Smart Home: mais que demandent les consommateurs européens?3 minute(s) de lecture

La Smart Home offre-elle d’avantage de sécurité ? La question est intéressante. Elle a été posée pour D-Link et il semblerait qu’en Europe la réponse à cette question soit plutôt positive. Cette question a été posée à un panel de consommateurs européens. Leurs réponses collectées semblent dire qu’entre une maison connectée et une maison classique, la maison connectée offre d’avantage de sécurité. C’est plutôt une bonne nouvelle il s’agit de l’un des rôles que les industriels du secteur souhaitent faire jouer à la maison connectée. L’étude apporte également d’autre enseignements relatifs à la Smart Home.

L’étude de D-Link titre sur le fait que:

La majorité des européens sont de plus en plus sensibilisés aux avantages des maisons intelligentes, et la sécurité devance désormais le divertissement comme principale raison d’adoption

Les résultats d’une recherche menée par D-Link dans toute l’Europe parmi plus de 8 500 personnes issus de 20 pays, montrent que finalement les gens connaissent et adoptent les appareils intelligents pour la maison. L’étude est intéressante car ces personnes donnent un aperçu de ce qu’ils considèrent comme les principales possibilités. Parmi les personnes interrogées ils étaient tout de même 83% à avoir entendu parler des “maisons intelligentes”. Même si je n’aime pas ce terme car la maison n’est pas intelligente elle ne fait que ce qu’on lui indique de faire tout simplement, la Smart Home fait son avancée démocratique.

Selon l’étude, la principale raison qui poussent les gens à acheter un appareil dit “intelligent” pour la maison est de “rendre la maison plus sûre”. On compte le double de personnes motivées par la Smart Home pour la sécurité que pour des objectifs d’économies financières. Parmi les trois produits les plus populaires que les gens cherchent à acheter cette année on retrouve les prises intelligentes (25 %) suivies des caméras de vidéosurveillance (23 %), et les détecteurs de mouvement (14 %).

Pour les consommateurs européens, la maison communicante doit être simple à installer et à paramétrer, simple à utiliser et ne pas nécessiter plus d’une application pour la gérer et la contrôler. On peut rapprocher à ce dernier point à l’interopérabilité, critère qui fait défaut à la domotique.

Dernier point et non des moindres: le coût. La solution simple, basée sur les usages et faisant appel à des technologies interopérables doit être abordable. Pour en venir rapidement au budget consenti par le client pour lui permettre d’acheter une telle solutions, l’étude indique que 52% des personnes intérrogées annoncent qu’ils achèteraient une telle solution si le système ne coûtait pas plus de 300€. Au de là de 1000€ ils ne sont plus que 9%.

Il y a de travail à faire pour que les bonnes intentions que semble collecter la maison connectée se traduise en hausse du taux d’équipement.

L’étude a été résumée par D-Link dans l’infographie suivante:

infographie_resultat_enquete_maison_connectee

 

Un commentaire

  1. […] La Smart Home offre-elle d'avantage de sécurité ? La question est intéressante. Elle a été posée pour D-Link et il semblerait qu'en Europe la réponse à cette question soit plutôt positive. Cette question a été posée à un panel de consommateurs européens. Leurs réponses collectées semblent dire qu'entre une maison connectée et une maison classique, la maison connectée offre d'avantage de sécurité. C'est plutôt une bonne nouvelle il s'agit de l'un des rôles que les industriels du secteur souhaitent faire jouer à la maison connectée. L'étude apporte également d'autre enseignements relatifs à la Smart Home.  […]

    vendredi 1 juillet 2016
    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Prouvez que vous êtes humain: * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.