Se faire une “petite” toile à la maison avec Xtrem Screen5 minute(s) de lecture

Comme je vous l’avais annoncé, ce weekend le monde de la Hi-Fi et de la Vidéo était de sortie à Paris à l’occasion du Festival Son & Image. L’événement parisien dédié aux appareils haut de gamme pour restituer le son et les images dans votre cocon résidentiel fêtait cette année ses 40 ans. Parmi les exposant qui ont retenu mon attention il y a un fabrication qui ne brille pas dans l’électronique car tel n’est pas son métier. Il met son savoir faire au service des autre pour que la séance de cinéma à la maison soit inoubliable: Xtrem Screen.

En terme d’images il y a ceux qui ne jurent que par les écrans plats des téléviseurs et ceux qui sont inconditionnels des images projetées sur un écran. Les 2 populations s’accordent sur un point: l’image doit être grande pour être immersive, elle doit être belle pour faire rêver et elle doit être éclatante / contrastée / profonde pour assurer le spectacle.

Si les écrans de TV apportent une image lumineuse, contrastée aux noirs plus ou moins profonds, il faudra mettre le prix (aie!) pour avoir un écran permettant de restituer une image d’une taille importante. Les vidéos projecteurs sont alors ceux qui s’en sortent mieux sur ce point. En revanche pour apprécier à sa juste valeur une immersion inoubliable il faudra penser à plonger la pièce dans le noir. Il faudra également penser à traiter les murs avec des  peintures sombres et adéquates, ne réfléchissant pas la lumière provenant de l’écran.  Dans le cas des salles dédiées cela peut se faire facilement. Dans le cas des pièces de vies le jour qui se transforment en salle de spectacle  le soir venu c’est un peu plus compliqué.

Adepte à mon modeste niveau de vidéo projection, je me fais toujours plaisir avec mon vidéo projecteur LG AN-110. Au début de sa vie il projetait sur un mur blanc. Vint ensuite l’arrivée d’un écran de projection DIY qui a été motorisé et intégré à la domotique. Je n’ai pas changé mon vidéo projecteur qui est toujours un fidèle compagnon des soirées cinéphiles.

Je me dis qu’un nouvel arrivant pourrait apporter une bien meilleure définition. Un nouvel  arrivant pourrait être mieux intégré dans le salon avec sa courte focale. J’ai des idées là dessus mais il faut avant changer d’écran pour que le jeu en vaille vraiment la chandelle. En effet on ne s’en rend pas forcément compte mais un écran digne de ce nom est responsable jusqu’à 30% de la qualité de l’image.

Xtrem Screen propose avec ses écrans de paliers à divers soucis souvent rencontrés avec les écrans de projections. Du côté de la toile tout d’abord. Ils ont mis au point une technologie permettant à la toile d’absorber en quelque sorte la lumière du vidéo projecteur sans la renvoyer sur les murs (toile technique à réjection de lumière ambiante). Cette lumière projetée sur les murs vient à son tour normalement perturber la qualité de l’image. Ici cet effet est réellement atténué.

Dans la petite pièce reconstruite au Festival Son & Image les murs étaient peints en blanc. Avec la toile blanche classique de la marque la pièce était remplie de lumière provenant de l’écran. Avec la toile Daylight la pièce restait sombre. Côté image c’est un sacré gain pour le contraste et les couleurs.

Le principe est le suivant:

Même si la vidéo est partisane, le résultat est assez bluffant. L’écran convient sans soucis aux images 4/3, 16/10, 16/9, 17/9, 1.85:1, 2.35:1, 2.40:1… sans montrer de bandeaux “gris” autour du film.

Pour vous donner une idée, voici une série de photos prises lors du salon. Un écran blanc classique d’Xtrem Screen (en haut se partageait l’image avec un écran Daylight:

Une fois les lumières éteintes la comparaison est plus facile.

L’écran du haut réfléchis plus la lumière dans la pièce.

Le contraste est meilleur, les couleurs plus éclatantes et les noirs plus profonds sur la partie basse de l’écran (toile Daylight).

L’autre point pris en charge par la marque est la présentation de l’écran dans les intérieurs. Les écrans motorisés vont des toiles lestées aux toiles tendues pour un meilleur rendu et tenue dans le temps. La marque propose également une toile à accrocher au mur comme un tableau. Lorsque l’image est projetée dessus on a l’impression d’avoir un téléviseur écran plat d’une taille inouïe devant les yeux.

Les écrans – tableaux peuvent être sans bords afin d’accentuer cet effet de mimétisme des dalles LED ou OLED. L’écran de projection emprunte également le bandeau de LED équipant certaines marques de téléviseurs afin de tromper la rétine et d’améliorer le contraste ainsi que la profondeur des noirs.

Xtrem Screen travaille principalement avec des installateurs et fait du sur mesure. Entre la commande et la livraison il faut compter 4 semaines de fabrication et d’acheminent chez vous. Comme chaque commande est différente il n’y a pas de stocks de tailles qui seraient standard. Si vous aviez en tête de changer votre écran, c’est sans aucune doute une marque qui peut être intéressant à consulter. Les toiles existent pour les projecteurs classiques fonds de salle mais également pour les projecteurs à courte focale.

C’est une belle découverte que cette marque que vous connaissiez peut être déjà si vous êtes des inconditionnels du Home Cinéma. Merci Franck pour le temps accordé et la visite guidée !

2 Comments

  1. Lazer said:

    Je confirme, ce sont de superbes toiles/écrans, qui subliment l’image délivrée par le vidéo-projecteur en salle de vie (murs blancs).
    J’ai une Daylight 1.1 sur écran cadre Ultra-Black-Contour depuis quelques mois et j’en suis ravi, c’est un bonheur pour les yeux chaque soir.
    Ce qui est intéressant, c’est que le rétroéclairage est tout à fait standard, j’en avais discuté avec Franck avant l’achat, puis je l’ai mis en œuvre, on peut remplacer le contrôleur RGB intégré par un module Z-Wave Fibaro RGBW, pour l’intégration dans des scénarios domotiques c’est juste parfait 🙂

    lundi 16 octobre 2017
    Reply
    • Hervé Hervé said:

      Bonjour Lazer,
      Merci pour ton retour d’expérience. La toile est vraiment impressionnante. Elle était certes bien mise en valeur avec un vidéo projecteur qui tenait la route.
      Je lui ai posé la même question concernant le contrôleur et oui c’est vrai on peut facilement domotiser cette éclairage avec un micromodule Z-wave et un box domotique. Je n’en ai pas parlé dans mon article je m’en aperçois. Merci pour le complément très appréciable.

      lundi 16 octobre 2017
      Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Prouvez que vous êtes humain: * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.