Saint Graal de la domotique et plus généralement celui de l'Internet des Objets. D'aucuns réfuterons ce terme de Saint Graal pour lui préférer celui d'Arlésienne… Oui on parle bien d’interopérabilité. Quand un protocole domotique devient Open Source : OpenThread Cet article vous a été concocté par Abavala !!!  […]

    dimanche 15 mai 2016
    Reply
  4. […] Si l’on regarde un peu les promesses de ce protocole lancé par plusieurs industriels sous la bénédiction de Google et de Nest, sa branche dédiée aux objets connectés pour la maison, Thread a de beaux atouts pour plaire. Il est présenté comme étant universel, sécurisé, simple d’utilisation, interopérable, peu gourmand en énergie,.. Pour plus de détails concernant ce protocole je vous redirige vers l’article qui lui avait été dédié lorsqu’il est devenu Open Source. […]

    mardi 21 février 2017
    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Prouvez que vous êtes humain: * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.