Smart Remote de Sevenhugs ou la télécommande de tous les objets connectés5 minute(s) de lecture

Et non la télécommande n’est pas morte. Elle continue même à inspirer l’innovation. Sevenhugs est prêt à nous le prouver avec son nouveau produit. La Smart Remote est un objet du quotidien revisité dont le but est de vous permettre de contrôler… des objets connectés. Les gens de Sevenhugs ont remis au gout du jour la pratique et naturelle télécommande afin de lui permettre de jouer son rôle de pilote mais dans un secteur un peu particulier, celui de l’IOT.  L’hironie de l’histoire c’est que cette télécommandes est également un objet connecté!

sevenhugs-smartremote2

C’est à l’occasion d’une présentation de produits de la French Tech que j’ai pu faire connaissance avec Smart Remote. Dans la boutique phare de lenseigne Lick à La Défense avait lieu mercredi un mini salon de la high tech. De fiers représentants de l’innovation française y présentaient leur savoir faire avant de prendre l’avion dans quelques semaines pour le CES. Ces hommes et femmes sont prêts, ou presque, à se montrer sous leur meilleur jour au CES de Las Vegas en janvier prochain. Parmi eux Sevenhugs faisait la démonstration de leur nouveau produit, le second au catalogue: une télécommande connectée pour piloter l’internet des objets à la maison.

sevenhugs-smartremote-front

Partant du constat que chaque objet connecté vient avec sa propre application. Identifiant qu’il n’est pas forcément pratique de sortir son smartphone à la maison pour piloter ses lampes Philips Hue, ni pour régler son thermostat Nest ni pour augmenter un petit peu le son de la musique diffusé par les enceintes Sonos. Le fait de devoir tour à tour jongler à chaque fois entre les différentes applications n’est pas pratique. Et encore il faut que le téléphone soit à portée de main ou que la tablette ne soit pas en train d’être utilisée Ce serait oublier qu’à la maison en fin de journée le smartphone est surement en train de recharger, car ces petites bêtes là ne tiennent pas très longtemps la charge. Piloter ses objets connectés de manière simple et efficace n’est pas gagné d’avance.

La télécommande Smart Remote est tout en finesse et tient naturellement dans la main. Sur la face principale elle offre un écran tactile tout en longueur et au dos… rien de spécial… mis à part le fait qu’il cache toute l’électronique nécessaire à une recharge par induction qui sera activée dès que l’on reposera la télécommande sur son socle. La télécommande a une autonomie de 3 jours et sa base de recharge peut être positionnée sur un plan vertical ou horizontal.

sevenhugs-smartremote-back

Pour associer un objet connecté avec la télécommande il “suffit” de sélectionner le type de d’objet à associer et à positionner la télécommande au dessus dudit l’objet. En validant ensuite l’inclusion au dessus de l’objet on localise en même temps dans l’espace l’emplacement de l’objet connecté. Il ne vous reste plus qu’à pointer la Smart Remove vers l’objet connecté en question, pour que, sur son écran, apparaisse les boutons, les potentiomètres ou tout autres éléments graphiques de l’interface dédiée à son contrôle.  Cela semble bien magique et c’est bien là le but recherché par Sevenhugs. La startup parisienne souhaite utiliser la télécommande qui est et qui reste un objet simple à appréhender afin de contrôler avec facilité les objets connectés de la maison.

Pour pouvoir discuter avec l’IOT de la maison, point de grande magie en fait. En se dotant de la capacité de parler Wi-Fi, la télécommande s’adresse aux objets connectés via leur API. Elle peut joindre les API locales ou celles disponibles sur le web. Sevenhugs intégrera les API des principaux objets connectés. Ils ouvriront leur SDK avec une une plateforme ouverte à la communauté de développeurs dans le but que celle-ci participe à enrichir le catalogue des objets à piloter. Ces développements bénéficieront à l’ensemble des propriétaires de la Smart Remote. Cette ouverture vers des développeurs tiers est une bien bonne nouvelle pour prendre la main sur sa Smart Home avec la Smart Remote!

sevenhugs-smartremote-smart-bulb

La télécommande comprend votre pression sur l’écran tactile mais pourrait également interpréter des gestes si cette dernière fonctionnalité est implémentée dans le produit final. Le fait de pointer la télécommande vers l’objet à piloter fait que l’affichage de la télécommande s’adapte à son contrôle. Pour savoir quel est l’objet pointé du doigt, la télécommande est géolocalisé dans l’espace de votre maison. Ce n’est pas le GPS qui est mis à contribution car il ne marche que très rarement dans les bâtiments. La télécommande fait appel pour cela à des acolytes technologiques : des périphériques à disposer dans son intérieur. Pas besoin d’en mettre tout plein. 3 suffisent. Ils se présentent sous forme de douilles pilotables. Elles se vissent sur des lampes et accueillent les ampoules à gérer. Par la suite des prises pilotables ou encore des dispositifs sans piles pourraient venir compléter le choix des acolytes permettant à la télécommande d’être géolocalisée par triangularisation. Sans ces douilles point de fonctionnement de la Smart Remote.

Côte technique les détails ne sont pas encore dévoilés. On devrait en apprendre plus au CES ou elle fera sa sortie publique. La Smart Remote accompagnée de ses 3 douilles pilotables sera proposé dans un premier temps à l’occasion d’une campagne de financement participatif sur Kickstarter en février prochain. Un tarif promotionnel permettra de s’équiper avant que le pack ne soit disponible en septembre 2016 au tarif de 199€.

Pour en savoir plus à propos de cette prometteuse petite télécommande contextuelle, rendez-vous sur le site de la Smart Remote de SevenHugs qui va s’enrichir au fur et à mesure en même temps que la communication officielle.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Prouvez que vous êtes humain: * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.