Recharger son smartphone avec sa centrale hydroélectrique personnelle Blue Freedom4 minute(s) de lecture

Avec la multitude d’objets connectés que l’on nous propose il y a un souci qui nous guette des lors que l’on part en randonnée dans des contrées reculées: la durée de vie des batteries peut nous faire regretter très fortement de ne pas avoir emporté la carte topographique papier. Pour pouvoir recharger nos appareils, on peut compter sur l’ingéniosité de nos semblables qui proposent des éolienne personnelles, des maillots de bains solaires, des batteries à hydrogène. Blue Freedom propose en alternative, une autre source d’énergie. En utilisant un courant d’eau, on peut également emporter avec soit sa propre centrale hydroélectrique.

Blue Freedom Nature

Blue Freedom se présente comme étant la plus petite et le plus légere des centrales hydroélectriques du monde. Cet appareil portable est en effet conçu pour être emporté dans le package du randonneur afin d’utiliser la puissance de l’eau qui coule pour produire l’énergie électrique nécessaire pour recharger tous les appareils électroniques.

Ce système est composé  :

  • d’une turbine hydrodynamique
  • d’une batterie rechargeable haute performance
  • d’une centrale hydroélectrique
  • de LED permettant de s’éclairer le soir venu
  • de la capacité de remplir la fonction de recharge USB

Cette technologie est tout à fait transportable: elle ne pèse que 400 grammes et son encombrement maximum ne dépasse pas les 20 cm de diamètre. En randonnée on préfère souvent partir le plus équipé possible tout en étant le plus léger possible afin de ménager la monture. Pour les virées de plusieurs jours sans autres solutions ce système a quelques avantages si bien entendu vous êtes lors de vos phases de repos à proximité directe de courants d’eaux ou de petits torrents.

Blue Freedom Turbine

La mise en oeuvre semble des plus simples:

  • désassembler la turbine (12 cm de diamètre pour 6 cm de hauteur) du reste du système,
  • relier les 2 morceaux via le câble fourni qui a été rangé dans son espace dédié. Ce câble de 1,80 m est le véritable arbre de transmission qui transmet le mouvement de rotation de la turbine au générateur resté au sec.
  • Sécuriser le bloc batterie / générateur afin de l’amarrer solidement sur la berge.
  • Mettre la turbine dans l’eau. En profitant du courant elle pourra charger la batterie de 5,000 mAh.

Il ne vous manque plus qu’à vous brancher en USB sur Blue Freedom et le tour est joué.

Blue Freedom 2

En ce qui concerne a connectique, 3 ports USB sont disponibles:

  • un port USB 2 A pour les recharges rapides
  • un port USB 1 A pour les recharges classiques
  • un port micro USB permettant de recharger la batterie du Blue Freedom avant de partir

Blue Freedom 15

Les promesses sont alléchantes: avec 1 heure de Blue Freedom dans l’eau en mouvement on peut espérer générer assez de courant pour proposer 10 heures d’autonomie à votre smartphone. Focément ces données dépendent du débit de l’eau, du type de smartphone, … On dit smartphone mais cela vaut également pour les appareils photo numériques, les lecteurs MP3, les appareils de navigation, les lampes à LED, les rasoirs, les réfrigérateurs de camping, les téléphones mobiles, les tablettes, les ordinateurs portables ou tout simplement tout produit équipé d’une batterie rechargeable.

Blue Freedom 16

En optant pour cette solution, vous aurez en prime la certitude de ne pas dépendre de la lumière du soleil ou du vent pour recharger vos appareils. Avec ce système il est possible de produire votre propre énergie, jour et nuit, dans toutes les conditions météorologiques tant qu’il y a de l’eau qui coule. Pour gagner en tranquillité d’esprit vous pourrez également rechargez la batterie interne du Blue Freedom afin de l’utiliser à la demande par la suite. Cette solution vous redonne une certaine indépendance.

Blue Freedom 18

Ce système pour baroudeurs technophiles et en cours de financement participatif sur Kickstarter. La solution semble plaire car en 2 jours les 100 000 $ ont été collectés. Pour vous procurer le Blue Freedom il vous faudra débourser 249 $ ou 319 $ après la campagne. La liberté aussi bleu soit-elle a un prix…

https://www.youtube.com/watch?v=O0S5v7GWsok

Pour avoir une idée plus précise de la manière de procéder pour pouvoir recharger ses appareils avec un torrent, je vous propose également cette dernière vidéo:

https://www.youtube.com/watch?v=Du6_753baHQ

5 Comments

  1. Laurent Simon said:

    C’est quoi un “smarthone” ?

    Une petite coquille dans le titre peut être.

    mardi 21 avril 2015
    Reply
    • Hervé Hervé said:

      Bonjour,
      C’est tout à fait ça! Merci, c’est corrigé.

      mardi 21 avril 2015
      Reply
  2. […] Avec la multitude d’objets connectés que l’on nous propose il y a un souci qui nous guette des lors que l’on part en randonnée dans des contrées reculées: la durée de vie des batteries peut nous faire regretter très fortement de ne pas avoir emporté la carte topographique papier. Pour pouvoir recharger nos appareils, on peut compter sur l’ingéniosité de nos semblables qui proposent des éolienne personnelles, des maillots de bains solaires, des batteries à hydrogène. Blue Freedom propose en alternative, une autre source d’énergie. En utilisant un courant d’eau, on peut également emporter avec soit sa propre centrale hydroélectrique.  […]

    mardi 21 avril 2015
    Reply
  3. […] Avec la multitude d'objets connectés que l'on nous propose il y a un souci qui nous guette des lors que l'on part en randonnée dans des contrées reculées: la durée de vie des batteries peut nous faire regretter très fortement de ne pas avoir emporté la carte topographique papier. Blue Freedom propose en alternative, une autre source d'énergie. En utilisant un courant d’eau, on peut également emporter avec soit sa propre centrale hydroélectrique  […]

    mercredi 22 avril 2015
    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Prouvez que vous êtes humain: * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.