Comment se porte le marché des assistants vocaux en 2017? Très bien merci…3 minute(s) de lecture

Ils sont partout! Pas une marque souhaitant exister chez les technophiles n’a fait l’impasse sur les assistants vocaux. Les ténors du marché que sont Amazon Alexa et Google Assistant avec Home déclinent leur présence avec différents modèles tout comme ils affinent leurs partenariats avec de multiples fabricants tiers qui proposent à leur tour des enceintes qui déferlent dans les salons high tech et les rayons des magasins. Voici quelques chiffes concernant le marché des assistants vocaux en 2017.

Ils peuvent être cantonnés dans les smartphones et les tablettes, mais c’est confortablement installés dans votre maison que les assistants vocaux sont les plus à l’aise. Ils se camouflent souvent dans des enceintes connectées. Le pionnier en la matière, Amazon, a fait plein d’émules depuis qu’il a sorti son enceinte Amazon Echo. Dans ce cylindre on y retrouve les oreilles et la voix d’Alexa toujours prête à vous écouter et à vous rendre service.

Une étude de Strategy Analytics publiée récemment parle de 24 millions d’enceintes intelligentes qui seront expédiées à l’échelle planétaire en 2017. Le marché est jeune et prometteur : ce chiffre représente une croissance de 300% par rapport aux expéditions de six millions d’unités estimées en 2016.

Le rapport estime également qu’un peu plus de 12 millions de haut-parleurs intelligents ont été vendus au cours des trois premiers trimestres de 2017 et que 12 autres millions seront vendus uniquement au cours du quatrième trimestre. A titre de comparaison les ventes du quatrième trimestre de 2016 étaient de seulement quatre millions d’unités.

Côté part de marché, l’étude annonce qu’Amazon représentera environ 65% de toutes les nouvelles expéditions de 2017 laissant environ 18% à Google qui doit rattraper son retard étant apparu plus récemment avec Home. Google représentait moins de 7% de part de marché en 2016 et les nouveaux chiffres montrent une augmentation de 2x et une augmentation de 10x des expéditions totales. C’est tout à fait enviable pour un nouveau venu sur ce marché qui évolue à toute vitesse.

Si l’on tient compte de la part de marché du parc en place d’Amazon, ces nouveaux chiffres suggèrent que la part de marché basée sur l’installation se situera à 71% pour la gamme Amazon Echo, à 15% pour Google Home et à 14% pour tous les autres fabricants.

Ces chiffres sont assez impressionnants et montrent que les enceintes connectées dotées d’un assistant virtuel ont largement le vent en poupe.  Le marché de l’assistant ne se cantonne pas à ce type de produits même si cet objet est le principal corps proposé à la voix et aux oreilles des IA domestiques à ce jour.

S’il ne fait aucun doute que le nombre d’assistants virtuels installés dans les maisons va croître dans les prochains mois et années, la répartition des acteurs dans la maison va surement être chamboulée. Un point clé révélé dans cette prévision est que les livraisons unitaires augmentent rapidement et que Google gagne rapidement du terrain sur son principal concurrent Amazon. Cela est d’autant plus vrai sur les marchés en dehors des États-Unis, où la société propose d’ores et déjà ses produits dans des pays phares tels que la France où Alexa brille toujours par son absence.

Les analystes indiquent que les fabricants sont clairement encore en mode expérimentation en ce qui concerne la recherche de la combinaison gagnante entre l’ensemble des caractéristiques, la forme, la taille et le prix qui va déclencher l’adoption massive du marché des haut-parleurs intelligents. Si je peux y mettre mon grain de sable, je leur dirait également que le respect de la vie privée est également un argument à ne pas négliger qui peut faire la différence…

Source

Soyez le premier à commenter

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Prouvez que vous êtes humain: * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.